Méditations

La Neuvaine a pour vocation de soutenir la conversion des coeurs par la communion de prière et de réflexion spirituelle et non d’être un lieu de polémique. Les commentaires qui nourrissent les méditations proposées par les questions qu’ils suscitent sont les bienvenus ! La Neuvaine a une deuxième vocation : celle de rassembler les enfants de Dieu, guidés par leurs prêtres, de toutes sensibilités et de tous horizons. La Neuvaine vous remercie de respecter cette diversité dans l’unité de notre Mère l’Eglise.

« Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent »

Monseigneur Pascal Ide

J’aime la France. Nous aimons la France, notre patrie, dans ses souffrances, avec ses espérances, avec, mais aussi malgré, ses défaillances (cf. méditation du 24 mars 2015) qui sont aussi les nôtres.

Monseigneur Pascal IdeLes récents attentats ne peuvent donc pas ne pas nous affecter. M’affecter. Surtout quand, vivant à Paris, il y a une probabilité assez grande pour que nous ayons rencontré un ami ou un ami d’ami, voire un parent qui a subi ces atrocités. Je pense au témoignage de cet ami dont le gendre était au Petit Cambodge, a vu à quelques mètres ces assassins froidement déterminés à tuer et fut sauvé par miracle (au sens propre).

Comment alors ne pas ressentir peur, colère, voire haine ? Un autre ami catholique m’a envoyé un texto où il disait combien, à l’annonce des événements innommables, une profonde colère l’a d’abord submergé, avant que les larmes ne coulent, révélant une tristesse encore plus abyssale.

Tagués avec :

Notre-Dame de l’Avent

Abbé Grosjean

Nous voici au début de l’Avent. Ce temps nous est donné pour creuser en nous le désir de Jésus. Sans doute que les évènements que notre pays est entrain de vivre vont marquer notre Avent cette année. Comment ne pas

Tagués avec :

Immaculée Conception

Père Patrick de Laubier

Maximilien Kolbe s’étonnait de ce titre. On aurait  attendu  Immaculée  conçue de la part de la Vierge.  Car c’est le Saint Esprit qui rend possible  l’Immaculée conception et Marie  prend son Nom un peu comme la femme prend le nom

Tagués avec :

Dieu a-t-il maudit la France ?

Monseigneur Rey

Cent trente morts. La Mal a déchiré le voile léger de notre quiétude au soir du 13 novembre. Frappant au hasard, assénant ses coups avec hargne et sans motif, il a emporté avec lui des parents enjoués, la fleur de

Tagués avec :

O Marie Immaculée

Père Matthieu Rougé

O Marie Immaculée, Notre-Dame de France, Reine de la paix, Priez, à quelques jours de « l’heure de leur mort », pour les victimes des attentats de Paris, pour leurs familles et pour leurs proches. Permettez que, par votre intercession, tous aient

Tagués avec :

Notre-Dame nous sauvera de la barbarie.

Abbé Loiseau

Traumatisés par les attentats du 13 novembre, beaucoup de Français mesurent aujourd’hui la gravité de la situation : les attentats peuvent se reproduire n’importe où et n’importe quand… Il n’est plus possible d’ignorer les causes de cette barbarie. C’est cette question qu’il nous faut nous poser : pour ces terroristes la cause était-elle sociale, politique ou s’agissait-il d’une idéologie religieuse ?

Abbé LoiseauL’enseignement qu’ils ont reçu des fanatiques prend la sourate 9,31 au pied de la lettre : « Les juifs disent :Uzayr (sans doute Esdras) est fils d’Allah et les chrétiens disent : Le Christ est fils d’Allah.

Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux.

Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils de la vérité ? » ou encore la sourate 5,17 : « Certes sont mécréants ceux qui disent : Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! ». C’est cette doctrine que les terroristes ont voulu appliquer. Il s’agissait pour eux de tuer le maximum de personnes refusant la révélation d’Allah.

Tagués avec : ,

CONTEMPLER AVANT D’AGIR.

Fr. Thomas Michelet

À peine entrons-nous dans l’année de la miséricorde qu’il nous faut déjà passer aux travaux pratiques ! Faire miséricorde, vaste programme… Mais là, nous avons une direction bien concrète qui se dessine, si nous voulons être fidèles au commandement de l’amour

Tagués avec :

Du Bataclan au Calvaire.

Père Zanotti Zorkine

Des visages radieux habillés d’avenir, blottis sous la musique endiablée où le fraternel s’était promis de naître ! « Seigneur, où donc étiez-vous ? » Un stade aux couleurs européennes, anciens ennemis buvant même bière, se tenant presque par le

Tagués avec :

Neuvaine préparatoire à la fête de l’Immaculée Conception

8 décembre, une date choisie par l’Eglise pour tomber juste neuf mois avant la Nativité de Marie, célébrée depuis l’Antiquité le 8 septembre. Cette solennité de l’Immaculée barbarin28Conception est une fête de lumière qui arrive, cette année, dans un paysage bien sombre ! Raison de plus pour intensifier notre prière et donner à cette Neuvaine préparatoire à la fête de l’Immaculée Conception, une ferveur exceptionnelle.

Mater misericordiae, c’est ainsi que nous saluons Marie dans le chant du Salve Regina. A la Mère de Miséricorde, nous voulons confier d’une manière toute particulière les victimes des attentats de Paris, le 13 novembre, et toutes les victimes des naufrages, des persécutions et exécutions, des catastrophes qui ont jalonné le parcours de l’année qui s’achève. Nous demandons aussi à la Vierge Marie d’apporter la consolation aux membres de leurs familles, à leurs amis, à la France entière effrayée par ce qui vient d’arriver, les responsables politiques qui ont à prendre leurs décisions et les forces de l’ordre qui redoublent de vigilance pour notre protection. Il est encore plus nécessaire -mais comme c’est difficile !- de prier aussi pour les assassins et leurs complices. Qui pourra toucher et bouleverser le cœur de ceux qui ont été envahis par cette folie meurtrière chez nous, en Syrie, à Mossoul et dans bien d’autres lieux ? Cela semble au-delà de nos forces, mais comme dit l’Ange de l’Annonciation : « A Dieu, rien n’est impossible » (Lc 1, 38)

Tagués avec :

Méditation de clôture de La Neuvaine par le cardinal Barbarin

Et maintenant, une France priante !   En lisant l’histoire de cette femme infirme depuis dix-huit ans, toute courbée et incapable de se redresser, cette femme que Jésus interpelle en plein Evangile pour la guérir (Luc 13,10), parfois je pense à la