La réponse aux droits de l’âme se trouve dans l’Enfant de la crèche

Enracinés dans la Création. Enracinés dans une famille humaine voulue, aimée de Dieu notre Créateur. Enracinés dans une terre, celle de notre pays que nous aimons. Enracinés dans la foi en Jésus notre Sauveur. Enracinés pour produire de bons et beaux fruits de sainteté. Enracinés sur la terre pour mieux s’élancer vers le Ciel, comme un arbre qui s’enracine dans le sol et regarde, cherche le soleil pour s’élancer vers le ciel. L’homme contemporain est pris au piège d’un univers mondialisé où la performance et les distances lui font oublier ses propres racines mais aussi sa proximité avec l’autre, à commencer par celui qui vit le plus proche de lui, dans sa famille, dans son quartier. Alors, il devient lui-même pauvre. La pauvreté matérielle s’installe. La pauvreté humaine et spirituelle sont bien présentes.

Le cri de détresse lancé par notre société ces dernières semaines, exprime une réelle inquiétude pour de plus en plus de contemporains de « comment finir le mois ». Tant de femmes, de mères, de grands-mères dans la rue expriment aussi l’angoisse intérieure, la détresse, la désolation d’un peuple poussé à bout avec arrogance. Ce cri vient des entrailles de la terre. Du cœur des mères. (Cf Genèse 4,9-11)

La grave crise que nous traversons est le reflet du cri intérieur de l’âme de l’homme contemporain qui a voulu se construire un monde sans Dieu. Prenant de la hauteur face à la situation douloureuse que nous vivons, il nous revient de dire partout que l’homme ne cherche pas seulement à répondre aux aspirations, aux besoins physiques. Jésus le dit : « L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ». La crise que nous traversons nous met en face de notre propre conscience personnelle, face à Dieu, face à ce rendez-vous avec l’Histoire. Face au salut des âmes. La présence de l’Eglise dans ce moment difficile, par sa parole et ses actes, est urgente. Nous ne pouvons nous taire !

L'enfant de la crècheLes Anges, comme les Bergers la Nuit de Noël ont tourné leurs regards vers l’Enfant Jésus. Marie et Joseph ont tourné leurs regards vers Jésus. Pour adorer l’Enfant-Dieu. Notre Sauveur. Nous aussi, nous tournons notre regard vers Jésus dans la crèche de nos églises, dans nos familles, dans les devantures de nos magasins, sur les places.

Il nous revient d’annoncer ce qui se passe la Nuit de Noël. Il nous incombe de rappeler que la réponse aux droits de l’âme se trouve dans l’Enfant de la crèche. Dans la mangeoire. Dans l’Eucharistie, source et sommet de notre vie. Face à un monde qui crève de froid et de faim de l’âme, d’amour, de pardon, de joie, d’Espérance, de don de soi, nous ne pouvons laisser nos contemporains orphelins ! Seul Jésus est le gilet dont il nous faut nous revêtir (Rm 13,14) pour notre Route vers le Ciel. La grâce de notre Baptême. Vécu, avec courage.. « Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie » (Jn 10,10 – Eph 6,10-18), Jésus nous donnera comment traduire avec nos mains par une charité inventive et audacieuse, son Amour qui habite nos cœurs.

12 commentaires sur “La réponse aux droits de l’âme se trouve dans l’Enfant de la crèche
  1. Odile GENERAUX dit :

    Merci. Je suis heureuse de vous retrouver. La prière à Marie est si importante. Que Dieu vous bénisse abondamment.

  2. ALPHONSE dit :

    HOLY MARY MOTHER OF GOD PRAY FOR US.

  3. Motais de Narbonne dit :

    Merci. En grande union de prière. Que Notre Dame de France dont nous fêtons l’immaculée conception vienne à notre secours. Qu’Elle obtienne de son Fils le pardon des péchés de la fille aînée de l’Eglise

  4. Corda dit :

    Sainte Marie, Mère de Dieu priez pour nous, pour votre France chérie, pour ceux qui la protègent,pour tous vos enfants.
    Aidez nous à être des instruments de paix et d’amour dans notre monde qui en a tant besoin!

  5. ROUSSEAU JML dit :

    Dans ce moments difficiles prions pour la France , pour notre Saine Église , pour nos prêtres, nos monastères, pour de saintes vocations. Seigneur venez au secours de ceux qui n’en peuvent plus , qui n’ont pas la force de se relever, abrutis par le bruit du monde présent et qui ont oublié Dieu.

  6. Marie-Laure Favre dit :

    pas de commentaire, mais je me réjouis de continuer cette neuvaine
    avec l’aide de vos textes.
    A tantôt
    Mlaure

  7. Dufay dit :

    Merci de rappeler toutes les vraies valeurs de la vie et n’oublions pas que la foi chrétienne est la base de notre culture française, ne restons pas frileux dans notre foi. Faisons rayonner notre amour pour notre Sauveur et annonçons « la bonne nouvelle ». Que l’esprit Saint souffle sur la France et nous conduisee vers la sagesse et l’amour de notre prochain.
    lmplorons Marie et qu’elle intercède pour la france auprès de Jésus, son fils,et remettons la France entre les mains de Marie qui est notre Sainte Patronne, « Tu es la joie, tu es l’honneur de notre peuple, Vierge Marie » « Bénie sois-tu par le Dieu très haut plus que toutes les femmes de la terre, et béni soit le Seigneur Dieu Créateur du ciel et de la terre, ….et tout le peuple dit : « Amen ! Amen ! (livre de Judith 13:15,18,19) .

  8. Paccini dit :

    Puissions-nous être très nombreux à participer à cette prière et à ne pas craindre de montrer notre Foi en allumant cierges et bougies pour célébrer avec ferveur la fête de l’Immaculée Conception, « Reine de France »plus que jamais…Gloire à Elle, et à son illustre époux Joseph, le père nourricier de Jésus,le divin Sauveur.

  9. lionel leon dit :

    merci !

  10. Pierre BRUCHER dit :

    Les gilets jaunes sont l’habit de ceux qui servent le bien commun par leur travail exposé , le long des routes, sur les chantiers ; les gilets sont lumineux et protègent ceux qui les portent, rendant ces serviteurs de tous bien visibles. Le jaune est une Sainte couleur. Revêtons tous nos gilets de lumière. Revêtons l’habit de service. Redevenons les enfants de notre Chère et Sainte Nation.

  11. Marie-France dit :

    Oui tournons nous vers la crèche ! Ce petit enfant cet innocent c’ est le Sauveur du monde !
    Apprenons à regarder avec notre cœur et laissons nous envahir par cet amour qui va nous guider jusqu’à Noel cette fête de la Nativité et demandons à Marie de nous y emmener.

  12. Genevieve LUCIANI dit :

    Merci. Cette méditation est celle dont nous avons besoin en ce moment précis.
    Nous ne levons plus nos regards vers le Ciel.
    Avec nos frères et soeurs qui luttent et ne prient plus,prions doublement,ardemmentet jeûnons! Dieu ne restera pas insensible à tant d’injustice et de souffrance. Prions pour qu’Il règne dans les coeurs dans les Âmes, avec Jésus Prince de la Paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*