Méditation d’un moine du Barroux

Qu’est-ce qui peut encore nous rendre espérance pour la France ?

Sainte Madeleine du Barroux
image-1454
Qui peut dire ce que sera demain ? « L’avenir est à Dieu ! » répond le poète. Et Dom Gérard précisait : « Tant qu’il y aura des moines pour prier, des prêtres pour prêcher et administrer les sacrements, des fidèles pour transmettre la vie et la foi, des chrétiens ouvriers, paysans, soldats, des militants et des hommes politiques pour défendre et rebâtir, une chrétienté nouvelle restera possible. Le royaume de Dieu est comme une toute petite graine qui pousse lentement, mais elle peut devenir un grand arbre où viendront se percher les oiseaux du ciel. »

Dans l’enfer des tranchées, le Père Doncœur se trouvait aux côtés des soldats qui allaient mourir, pour les confesser, les communier, les brancarder et de sa voix douce et chaleureuse les aider à partir pour le ciel, pendant qu’ils mouraient entre ses bras. Une nuit, on lui amène un petit lieutenant qui venait de monter à l’assaut à la tête de sa section. Il s’appelait Del. Une rafale de mitrailleuse l’avait fauché : « Râlant déjà il allait mourir. Mais dans le cauchemar de la fièvre, au milieu de mes prières il se redressait et criait “Allons les petits gars !… ça suit ?…” Alors, me penchant vers lui, je lui dis à l’oreille : “Oui, oui, Del, dormez doucement, ça suit !”

L’audace des héros, la ténacité et le courage des paysans et des artisans qui ont fait la France, l’intelligence des ingénieurs, le génie des artistes, nous invitent à ne pas sombrer dans un morne abattement. Mais plus que tout c’est la foi des saints qui nous invite à l’espérance : « la France aurait pu faire l’économie des héros et des génies, elle n’aurait pu se passer de ses saints » (Pourrat).

Et parmi ses saints, dom Gérard aimait tout particulièrement saint Bernard, dont la doctrine tient en un mot : Jésus. « Ce que j’ai toujours à la bouche, comme vous le savez, ce que j’ai toujours dans le cœur, comme Dieu le sait, ce que sans cesse j’écris comme il apparaît dans mes œuvres, ce qui fait ma philosophie la plus profonde, c’est Jésus et Jésus crucifié. »

Saint Bernard en tire une sorte de règle de vie, capable d’inspirer tous ceux qui veulent reconstruire une France chrétienne :

« Veux-tu ne pas être entraîné par le désir de la gloire du monde ? [on dirait aujourd’hui la volonté de puissance]. Eh bien ! que le Christ-Jésus —la sagesse même— te soit plus que toute douceur.

Veux-tu n’être pas trompé par l’esprit de mensonge ? [on dirait aujourd’hui par les idéologies, les fausses doctrines, le faux humanisme]. Que le Christ —la vérité même— soit ta lumière!

Veux-tu n’être pas vaincu par l’adversité ? [on dirait aujourd’hui par le découragement ou le désespoir]. Que le Christ, vertu de Dieu, devienne ta force! »

« Je crois, ajoutait Dom Gérard, qu’il faut chercher à donner à nos élites une grande doctrine mystique capable de chasser tous les désespoirs, en faisant ressortir la dignité de l’homme créé par Dieu et racheté par le Christ. C’est l’idée que Jean-Paul II rappelle sans cesse : Jésus-Christ unique Sauveur du monde. C’était déjà l’idée de saint Pie X : Tout restaurer dans le Christ. »

 

Un moine du Barroux

L’abbaye Sainte-Madeleine suit la règle de saint-Benoît qui se résume par la devise : « Prie et travaille ».L’abbaye a été fondée par Dom Gérard Calvet en 1970. Elle compte aujourd’hui 53 moines et a fondé en 2002 le prieuré de Sainte-Marie de la Garde qui compte 16 moines.

A partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone
Publié dans Méditations
44 commentaires sur “Méditation d’un moine du Barroux
  1. Chenaux Patric dit :

    Nous ne sommes pas de ceux qui n’ont pas d’espérance. Et Dom Gérard a une très grande sagesse quand il dit :« Tant qu’il y aura des moines pour prier, des prêtres pour prêcher et administrer les sacrements, des fidèles pour transmettre la vie et la foi, des chrétiens ouvriers, paysans, soldats, des militants et des hommes politiques pour défendre et rebâtir, une chrétienté nouvelle restera possible. Le royaume de Dieu est comme une toute petite graine qui pousse lentement, mais elle peut devenir un grand arbre où viendront se percher les oiseaux du ciel. »
    Voilà tout est dit et bien dit. Rien est impossible à Dieu. Nous ne prions pas cette neuvaine pour rien, nous ne commentons pas les beaux textes qu’on nous propose à lire et à méditer en vain. Nous nous édifions les uns les autres, nous nous supportons les uns les autres, nous prions les uns pour les autres, nous nous aimons les uns les autres.
    Que la Sainte Viege entende nos supplications, voie notre amour vécu et exprimé dans nos lignes, afin qu’elle intercède auprès de son Fils. Pour que la France, fille aînée de l’Eglise, puisse retrouver sa splendeur d’humilité et d’amour pour Jésus, ceci pour éclairer les nations, pour leur sanctification et leur salut.

  2. Espérance dit :

    * Que Le CHRIST —La VERITE même— soit ta LUMIERE! *

    Saint Bernard
    Un Moine du Barroux

    * Toute la PRIERE des hommes vers DIEU
    et toute la REPONSE de DIEU aux hommes
    passent par LA CROIX du CHRIST *

    Cardinal Journet.
    Mgr Aillet

    • Espérance dit :

      + Sur les chemins où nous peinons,
      comme il est bon, SEIGNEUR,
      de rencontrer TA CROIX !

      Sur les sommets que nous cherchons,
      nous le savons, SEIGNEUR,
      nous trouverons TA CROIX !

      Et lorsqu’enfin nous Te verrons
      dans Ta clarté, SEIGNEUR,
      nous comprendrons TA CROIX ! +

      Liturgie des Heures

  3. Espérance dit :

    + LE CHANT des IMPROPERES +
    ou
    + CHANT des REPROCHES +
    du SEIGNEUR

    à SON PEUPLE INGRAT,

    accompagne souvent
    LA VENERATION de LA CROIX
    LE VENDREDI SAINT :

    + O DIEU SAINT, O DIEU FORT, O DIEU IMMORTEL,
    PRENDS PITIE de NOUS +

  4. Espérance dit :

    * JESUS-CHRIST UNIQUE SAUVEUR DU MONDE *
    Jean-Paul II

    Cité par un Moine du Barrou

    • Espérance dit :

      * Mystère du Calvaire,
      SCANDALE de LA CROIX :
      Le Maître de la terre,
      Esclave sur ce bois!
      Victime dérisoire,
      TOI SEUL ES LE SAUVEUR,
      TOI SEUL, LE ROI de GLOIRE,
      Au rang des malfaiteurs.

      Tu sais combien les hommes
      Ignorent ce qu’ils font.
      Tu n’as jugé personne,
      TU DONNES TON PARDON;
      Partout des pauvres pleurent,
      Partout on fait souffrir;
      Pitié pour ceux qui meurent
      Et ceux qui font mourir.

      Afin que vienne l’Heure
      Promise à toute chair,
      SEIGNEUR, Ta CROIX demeure
      Dressée sur l’univers;
      Sommet de notre terre
      Où meurt la mort vaincue,
      Où DIEU se montre PERE
      En nous donnant JESUS *

      Liturgie des Heures

      • Espérance dit :

        * Quand la nuit est là, quand la lumière n’a pas de nom
        en dehors de la FOI, DIEU de toute aurore,
        avec TON FILS en AGONIE, nous voulons TE BENIR encore.

        Quand la blessure est là, quand la vie n’a pas de nom
        en dehors de TA VOLONTE, DIEU affrontant toute mort
        avec LE FILS BLESSE à jamais,
        nous voulons TE GLORIFIER encore.

        Quand la lutte est là, quand la victoire n’a pas de nom
        en dehors de L’AMOUR, DIEU toujours plus fort,
        avec le FILS HERITIER de nos morts,
        nous voulons T’ADORER encore *

        Père Christian de Chergé 1937-1996
        Moine Cistercien Français.
        Il fit partie des 7 Moines de Tibhirine
        vivant en Algérie, pris en otage et assassinés en 1996.

  5. Espérance dit :

    * JESUS-CHRIST UNIQUE SAUVEUR DU MONDE *
    Jean-Paul II

    Cité par un Moine du Barrou

    • Espérance dit :

      * Avant la fête de la Pâque,
      sachant que l’HEURE ETAIT VENUE
      pour LUI
      de passer de ce monde à Son PERE,
      JESUS,
      ayant aimé les siens
      qui étaient dans le monde,
      LES AIMA JUSQU’AU BOUT.

      Au cours du repas,
      alors que le diable
      A déjà mis dans le cœur de Judas,
      fils de Simon l’Iscariote,
      l’intention de LE livrer,

      JESUS, sachant que Le PERE
      a tout remis entre Ses mains,
      qu’IL est sorti de DIEU et qu’il s’en va vers DIEU,
      se lève de table, dépose Son vêtement,
      et prend un LINGE qu’IL SE NOUE A LA CEINTURE;
      puis IL verse de l’EAU dans un bassin.
      Alors IL se mit à LAVER les PIEDS des DISCIPLES
      et à les essuyer avec le linge qu’IL avait à la ceinture *

      • Espérance dit :

        * IL arrive donc à Simon-Pierre,
        qui lui dit :
        « C’EST TOI, SEIGNEUR, QUI ME LAVES LES PIEDS? »
        JESUS lui répondit :
        *Ce que Je veux faire, tu ne le sais pas maintenant;
        PLUS TARD TU COMPRENDRAS. *

        Pierre lui dit:
        « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais! »
        JESUS lui répondit:
        *SI JE NE TE LAVE PAS,
        TU N’AURAS PAS DE PART avec MOI. *

        Simon-Pierre lui dit:
        « Alors, SEIGNEUR, pas seulement les pieds,
        mais aussi les mains et la tête! »
        JESUS lui dit:
        *Quand on vient de prendre un bain,
        on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds:
        on est pur tout entier.

        Vous-mêmes,
        VOUS ETES PURS,
        mais NON PAS TOUS *

        • Espérance dit :

          * IL SAVAIT BIEN qui ALLAIT LE LIVRER;
          et c’est pourquoi IL disait :
          « VOUS N’ETES PAS TOUS PURS. »

          Quand IL leur eut lavé les pieds,
          IL reprit Son vêtement, se remit à table
          et leur dit :
          * COMPRENEZ-VOUS
          ce que JE VIENS de FAIRE pour VOUS?

          Vous m’appelez *MAITRE* et *SEIGNEUR*,
          et vous avez raison, car vraiment JE LE SUIS.

          Si donc moi, Le SEIGNEUR et Le MAITRE,
          JE VOUS AI LAVE LES PIEDS,
          vous aussi,
          VOUS DEVEZ VOUS LAVER LES PIEDS
          LES UNS aux AUTRES.

          C’est un exemple que Je vous ai donné
          AFIN QUE VOUS FASSIEZ, VOUS AUSSI,
          COMME J’AI FAIT pour VOUS *

          – Acclamons LA PAROLE de DIEU.

          Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Jean 13:1-15
          *IL les aima jusqu’au bout *

          *PRIONS en EGLISE*

  6. Espérance dit :

    * Avant LA FETE de la PAQUE,
    sachant que l’HEURE ETAIT VENUE pour LUI
    de passer de ce monde à son Père,

    JESUS AYANT AIME LES SIENS
    QUI ETAIENT DANS LE MONDE,
    LES AIMA *JUSQU’AU BOUT *

    « JESUS sait que l’HEURE de SA PASSION est là
    et IL veut maintenant en révéler tout le sens
    aux apôtres réunis autour de LUI
    pour le REPAS PASCAL.

    JESUS va effectuer SA PAQUE,
    IL va effectuer SON PASSAGE vers Le PERE,

    IL VA SOUFFRIR SA PASSION
    par AMOUR pour NOUS
    afin de nous RECONCILIER
    avec Le PERE.

    Cet AMOUR
    il va le vivre *JUSQU’AU BOUT*
    c’est-à-dire jusqu’à la MORT
    et jusqu’à l’extrémité de l’AMOUR.

    SA PASSION et SA MORT
    constitueront ainsi le service
    d’AMOUR fondamental grâce auquel
    IL LIBERERA l’HUMANITE du PECHE. »

    Frère Elie, Famille de Saint Joseph

    • Espérance dit :

      Jésus va déposer SON VETEMENT
      comme il déposera SA VIE entre LES MAINS du PERE,
      avant de le reprendre
      comme il ressuscitera le troisième jour.

      Le GESTE du LAVEMENT des PIEDS
      nous montre précisément que
      le CHEMIN pour RESSUSCITER
      et VIVRE de LA VIE DIVINE
      est le CHEMIN de l’ABAISSEMENT,
      de l’HUMILITE où l’homme se fait, à l’imitation du CHRIST,
      le SERVITEUR dans la CHARITE de ses frères en humanité.
      A travers les paroles qu’IL lui adresse,
      c’est précisément cela que JESUS enseigne
      à saint Pierre ainsi qu’à nous tous.

      Le DON de SOI par AMOUR
      qui se manifeste dans la MORT à SOI
      ouvre à LA VIE véritable.

      Le repli sur soi
      qui se manifeste dans la philautie
      (vivre pour soi dans l’amour de soi)
      étouffe et conduit à la mort. »

      Frère Elie, Famille de Saint Joseph

      • Espérance dit :

        « Cette page d’EVANGILE du LAVEMENT des PIEDS
        nous révèle que le christianisme est bien plus
        qu’une adhésion intellectuelle à un contenu de foi,
        qu’il est bien plus qu’une philanthropie basée
        sur la bonne volonté de l’homme.
        Cela est bien trop humain!

        Le christianisme c’est l’expérience
        d’une FOI VIVANTE, animée par la CHARITE
        qui naît de la RENCONTRE PERSONNELLE avec DIEU
        qui s’est abaissé en SON FILS, qui s’est fait HOMME,
        qui est venu SE METTRE A GENOUX devant moi
        pour ME LAVER LES PIEDS

        afin de
        M’ELEVER et de ME DONNER PART à SA VIE DIVINE.
        Et cette expérience n’a rien d’individualiste.
        Elle ouvre à l’universel

        car elle fait naître
        dans la VIE de celui qui la goûte
        le DESIR de SE DONNER
        dans l’AMOUR comme Le CHRIST
        et de COOPERER ainsi
        au SALUT du monde. »

        Frère Elie, Famille de Saint Joseph

        • Espérance dit :

          « Il n’est pas fortuit que chez Saint Jean,
          l’épisode du LAVEMENT des PIEDS
          prenne la place du récit de l’INSTITUTION de l’EUCHARISTIE
          tel qu’il nous est rapporté par les EVANGILES synoptiques.
          Le LAVEMENT des PIEDS nous donne LE SENS
          de ce que nous sommes INVITES à VIVRE
          à chaque EUCHARISTIE.

          A chaque Eucharistie, nous avons de la PART de DIEU,
          le témoignage d’un AMOUR allant *JUSQU’A LA FIN*
          (Jean 13, 1)
          et nous pouvons CHOISIR à nouveau
          de nous engager sur le chemin
          du DON dans l’AMOUR.

          La FORCE nous en est DONNEE par Le CHRIST Lui-même
          qui SE donne à nous en NOURRITURE,
          qui vivifie notre pauvre amour humain
          par SON propre AMOUR DIVIN.
          Car l’Institution de L’EUCHARISTIE,
          comme le LAVEMENT des PIEDS,
          nous enseignent cette chose capitale
          qu’avant de vouloir se donner, avant de vouloir aimer,
          il faut *OUVRIR SON CŒUR
          pour ACCUEILLIR l’AMOUR du CHRIST *.

          C’est SON AMOUR qui nous rend
          CAPABLES d’AIMER nos frères à notre tour :
          * SI JE NE TE LAVE PAS LES PIEDS, TU N’AURAS PAS de PART AVEC MOI *,
          autrement dit
          « tu ne pourras pas aimer d’un amour sauveur
          à l’image du mien »»

          Frère Elie, Famille de Saint Joseph

          • Espérance dit :

            « Le LAVEMENT des PIEDS
            et le SACREMENT de l’EUCHARISTIE
            sont donc les manifestations d’un MEME MYSTERE d’AMOUR
            confié aux disciples et à nous tous
            « pour que – dit JESUS – vous fassiez, vous aussi,
            comme moi J’ai fait pour vous » (Jean 13,15).
            C’est de cela dont nous sommes appelés
            à FAIRE MEMOIRE à CHAQUE EUCHARISTIE:

            « FAITES CELA EN MEMOIRE de MOI ».

            Faire mémoire.
            Il ne s’agit pas ici de se souvenir simplement
            d’un événement passé aussi fondateur soit-il
            pour notre existence chrétienne.

            Ce « faire mémoire »
            est une ACTUALISATION
            du MYSTERE du DON du CHRIST pour NOUS,
            nous donnant d’EN GOUTER REELLEMENT
            et efficacement les FRUITS.

            Dans le DON de L’EUCHARISTIE,
            JESUS CHRIST A CONFIE à L’ÉGLISE
            l’actualisation permanente
            du MYSTERE PASCAL,
            du MYSTERE de notre SALUT.

            Par CE DON, IL A INSTITUE une mystérieuse
            « contemporanéité »
            entre le Triduum et le cours des siècles. »

            Frère Elie, Famille de Saint Joseph

          • Espérance dit :

            « Dans L’EVENEMENT PASCAL et dans L’EUCHARISTIE
            qui l’actualise au cours des siècles,
            il y a un « contenu »
            que l’espace et le temps ne sauraient limiter
            puisqu’EN LUI est présente toute l’histoire
            en tant que destinataire
            de LA GRACE de LA REDEMPTION.

            A chaque EUCHARISTIE, DIEU
            nous lave tout entier
            en nous incorporant à LUI
            par La COMMUNION EUCHARISTIQUE.

            IL nous invite à accueillir SON AMOUR SAUVEUR
            et à nous laisser transformer par LUI
            afin d’en être les canaux auprès de nos frères.

            Oui, c’est bien dans la mesure où NOUS NOUS UNIRONS
            au CŒUR EUCHARISTIQUE du CHRIST,
            que nous lui permettrons d’opérer en nous
            ce débordement que nous appelons
            CHARITE FRATERNELLE. »

            Frère Elie, Famille de Saint Joseph

          • Espérance dit :

            SEIGNEUR,
            nous TE RENDONS GRACE pour LE DON de L’EUCHARISTIE,
            SIGNE ETERNEL et EFFICACE de TON AMOUR DIVIN
            pour NOUS.

            CE DON de TON AMOUR nous soutient
            sur le chemin de la pleine COMMUNION
            avec Le PERE à travers TOI et dans L’ESPRIT.
            CE DON de TON AMOUR nous éduque à l’AMOUR
            et nous permet de goûter déjà les prémices
            de la JOIE de TON ROYAUME.

            En prenant le temps ce soir
            de T’ADORER dans Le Très SAINT-SACREMENT
            et de MEDITER le MYSTERE de LA DERNIERE CENE,

            c’est l’âme remplie de GRATITUDE
            que nous nous plongerons dans l’océan d’AMOUR
            qui jaillit de TON CŒUR et que nous ferons nôtre
            l’hymne d’ACTION de GRACE du peuple des rachetés :

            * Tantum ergo Sacramentum
            veneremur cernui *

            * Un tel Sacrement
            Vénérons-Le donc, courbés *

            Frère Elie, Famille de Saint Joseph
            http://www.homelies.fr/homelie,jeudi.saint,4158.html

  7. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Une belle méditation et prions l’Esprit Saint de nous éclairer par les saintes grâces de la Vierge Marie et de Joseph son tendre époux. Que le doux coeur de Jésus devienne la Lumière de la France dans ses difficultés qu’elle se doit de vivre +++

  8. colombe dit :

    A chaque jour suffit sa peine.En effet en pensant uniquement au jour présent sans penser au lendemain nous arriverons a vivre comme DIEU l’attend de nous. Vivre un abandon total a sa divine providence , et garder toujours l’espoir a des jours meilleurs. Le vivre ainsi nous permet d’être plus serein et surtout a l’écoute de l’esprit saint lui le consolateur et le gardien de nos âmes .Combien ont vécu cet abandon comme le relate la méditation de ce moine tout emprunt de bonté et de miséricorde .FRANCE regarde tous ces héros qui ont donné leurs vies pour toi , relève toi tu peux redevenir belle car DIEU entend nos demandes nos prières nos supplications.Bon Jeudi Saint a tous amis de la neuvaine.

  9. Espérance dit :

    * CHRIST-JESUS *

    * A l’heure où JESUS passait de ce monde à Son PERE,
    au cours du repas,
    JESUS fut bouleversé au plus profond de Lui-même,
    et IL attesta :
    « Amen, Amen Je vous le dis : l’un de vous me livrera » *
    Luc 21:37

    * Il s’agit maintenant d’entrer
    dans l’INTIMITE du CŒUR de JESUS.
    Toute la grandeur de notre religion
    est là:
    Notre DIEU a un COEUR VULNERABLE
    et IL le montre!
    Ce bouleversement de JESUS
    face à la trahison de Judas
    est pour chacun de nous un appel.

    Quel mystère!
    Et quelle merveille!

    VULNERABLE à la trahison,
    à l’abandon de ses amis,
    Le COEUR de JESUS est tout aussi sensible
    à nos marques et paroles d’amitié,
    de RECONNAISSANCE, de CONFIANCE.

    *Toi, du moins, AIME-MOI!*
    dit-il à Sainte Marguerite Marie.

    Alors tout au long de ce jour,
    quelle que soit notre occupation du moment,
    disons-Lui quelques mots tels que:

    * MERCI! * J’AI CONFIANCE en TOI! * JESUS! *

    et ce soir, si nous le pouvons,
    VEILLONS et PRIONS UNE HEURE
    avec LUI, à GETHSEMANI *

    Une Sœur de la Visitation de Paray-le-Monial
    http://www.sanctuaires-paray.com/paray-2020/

    • Espérance dit :

      Prions avec La VIERGE MARIE
      et Saint Claude La Colombière
      et tous les Saints

      * Ô MON DIEU,
      il faut que Vous nous donniez un autre cœur,
      un cœur tendre, un cœur sensible,
      un cœur qui ne soit, ni de marbre, ni de bronze;
      il nous faut donner VOTRE CŒUR même *

  10. Espérance dit :

    « L’avenir est à DIEU ! »
    dit Moine du Barroux avec le poète.

    « Le SEIGNEUR
    M’A CONSACRE par L’ONCTION,
    IL m’a envoyé ANNONCER
    La BONNE NOUVELLE aux humbles,
    et leur donner l’HUILE de JOIE »
    Isaïe 61 – Luc 4:16-21

    Le Saint Chrême nous donne « le PARFUM du CHRIST ».
    http://www.croire.com/Definitions/Etapes-de-la-vie/Confirmation/Le-saint-chreme

    http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/paques-et-la-semaine-sainte/371362-la-messe-chrismale/

    • Espérance dit :

      * Que Le CHRIST — La VERITE même — soit TA Lumière!*

      Un Moine du Barroux

  11. michel mansuy dit :

    Un père et une mère forment l’élite de la famille ; si tous deux renoncent à leur mission, c’est le désespoir qui rode dans la maison et dans la société. Entre espérance et désespérance, pas de troisième voie.

    La tête ne suffit pas. En France, le cœur est très absent.

    Lorsque la tête consent à descendre dans le cœur … et que le cœur reformule les flots cérébraux de l’intelligence humaine, – aussi bien intentionnée soit-elle -, alors la mystique chrétienne se lève comme le soleil à travers les nuages, au-dessus des intempéries …

    Autrement dit, le cœur-à-cœur quotidien et amoureux avec le Seigneur rend à notre humanité sa dignité originelle et finale. L’intelligence de l’Esprit-Saint, uni au Christ, reformule de la sorte notre dignité originelle voulue par Dieu Notre Père. Le Christ en personne
    s’associe à cette restauration consommée sur la Croix, reconstruction transfigurée ensuite par sa Résurrection ! Un père et une mère qui vivent ainsi leur mission sanctifient la France.

    Autrement dit, créé à l’image de Dieu pour Lui ressembler, le cœur de l’homme français ressuscite ! Et par extension c’est la famille chrétienne qui jardine la société … et le monde entier ! Cette conversion élève donc la France ! Fille aînée de l’Eglise !

    Le travail mystique de restauration ne manque pas … Palpitant !

  12. Delphine dit :

    Très belle méditation! Merci!

  13. Espérance dit :

    * TOUT RESTAURER dans LE CHRIST*
    Saint Pie X

    * JESUS-CHRIST UNIQUE SAUVEUR du MONDE *
    Saint Jean-Paul II

    Cité par un moine du Barroux

    • Espérance dit :

      « Les derniers mots de Saint Jean-Paul II furent :
      * LAISSEZ-MOI ALLER à LA MAISON DU PERE *

      Puis, le Saint Père a achevé sa vie
      d’un simple * AMEN *

      C’est une parole et une prière qui fait écho
      aux derniers mots de JESUS sur LA CROIX:
      * TOUT EST CONSOMME *(Jean 19,30)

      Il est donc très significatif
      que nous puissions célébrer
      le 10e anniversaire
      de la mort de Saint Jean-Paul II
      le JEUDI SAINT,
      au moment où
      LE CHRIST NOTRE SEIGNEUR
      a institué LA SAINTE EUCHARISTIE
      qui rend présentes
      SA PASSION et SA RESURRECTION. »

      • Espérance dit :

        « Dans sa dernière encyclique,
        Saint Jean-Paul II a dit qu’il voulait
        « RAVIVER
        L’ADMIRATION EUCHARISTIQUE »
        dans L’ÉGLISE.

        CONTEMPLER LE VISAGE DU CHRIST,
        et LE CONTEMPLER AVEC MARIE,
        voilà le “programme”
        que j’ai indiqué à L’ÉGLISE
        à l’aube du IIIe millénaire,
        l’invitant à avancer au large
        sur l’océan de l’histoire
        avec l’enthousiasme
        de la NOUVELLE EVANGELISATION. »

  14. Philippe dit :

    la graine de sénevé a grandi et elle est devenue un bel arbre, mais hélas de mauvais bûcherons s’ingénient à le scier et les oiseaux n’en peuvent mais…

  15. Elpida dit :

    Très belle méditation

    • lagarrigue Marie dit :

      Bonjour et merci pour encore une fois une si belle méditation qui reflète exactement la manière dont chaque être humain devrait avoir dans sa vie de tous les jours
      car pourquoi vouloir connaître ce qui se passera demain qui ne nous par tient pas
      Nous devons et cela est à la portée de tous et qui ne coûte rien jeter un regard de bienveillance sur ceux que nous côtoyons dans notre quotidien. Il n’est pas dit que nous sommes tenus de pouvoir régler tus les problèmes et pensez tous les malheur et blessures des autres. Mais le simple fait de regarder avec son coeur, de donner avec amour, et d’aide avec humilité peut dans la plupart des ça suffire
      Alors fis on le aujourd’hui même et le résultat s’en fera ressentir demain si ce que nous avons fait plaît à Dieu
      Que Dieu nous garde, nous guide et nous aide à marcher dans les pas de Notre Seigneur Jésus-Christ qui va bientôt arriver au bout de ses souffrances pour le salut de note Âme
      AMEN

  16. Louise dit :

    Merci pour tant de paix et d’espérance.

  17. Dan le Bruch' dit :

    « Tant qu’il y aura des moines pour prier, des prêtres pour prêcher et administrer les sacrements, des fidèles pour transmettre la vie et la foi, des chrétiens ouvriers, paysans, soldats, des militants et des hommes politiques pour défendre et rebâtir »
    Mes frères, J’ai mis en terre il y a peu une amie et il y avait un vieux prêtre qui seul chantait, une assemblée si clairsemée, personne pour prendre la parole et témoigner . . .
    Triste, si triste, une page se tourne mes frères et mes sœurs
    L’amour qui porte notre foi sera la source de notre effacement
    Je prie et aime
    Daniel

  18. Espérance dit :

    * Souviens-toi de JESUS-CHRIST
    RESSUSCITE d’entre les morts *

    * IL est notre SALUT,
    notre GLOIRE ETERNELLE *

    * Si nous mourons avec LUI,
    avec LUI nous vivrons. *

    * Si nous souffrons avec LUI,
    avec LUI nous régnerons *

    • Espérance dit :

      * Tu les sauvais, mais ils ne T’ont pas vu.
      Qu’était pour eux le fils du charpentier?
      Sur la colline ils T’ont abandonné,
      TOI, DIEU VIVANT, qu’ils n’ont pas reconnu.

      Ils n’ont su voir qu’un homme rejeté,
      ils ont moqué le faux prophète mort,
      ils ont plongé la lance dans Ton corps,
      ils n’ont pas vu L’ESPOIR qui se levait.

      Ils n’ont pas vu LE SIGNE sur TA MAIN,
      la main crispée du Maître et Créateur
      qui BENISSAIT LE MONDE DES PECHEURS;
      ils n’ont pas vu mourir LE SAINT des SAINTS.

      Vienne le jour de toute VERITE
      où nous aurons enfin les yeux ouverts
      sur cette GRACE et cet AMOUR offerts.
      VIENNE LE JOUR du CHRIST EN MAJESTE!*

      Liturgie des Heures