Méditation du Père Laurent-Marie

Père Laurent MariePrier pour la France

En 1947, au sortir de la Guerre, Georges Bernanos écrivait pour les jeunes générations: « Il faut se hâter de sauver l’homme, parce que demain il ne sera plus susceptible de l’être, pour la raison qu’il ne voudra plus être sauvé. Car si cette civilisation est folle, elle fait aussi des fous ». Aux jeunes de France, il rappelait que leurs camarades allemands avaient abdiqué leur liberté entre les mains d’un tyran : « Ils sont morts pour lui, pour témoigner qu’ils avaient renoncé leur liberté entre ses mains. Leur mort n’a pas témoigné pour la liberté, elle a témoigné contre elle […]. L’Allemagne a été corrompue par la civilisation que je dénonce et aucun de nous ne peut être assuré de n’en pas être corrompu à son tour ». On peut renoncer à la liberté, comme on peut abdiquer une valeur spirituelle, qui fait ce que nous sommes, mais qui ne présente pas aux yeux du monde un intérêt marchand ou pragmatique immédiat.

Dans l’ordre de la création et dans le plan providentiel de Dieu, la communauté nationale, comme la famille, est le lieu d’épanouissement de la liberté personnelle parce qu’elle est l’école de la responsabilité, le milieu dans lequel chacun déploie sa mission en répondant à sa vocation. Et il ne s’agit pas d’une réalité désincarnée (ce serait un comble et une contradiction), mais d’un phénomène visible inscrit dans le temps, dans l’histoire et dans l’espace. Par le mystère de l’incarnation, la sagesse divine a sanctifié, a renouvelé et a purifié l’ordre de la création. Si l’Eglise est la communion des sauvés, la communauté des fils de Dieu, le mystère de la Rédemption rendu présent, visible, repérable, elle s’appuie pour sa vie et pour son extension sur cette donnée anthropologique fondamentale que sont les communautés nationales. Il y a une manière originale, voire géniale (en ce sens qu’elle exprime le génie, l’identité profonde de chaque nation) d’être catholique français, anglais, allemand ou mexicain !

Nul mieux que Charles Péguy a eu l’intuition profonde de cette alliance du charnel et du spirituel, du caractère sacramentel de l’Eglise (la grâce divine communiquée au moyen d’institutions et de gestes humains) : « La terre est comme les marches de l’église. Elle est pour monter au ciel comme les marches de l’église sont aussi pour monter et entrer dans l’église. Nous avons le droit que la terre soit le seuil de votre ciel ». Et il en tire une conclusion qui n’a rien perdu de son actualité : « C’est vraiment un grand mystère que cette sorte de ligature du spirituel au temporel. On pourrait presque dire que c’est comme une sorte d’opération d’une mystérieuse greffe. Le temporel fournit la souche et le spirituel, s’il veut vivre, s’il veut produire, s’il veut continuer, s’il veut poursuivre, s’il veut fleurir et feuillir, s’il veut bourgeonner et boutonner, s’il veut poindre et fructifier le spirituel est forcé de s’y insérer. La force fournit la souche et l’idée est forcée de s’y insérer. Le corps fournit la souche et l’esprit est forcé de s’y insérer ».

Prier pour notre pays, c’est aussi prendre l’engagement de travailler de toutes nos forces au service du bien commun de notre communauté nationale. C’est saisir cette unité entre spirituel et temporel qui nous révèle, avec le mystère de l’histoire, le sens de notre vocation et de notre mission : témoigner de la présence et de l’action du Christ rédempteur dans l’épaisseur de notre condition charnelle.

Père Laurent-Marie
Le Père Laurent -Marie Pocquet du Haut-Jussé, né en 1968, est supérieur général des Serviteurs de Jésus et de Marie, aumônier militaire et juge à l’Officialité de Paris. Il est titulaire d’une Maîtrise en droit canonique (Université de Strasbourg) et d’un Doctorat en Théologie fondamentale (Université de Fribourg). Il est notamment l’auteur de « Charles Péguy et la modernité. Essai d’interprétation théologique d’une oeuvre littéraire » (Artège 2010).
A partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone
Publié dans Méditations
50 commentaires sur “Méditation du Père Laurent-Marie
  1. Espérance dit :

    « La terre est comme les marches de l’église.
    Elle est pour monter au ciel
    comme les marches de l’église
    sont aussi pour monter et entrer dans l’Eglise.
    Nous avons le droit que la terre soit le seuil de votre ciel »
    Charles Péguy, cité par le Père Laurent-Marie

    Rencontre de Marthe et du P. Finet en 1936 :
    « 10 février 1936 : c’est « l’aventure » – le mot est de lui. »

    « Voilà un PRETRE qui a fait ses études à Rome, qui est déjà
    un brillant conférencier, qu’on vient de nommer sous-directeur
    de l’enseignement catholique de Lyon, et qui rencontre
    cette jeune personne handicapée qui lui parle
    de la SAINTE VIERGE, et en quels termes.
    « Tu m’as séduit SEIGNEUR et je me suis laissé séduire »
    dit Jérémie.
    « Tu m’as saisi » dira St Paul.
    Ici Le SEIGNEUR intervient dans la vocation de ce PRETRE
    en l’appelant par la profondeur mystique et apostolique
    de Marthe et par son humilité et son abandon
    au SEIGNEUR.

    Apparaît ici la qualité spirituelle du P. Finet. C’est fou
    de se laisser prendre de la sorte. Pourtant cette capacité
    de reconnaître les signes que DIEU fait à travers les paroles
    de Marthe, montre un abbé Finet ouvert. Or ces signes sont
    à la manière de DIEU. Ils sont tout petits. Ils arrivent par
    une personne faible, petite et malade. DIEU parle, il faut avoir un cœur de « pauvre » pour l’entendre. DIEU parle par
    la « petite Marthe » et l’abbé Finet entend.
    Sans trop savoir immédiatement, il se rend compte que DIEU
    qui s’est incarné, qui s’est fait tout petit, se révèle pareillement dans la pensée et la prière
    d’une Marthe toute petite. Et il va se mettre en route.

    Ce qui ressort beaucoup dans cette rencontre, c’est
    une spontanéité et une grande audace. L’accord que va donner
    le P. Finet, son oui à un appel pas forcément lisible
    du premier coup, fait découvrir quelqu’un capable de sortir
    de lui-même pour se laisser interpeller.
    Un homme attentif à ce que DIEU fait par
    une jeune personne malade toute orientée
    vers l’amour du CHRIST, souffrant avec LUI pour l’humanité.

    Il est une deuxième caractéristique de la personnalité
    du P. Finet qui ressort de cette rencontre de 1936.
    Lorsqu’il a découvert Marthe, avec le P. Faure
    qui l’a conduit chez elle, après avoir entendu cet appel surprenant qu’elle lui adresse, IL VA SE CONFIER à L’EGLISE.
    Il en parle à son directeur spirituel,
    puis au directeur diocésain de l’enseignement catholique
    de qui il dépendait et enfin à son évêque
    et à l’évêque de Valence dont Marthe était diocésaine.
    Il fait le chemin de ceux qui ont un GRAND SENS de L’EGLISE.
    Ce n’est qu’après qu’il se mettra en route pour prêcher
    la première retraite à Châteauneuf qui sera suivie
    de plusieurs centaines d’autres. Il réalisera ainsi
    l’Œuvre des Foyers de Charité.
    Il aura su allier
    le SENS de L’EGLISE et la LIBERTE d’ENTREPRENDRE.
    Affronté à des incompréhensions et des critiques,
    son caractère volontaire et obéissant lui permettra d’être
    un homme d’action que plus rien n’arrêtera.

    Cette Œuvre dont il avait reçu la charge dans la chambre
    de Marthe, il la mènera à bien par l’implantation de Foyers
    à travers le monde entier. Cela il le doit à la rencontre
    de Marthe toute entière habitée
    par LE SEIGNEUR et docile à L’ESPRIT SAINT. »

    Mgr Didier Léon MARCHAND Evêque émérite de Valence

    • Espérance dit :

      Merci Marthe et Père Finet, merci MARIE

      « Gloire à DIEU Le Père et Le Fils et Le Saint-Esprit
      Par JESUS, Marie et Joseph, Amen »

      « O Mère bien aimée,
      Vous qui connaissez si bien
      les voies de la Sainteté et de l’amour,
      apprenez-nous a élever souvent
      notre esprit et notre cœur
      vers LA TRINITE, à fixer sur ELLE
      notre respectueuse et affectueuse attention!
      Et puisque Vous cheminez avec nous
      sur le chemin de la vie éternelle,
      ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins
      que votre charité veut bien recueillir:
      tournez vers nous vos regards miséricordieux,
      attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs,
      emportez-nous toujours plus loin et toujours plus haut
      dans les splendeurs des cieux!
      Que rien ne puisse jamais troubler notre paix,
      ni nous faire sortir de la pensée de DIEU;
      mais que chaque minute nous emporte
      plus avant dans les profondeurs de l’auguste Mystère,
      jusqu’au jour où nôtre âme,
      pleinement épanouie aux illuminations de l’Union divine,
      verra toutes choses dans l’Éternel Amour et dans l’unité!
      Amen. »
      Marthe Robin

      « « Ce que Marthe leur a dit », à paraître le 5 mars
      aux éditions de l’Emmanuel,
      rassemble plus de 300 extraits d’entretiens inédits,
      entre la mystique de Châteauneuf-de-Galaure
      et quelques uns parmi les milliers de personne venues la visiter.»
      http://www.aleteia.org/fr/religion/article/exclusif-marthe-robin-ce-quelle-leur-a-dit-5852839301611520

  2. Espérance dit :

    « La terre est comme les marches de l’église.
    Elle est pour monter au ciel
    comme les marches de l’église
    sont aussi pour monter et entrer dans l’Eglise.
    Nous avons le droit que la terre soit le seuil de votre ciel »
    Charles Péguy, cité par le Père Laurent-Marie

    « Cher fils, recherche volontiers la compagnie des bonnes gens, soit des religieux, soit des laïcs…
    …A LUI soit gloire, honneur et louange,
    qui est UN DIEU avec le PERE et le SAINT-ESPRIT,
    sans commencement et sans fin. Amen. »
    Saint Louis dans son testament à son fils,
    le futur Philippe III le Hardi

    « Sainte Scholastique , Italie
    (480-543), fêtée le 10 février,
    était la sœur de Saint Benoit de Nursie
    [Fondateur de l’ordre des Bénédictins et Patron de l’Europe.
    Encore aujourd’hui, plusieurs milliers de moines et moniales
    à travers le monde s’inspirent de la règle de Saint Benoît.]
    Ils se voyaient une fois par an
    pour de longs entretiens spirituels.
    Elle fonda un monastère au pied du mont Cassin.
    Elle est considérée comme la première moniale bénédictine. »

    « Vigilante et fidèle, Sainte Scholastique
    a gardé sa lampe allumée pour
    SORTIR à la RENCONTRE du CHRIST »
    Prions en Eglise

    • Espérance dit :

      « L’ANNEE de la VIE CONSACREE ne concerne pas seulement
      les personnes consacrées, mais l’ÉGLISE entière.
      Je m’adresse ainsi à TOUT LE PEUPLE CHRETIEN
      pour qu’il prenne toujours davantage conscience du DON
      qu’est la présence de tant de CONSACREES et de CONSACRES,
      héritiers de grands saints
      qui ont fait l’histoire du christianisme.
      Que serait l’ÉGLISE sans saint Benoît et saint Basile,
      sans saint Augustin et saint Bernard, sans saint François
      et saint Dominique, sans saint Ignace de Loyola
      et sainte Thérèse d’Avila, sans sainte Angèle Merici
      et saint Vincent de Paul ?
      La liste serait presque infinie, jusqu’à saint Jean Bosco
      et à la bienheureuse Teresa de Calcutta.
      Le bienheureux Paul VI affirmait :
      « Sans ce signe concret, la CHARITE de l’ensemble de l’ÉGLISE risquerait de se refroidir,
      le paradoxe salvifique de l’ÉVANGILE de s’émousser,
      le ‘‘SEL’’ de la FOI de se diluer
      dans un monde en voie de sécularisation »
      Pape François
      ………………………………………….
      « J’invite donc toutes les communautés chrétiennes
      à vivre cette Année avant tout
      pour REMERCIER Le SEIGNEUR
      et faire mémoire reconnaissante des DONS reçus,
      et que nous recevons encore à travers
      la SAINTETE des Fondateurs et des Fondatrices
      et de la FIDELITE de tant de CONSACRES à leur propre charisme.
      Je vous invite tous
      à VOUS RETROUVER AUTOUR des personnes consacrées,
      à vous REJOUIR avec elles, à PARTAGER leurs difficultés,
      à COLLABORER avec elles, dans la mesure du possible,
      pour la poursuite de leur ministère et de leur œuvre,
      qui sont aussi ceux de l’ÉGLISE tout entière.
      Faites-leur sentir l’affection et la chaleur
      de tout LE PEUPLE CHRETIEN. »
      Pape François

      • Espérance dit :

        « DIEU qui montres aux égarés la lumière de Ta VERITE
        pour qu’ils puissent reprendre le bon chemin,
        donne à tous ceux qui se déclarent chrétiens
        de rejeter ce qui est indigne de ce nom,
        et de rechercher ce qui Lui fait honneur. »
        Prions en Eglise

        « Vous, au contraire, vous êtes une RACE ELUE,
        un SACERDOCE ROYAL, une NATION SAINTE,
        un peuple acquis,
        afin que vous annonciez les vertus
        de CELUI qui vous a appelés
        des ténèbres à son admirable LUMIERE »
        1 Pierre 2: 9

        • Espérance dit :

          « Après des années d’angoisse,
          après bien des épreuves physiques et morales,
          j’ai osé, j’ai CHOISI le CHRIST ».
          Marthe Robin

          « Rencontre décisive de Marthe Robin avec l’abbé Finet
          le 10 février 1936 :

          Ce jour-là, Monsieur l’abbé Georges Finet
          voyage de Lyon à Châteauneuf-de-Galaure.
          Il apporte à Marthe un tableau
          représentant La VIERGE MARIE
          (sous le nom de « MARIE MEDIATRICE DE TOUTES GRACES »)
          qu’elle désire pour les élèves de l’Ecole…
          …Quand l’abbé Finet entre dans la chambre de Marthe,
          celle-ci est extrêmement émue : elle le reconnaît,
          elle l’avait « vu » spirituellement déjà deux fois.
          Depuis longtemps elle priait pour lui.

          JESUS avait déjà parlé à Marthe de ce prêtre en 1933 :
          « Le PRETRE que Je me prépare
          pour l’établissement (de l’Œuvre)
          et pour son immense développement
          sera un apôtre d’une très grande influence.
          Il y fera du reste de magnifiques conquêtes
          et des conversions nombreuses et inespérées. »
          Comme toujours, DIEU
          prépare peu à peu les cœurs et les événements.
          La rencontre dans la ferme de « la Plaine »
          entre Marthe et le Père Finet dure trois heures.

          Pendant la première heure,
          ils parlent de La SAINTE VIERGE :
          « J’étais ébloui de sa manière de parler
          de la SAINTE VIERGE. Elle l’appelait sa maman chérie.
          Je supposais alors qu’elles se connaissaient bien
          toutes les deux. » Père Finet

          Pendant la deuxième heure,
          ils échangent sur l’Eglise
          et les événements politiques en France.
          Marthe est bien au courant de l’état de son pays
          en plein trouble, et prie pour sa conversion:
          « LE BON DIEU INTERVIENDRA
          PAR LA SAINTE VIERGE ET PAR LE SAINT-ESPRIT:
          ce sera la NOUVELLE PENTECOTE ».

          L’Eglise va « totalement se rajeunir
          par l’APOSTOLAT des LAÏCS.
          Le laïcat va avoir un rôle très important
          à jouer dans l’Eglise… ».
          Marthe parle alors des Foyers
          de lumière, de charité et d’amour:
          « Ce sera quelque chose de tout nouveau dans l’Eglise. »

          A la troisième heure,
          l’entretien prend brusquement un tour différent:
          Marthe adresse au Père Finet
          une demande de la part de DIEU…
          [« C’est vous qui devez venir ici, à Châteauneuf,
          pour cette première communauté
          de lumière, de charité, d’amour,
          pour ce premier Foyer de Charité. » Marthe Robin]
          …l’aventure des Foyers de Charité commence ! »
          Foyer de Charité

          « J’ai de plus en plus l’attrait d’aimer DIEU
          en esprit et en vérité »

          « Quand je prie,
          mes prières ne sont ni articulées ni balbutiées,
          et cependant mon esprit
          est constamment plongé en DIEU, perdu en Lui,
          si j’ose m’exprimer ainsi. Je jouis
          de la présence sensible de DIEU en moi. »

          « Avec ses intimes, DIEU se plaît à parler tout bas.
          Il aime l’âme qui L’ECOUTE et Lui parle sans bruit.
          Qu’y-a-t-il de plus beau
          que ce qui ne se voit pas, ne s’entend pas !
          Dans l’amour, ce qui se dit tout bas
          a infiniment plus de valeur
          que ce qui s’articule tout haut
          et se comprend bien mieux.
          Vivre au-dedans de son âme…
          toutes les lumières divines sont là !
          PRIER en DEDANS. »

          « La JOIE, c’est déjà l’aurore de la moisson
          que récolteront tous les cœurs fidèles à DIEU.
          Elle est souvent le fruit d’une longue souffrance,
          le rayon divin que DIEU
          projette dans une âme qui lui appartient,
          qui ne lui refuse rien et sait être son amie.
          On ne peut se donner la JOIE,
          mais on peut toujours se tenir dans la PAIX. »

          Marthe Robin

          • Espérance dit :

            « Que DIEU fasse de moi un vrai foyer
            de lumière et d’amour,
            une parole pour porter SA JOIE. »

            « La JOIE, c’est la disposition radieuse de l’âme tournée vers son DIEU. »

            « Je connais maintenant la JOIE la plus pure,
            la plus douce que l’on puisse connaître:
            celle de vivre pour les autres et pour leur bonheur. »

            « Quel exemple de vie intérieure
            à puiser dans la vie d’âme de MARIE !
            En ELLE se trouve la plénitude
            de l’ESPERANCE, de la VIE et de la VERTU. »

            Marthe Robin

  3. Espérance dit :

    « En 1947, au sortir de la Guerre, Georges Bernanos écrivait
    pour les JEUNES générations:
    « Il faut se hâter de sauver l’homme,
    parce que demain il ne sera plus susceptible de l’être,
    pour la raison qu’il ne voudra plus être sauvé.
    Car si cette civilisation est folle, elle fait aussi des fous » »
    Père Laurent-Marie

    « Lorsque, en 1992, Saint Jean Paul II
    vint à Denver au rendez-vous des JEUNES Américains,
    ceux-ci lui dirent que beaucoup de leurs camarades
    n’acceptaient pas qu’on leur parle de la LOI de DIEU.
    Que faire alors? Le pape leur répondit laconiquement:
    « PARLEZ-LEUR de JESUS-CHRIST » »

    http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-05/09-13/LETTRE.html
    Lettre aux Jeunes de l’an 2000

  4. Espérance dit :

    « Par le mystère de l’incarnation,
    la sagesse divine a sanctifié,
    a renouvelé et a purifié
    l’ordre de la création. »
    Père Laurent-Marie

    « En ce temps-là,
    après la traversée,
    abordant à Génésareth
    JESUS et ses disciples accostèrent.
    Ils sortirent de la barque,
    et aussitôt les gens reconnurent JESUS:

    ils parcoururent toute la région,
    et se mirent à apporter les malades sur des brancards
    là où l’on apprenait que JESUS se trouvait.
    Et dans tous les endroits où Il se rendait,
    dans les villages, les villes ou les campagnes,
    on déposait les infirmes sur les places.

    Ils le suppliaient de leur laisser TOUCHER
    NE SERAIT- CE QUE LA FRANGE DE SON MANTEAU.
    ET TOUS CEUX QUI LA TOUCHERENT
    ETAIENT SAUVES. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon saint Marc 6:53-56

    • Espérance dit :

      « DIEU se laisse toucher par l’humanité.
      L’incarnation, c’est DIEU
      qui s’approche de l’humanité.
      On présente à JESUS
      les blessés de la vie
      pour que ceux-ci Le touchent.
      Alors, ils sont sauvés. »

      « Voici que Le SEIGNEUR vient m’aider,
      DIEU, mon appui entre tous.
      De grand cœur j’offrirai le sacrifice,
      Je rendrai GRACE à SON NOM,
      Car IL est bon. »
      Psaume 53 : 6,8

      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « JESUS proclamait l’ÉVANGILE du ROYAUME
        et guérissait toute infirmité dans le peuple. »
        Alléluia.
        Saint Matthieu 4:23

        « DIEU a brisé le mal et son empire
        dans la figure de JESUS-CHRIST…
        …Aux chrétiens de continuer le combat de l’EVANGILE,
        à la suite de JESUS qui guérissait les malades.
        SA VIE nous engage, nourrit notre espérance
        et donne sens à notre propre vie.
        Et si, dans son combat contre la souffrance,
        le chrétien est tenté de baisser les bras,
        il devra se souvenir qu’au matin de PAQUES,
        une tombe a été trouvée vide. »
        Père Jean-Paul Sagadou,
        Assomptionniste.

        • Espérance dit :

          Bienheureuse Rosalie Rendu, 19ème siècle, Paris.
          « Pendant un demi-siècle,
          cette Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul
          se consacra aux plus pauvres
          dans le quartier Mouffetard,
          à l’époque l’un des plus misérables de la capitale.
          Sa Fête est le 7 février. »
          Prions en Eglise

          « Sa vie de prière est intense; comme l’affirme une sœur, “elle vivait continuellement en la présence de DIEU: avait-elle une mission difficile à remplir, nous étions assurées de la voir monter à la chapelle ou de la trouver à genoux dans son bureau ».
          Elle disait à la sœur qui l’accompagnait: “Ma Sœur, commençons notre oraison!”. Elle en indiquait le plan, la division en peu de mots simples et clairs, et entrait dans un saint recueillement. Comme la moniale dans le cloître, Sœur Rosalie marchait avec son DIEU: elle lui parlait de cette famille en détresse parce que le père n’a plus de travail, de ce vieillard qui risque de mourir seul dans une mansarde:
          « Jamais je ne fais si bien l’ORAISON que dans la rue » disait-elle. »

          « Les funérailles – Le samedi 9 février ont lieu les obsèques. [Enterrée au cimetière de Montparnasse]
          Ce jour-là a été chômé comme un beau dimanche. Toutes les fenêtres étaient occupées. A peine pouvait-on circuler dans les rues, la population se portait vers la maison de l’Épée de Bois pour jeter une dernière goutte d’EAU BENITE sur le cercueil. La foule se reportait ensuite sur l’EGLISE S. Médard dont on avait fermé les portes pour que les Sœurs de S. Vincent de Paul puissent y trouver place. Ainsi, la CROIX de procession a pu circuler librement dans les rues de Paris, contrairement aux règles laïques alors en vigueur. La CROIX qui indiquait la Source d’une vie rayonnante de Charité. »

          « Un pèlerinage : aux sources de la FOI – « Sœur Rosalie, borne d’amour sur le chemin du malheureux; Sœur Rosalie, borne d’amour sur le chemin qui mène à DIEU » – Ce refrain, au premier abord surprenant, nous l’avons entendu fredonner mainte et mainte fois par nos deux sœurs, pétillantes d’humour, Mesdemoiselles Blanc Madeleine et Suzanne… L’image de la « borne » vient de Sœur Rosalie elle-même : « Une Fille de la Charité est comme une borne sur laquelle tous ceux qui sont fatigués ont le droit de déposer leur fardeau. » Beaucoup participaient pour la première fois à une Béatification. Et lorsqu’il s’agit d’une enfant du Pays, cela vous saisit! »

          Extraits de :
          http://har22201.blogspot.co.uk/2015/02/bienheureuse-rosalie-rendu-jeanne-marie.html

          « Prier pour notre pays,
          c’est aussi prendre l’engagement
          de travailler de toutes nos forces
          au service du bien commun »
          Père Laurent-Marie

          • PALIARD dit :

            Une arrière-grande tante de mon mari, Sœur Rosalie RENDU…
            Un exemple à suivre en ces temps dangereux et révolutionnaires !

  5. Mariateresa dit :

    Je reste toujours en communion de prière pour la France.J’espère que quelques frères ou soeurs de bonne volonté se souviendra aussi de mon pays,lItalie, dans ses prières.

    • Espérance dit :

      Invitation à dire CHAQUE JOUR
      la PRIERE à la Sainte Vierge MARIE, notre avocate,
      Mère de la Sainte Espérance, Mère de tous les Peuples,
      notre Mère à chacun(e).

      « La prière est donc une magnifique supplication
      pour implorer la venue de l’ESPRIT SAINT.
      Qu’IL vienne maintenant
      et dans les cœurs de tous les peuples!»:

      « SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST,
      FILS DU PÈRE,
      ENVOIE À PRÉSENT TON ESPRIT
      SUR LA TERRE.
      FAIS HABITER L’ESPRIT SAINT
      DANS LES CŒURS
      DE TOUS LES PEUPLES
      AFIN QU’ILS SOIENT PRÉSERVÉS
      DE LA CORRUPTION, DES CALAMITÉS
      ET DE LA GUERRE.
      QUE LA DAME DE TOUS LES PEUPLES,
      QUI FUT UN JOUR MARIE,
      SOIT NOTRE AVOCATE.
      AMEN. »

      « DIEU nous montre par MARIE, Mère de tous les Peuples,
      la voie de la Paix véritable. »

      http://www.de-vrouwe.info/images/stories/pdf/09_sigl_fr.pdf

      Aimons nous les Uns les Autres dans la Joie

      • Espérance dit :

        Aimons nous les Uns les Autres dans la Joie.
        Que Le SEIGNEUR bénisse de Son ESPRIT-SAINT
        chaque Pays, chaque Peuple [dont l’Italie]
        à travers la Neuvaine pour la France.

        • Espérance dit :

          Merci Marie
          Merci Dieu Le Père et Le Fils et Le Saint-Esprit,
          DIEU TRINITAIRE = DIEU UN.

          « Le Saint-Esprit, trait d’UNION entre Le Père et Le Fils »
          Père Finet

          MERCI

  6. Gerard dit :

    … « La terre est le seuil de votre ciel »…

    Merci Père Louis-Marie de nous le rappeler!

    • Espérance dit :

      « Job prit la parole et dit:
      « Vraiment, la vie de l’homme sur la terre est une corvée,
      il fait des journées de manœuvre.
      Comme l’esclave qui désire un peu d’ombre,
      comme le manœuvre qui attend sa paye,
      depuis des mois je n’ai en partage que le néant,
      je ne compte que des nuits de SOUFFRANCE.

      À peine couché, je me dis:
      “Quand pourrai-je me lever?”
      Le soir n’en finit pas:
      je suis envahi de CAUCHEMARS jusqu’à l’aube.
      Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand,
      ils s’achèvent faute de fil.
      Souviens-toi, SEIGNEUR: ma vie n’est qu’un souffle,
      mes yeux ne verront plus le bonheur. »

      Lecture du livre de Job 7:1-4.6-7

      • Espérance dit :

        « BENISSONS LE SEIGNEUR QUI GUERIT NOS BLESSURES! »

        « Il est bon de fêter notre DIEU,
        il est beau de CHANTER sa LOUANGE:
        IL GUERIT LES CŒURS BRISES
        et SOIGNE LEURS BLESSURES.

        IL compte le nombre des étoiles,
        IL donne à chacune un nom;
        IL est grand, IL est fort, notre Maître:
        nul n’a mesuré Son intelligence.

        Le SEIGNEUR ELEVE LES HUMBLES
        et rabaisse jusqu’à terre les impies.
        Entonnez pour le SEIGNEUR l’ACTION de GRACE,
        jouez pour notre DIEU sur la cithare! »

        Psaume:146(147a)

        • Espérance dit :

          « Le CHRIST a pris nos souffrances,
          IL a porté nos maladies.
          Alléluia. »
          Saint Matthieu 8:17

          « Proclamons l’AMOUR du SEIGNEUR,
          Ses merveilles pour les hommes:
          IL a rassasié ceux qui avaient faim,
          et désaltéré ceux qui ont faim et soif. »
          Psaume 106:8-9

          « Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés!
          Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice :
          Ils seront rassasiés !
          Saint Matthieu 5:5-6

        • BEUDOT dit :

          Oui le Seigneur est bon gloire et louange à lui pour notre vie

  7. Espérance dit :

    En ce 6 février, date anniversaire
    de l’entrée en Gloire de Marthe Robin
    disons avec Marthe et Père Finet et Mgr Henri Brincard
    la Prière de Marthe pour la FRANCE,
    datée du 15 octobre 1943 :

    « Ô PERE, ô mon DIEU,
    délivrez, sauvez maintenant votre FRANCE;
    préparez le cœur de ses enfants à la mission
    qu’ils vont avoir à accomplir pour elle,
    pour toutes les autres nations,
    pour l’Eglise tout entière.

    Ô PERE, ô mon DIEU,
    que le cœur de tous vos élus
    tressaille maintenant à votre appel,
    reconnaissant votre voix et votre commandement,
    votre invitation à agir;

    conduisez-les, ô mon DIEU,
    chacun à sa place et chacun à sa mission
    et imposez-leur Vous-même
    tout ce que Vous voulez de chacun et de tous.

    Que rien ne soit l’effet de leur choix,
    ô mon DIEU,
    mais de Votre unique désir,
    de Votre unique volonté d’amour.
    Ô Maman chérie,
    ne les laissez ni s’égarer, ni se tromper. »

    • Espérance dit :

      et avec Sainte Faustine, prions
      « JESUS, j’ai confiance en Toi »

      • Espérance dit :

        « Mes brebis écoutent ma voix, dit Le SEIGNEUR;
        moi, Je les connais, et elles me suivent.
        Alléluia. »

        Saint Jean 10:27

        • Espérance dit :

          En ce temps- là,
          les Apôtres se réunirent auprès de JESUS,
          et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
          Il leur dit :
          « VENEZ A L’ECART dans UN ENDROIT DESERT,
          et REPOSEZ- VOUS un peu. »

          De fait, ceux qui arrivaient
          et ceux qui partaient étaient nombreux,
          et l’on n’avait même pas le temps de manger.
          Alors, ils partirent en barque
          pour un endroit désert, à l’écart.
          Les gens les virent s’éloigner,
          et beaucoup comprirent leur intention.
          Alors, à pied, de toutes les villes,
          ils coururent là- bas
          et arrivèrent avant eux.

          En débarquant, JESUS vit une grande foule.
          Il fut saisi de COMPASSION envers eux,
          parce qu’ILS ETAIENT COMME DES BREBIS SANS BERGER.
          Alors, IL SE MIT à les ENSEIGNER longuement.

          Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6:30-34

          • Espérance dit :

            « Heureux ceux qui approchent de ton autel, SEIGNEUR;
            Heureux les habitants de ta maison:
            Ils peuvent toujours Te louer,
            Mon Roi, mon DIEU! »
            Psaume 83:5

            « Celui qui mange ma chair et boit mon sang
            dit LE SEIGNEUR, demeure en moi, et moi en lui »
            JESUS, selon Saint Jean 6:57

            Prions en Eglise

  8. colombe dit :

    Merci a vous tous. C’est beau de se sentir porté par nos frères et sœurs en JÉSUS SAUVEUR. Nous formons une armée avec MARIE notre bonne mère qui nous protège et surtout nous conduit vers son fils…Et quelle joie dans le ciel pour un seul pécheur converti qui reprend des forces en priant cette neuvaine.Le combat est dur mais surpasse tout le reste.

  9. vigneau michèle dit :

    je bénis la colère du seigneur à mon égard car depuis plus de vingt ans par ma conversion, il me fait comprendre que j’ai du prix à ses yeux, je vis sa parole chaque jour, je vais le plus possible à la messe et quand je ne peux pas durant deux jours de suite je ressens un manque, j’ai pris conscience que l’eucharistie par la présence de jésus en moi était vitale pour ma foi, la prière est devenue un besoin et une joie car c’est une intimité pleine d’amour entre le seigneur et notre sainte mère.le catéchisme me donne beaucoup de bonheur puisque je fais connaitre aux enfants la parole de DIEU. merci seigneur, merci Marie, je vous aime
    michèle

  10. Antoine D. dit :

    Père, Seigneur du ciel et de la terre, qu’il est heureux que nous soyons parvenu à cette heure ensemble dans notre marche victorieuse contre le péché, le mal et le Malin!!
    Merci de la marche réalisée ensemble et de ta nourriture que tu nous as donnée et que tu nous donneras tout au long de notre marche fraternelle vers le BIEN.Merci de tous tes instruments par lesquels, comme Jean-Baptiste, tu déranges nos léthargies, immobilismes, fatigues et lassitudes dans la marche. Merci de la vigueur de ton bras qui nous porte tous dans le creux de ta main.
    Merci de cette communion fraternelle, qui n’est pas une vue de l’Esprit, une idéologie, mais une réalité tangible: cette assemblée de prière, cette communauté, cette famille que nous formons!!!
    Merci papa, merci frères et sœurs éternels de la Famille de Jésus!!!
    Merci!!!

  11. Espérance dit :

    «… le sens de notre vocation et de notre mission :
    TEMOIGNER de la PRESENCE et de l’ACTION du CHRIST REDEMPTEUR
    dans l’épaisseur de notre condition charnelle. »
    Père Laurent-Marie

    « Frères,
    que demeure l’AMOUR FRATERNEL!
    N’oubliez pas l’hospitalité:
    elle a permis à certains, sans le savoir,
    de recevoir chez eux des anges.
    Souvenez- vous de ceux qui sont en prison,
    comme si vous étiez prisonniers avec eux.
    Souvenez- vous de ceux qui sont maltraités,
    car vous aussi, vous avez un corps.
    Que le mariage soit honoré de tous,
    que l’union conjugale ne soit pas profanée,
    car les débauchés et les adultères seront jugés par DIEU.
    Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent:
    contentez- vous de ce que vous avez,

    car DIEU lui- même a dit:
    JAMAIS JE NE TE LACHERAI,
    JAMAIS JE NE T’ABANDONNERAI.
    C’est pourquoi nous pouvons dire en toute assurance:
    LE SEIGNEUR EST MON SECOURS,
    JE N’AI RIEN A CRAINDRE!
    QUE POURRAIT ME FAIRE UN HOMME?

    Souvenez- vous de ceux qui vous ont dirigés:
    ils vous ont annoncé LA PAROLE de DIEU.
    MEDITEZ sur l’aboutissement de la VIE qu’ils ont menée,
    et IMITEZ leur FOI.

    JESUS CHRIST, HIER et AUJOURD’HUI, EST Le MEME,
    IL L’EST pour L’ETERNITE. »

    Lecture de la lettre aux Hébreux 13:1-8

    • Espérance dit :

      « Dans nos communautés,
      nous sommes des « disciples-missionnaires » (Pape François)
      Comme Jean-Baptiste ou Saint Paul Miki (Japon,
      nous sommes des TEMOINS pour notre entourage.
      La question du témoignage est souvent l’objet de querelles, lorsque l’on s’en tient à des méthodes.
      Mais être « disciples-missionnaires »
      est avant tout une manière d’être.
      Comme l’enseigne la lettre aux Hébreux,
      c’est par AMOUR FRATERNEL et la confession de FOI
      que l’ANNONCE du RESSUSCITE
      est proclamée atour de nous.
      En nous souvenant de ceux que l’on oublie
      (personnes en souffrance psychique, personnes en prison, personnes ayant un handicap, personnes au chômage)
      et en confessant JESUS-CHRIST, HIER et AUJOUD’HUI,
      nous cheminons dans la sainteté en nous et autour de nous. »

      Frère Philippe Berrached
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « Heureux ceux qui ont entendu LA PAROLE
        dans un cœur bon et généreux,
        qui la retiennent
        et portent du fruit
        par leur persévérance.
        Alléluia. »
        Saint Luc 8:15

  12. colombe dit :

    Que notre prière pour notre FRANCE soit sincère ferme et forte.Restons unis par notre neuvaine.

    • Espérance dit :

      « Il y a une manière originale, voire géniale
      (en ce sens qu’elle exprime le génie,
      l’identité profonde de chaque nation)
      d’être catholique Français, Anglais, Allemand ou Mexicain ! »
      Père Laurent-Marie

      « Saint Gaston, France, 453- 539 ou 540,
      fêté aujourd’hui 6 février.
      Aussi appelé Vaast, il prépara Clovis au baptême
      puis fut nommé évêque d’Arras et évêque de Cambrai
      par Saint Rémi. »
      Prions en Eglise
      http://nominis.cef.fr/contenus/SaintVaast.pdf

      • Espérance dit :

        « PRIERE AU CHRIST QUI AIME LES FRANCS » de Raoul Follereau:

        « SEIGNEUR, qui avez fait de ce pays comme un reflet
        de votre ciel, PRENEZ EN PITIE la terre de FRANCE.
        SEIGNEUR qui avez donné à ses fils, durant tant de siècles, des trésors d’héroïsme, de sagesse et de sainteté,
        PRENEZ en PITIE l’âme de la FRANCE.
        Lorsque Paris fut menacé, vous avez voulu Sainte Geneviève; quand la Patrie fut menacée, vous avez voulu
        Sainte Jeanne d’Arc; et, parce que ce pays est le vôtre,
        vous l’avez fait défendre et sauver par des Saints. »

        « Avant même qu’elle fut la FRANCE,
        vous l’aviez déjà désignée comme un refuge
        quand sur les rivages de Provence débarquèrent,
        cherchant asile, ceux dont les hommes maudissaient
        l’Amour Saint qu’ils avaient pour vous.
        SEIGNEUR, souvenez-vous de la terre
        qui reçut Madeleine, Marthe et Lazare …
        Souvenez-vous du pacte de Tolbiac,
        et du vœu de Louis XIII,
        et de la consécration de la FRANCE à Montmartre.
        Pour Saint Louis aux Croisades, pour Saint Vincent aux Galères, pour tous ceux qui sont morts,
        SEIGNEUR, pour votre cause, dans la douceur de votre foi, PRENEZ en PITIE la terre et l’âme de la FRANCE. »

        « Vous nous avez envoyé de grandes épreuves;
        la Patrie souffre et saigne et pleure à vos genoux.
        SEIGNEUR, nous avons mérité les maux qui nous accablent.
        Si NOUS IMPLORONS VOTRE MISERICORDE,
        ce n’est point pour nous, pour nos personnes chétives,
        ou nos biens illusoires, mais pour la FRANCE
        en qui vous avez mis les signes de votre immortalité.
        La FRANCE que vous avez voulue renait sous votre providence; daignez en accueillir les promesses et les fleurs.
        Et donnez-nous le COURAGE QUOTIDIEN
        pour la besogne obscure qu’elle demandera.
        Faites que nous soyons grands pour être dignes d’elle,
        et pour, à travers sa vie et sa gloire,
        vous mieux comprendre et vous mieux aimer.
        Ainsi soit-il. »

        Raoul Follereau 20ème siècle
        Fondateur de la Fondation
        qui lutte contre la lèpre, l’ignorance et la pauvreté.

  13. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Dixit:témoigner de la présence et de l’action du Christ rédempteur dans l’épaisseur de notre condition charnelle.

    Oui, prions pour ces temps difficile pour la France et le monde entier…

    • Espérance dit :

      « Oui, prions pour ces temps difficile pour la France
      et le monde entier… »

      « La vérité dérange.
      Elie, Jean Baptiste
      [Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6:14-29]
      ont dérangé. On a cherché à les faire taire ou à les tuer.
      JESUS est venu déranger
      et, comme le dit Péguy:
      « Les gens n’aiment pas être dérangés. »»
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        Saint Paul Miki et ses compagnons, 16ème siècle
        aussi fêtés aujourd’hui, 6 février.
        Paul Miki, Jésuite Japonais était l’un des 26 chrétiens -religieux et laïcs – qui furent crucifiés sur une colline, près de Nagasaki.

        Fixé à la CROIX, Saint Paul Miki dit:
        « Parvenu à l’instant où je suis,
        je pense que personne parmi vous ne croira
        que je veuille déguiser la vérité.
        Aussi je vous déclare
        que la seule voie conduisant au salut
        est celle que suivent les chrétiens.
        Et puisque la foi chrétienne
        m’apprend à pardonner à mes ennemis
        et à tous ceux qui m’ont fait du mal,
        je pardonne volontiers au souverain
        et à tous les responsables de ma mort,
        et les prie de bien vouloir se faire baptiser. »

        • Espérance dit :

          « Heureux ceux qui ont entendu LA PAROLE
          dans un cœur bon et généreux,
          qui la retiennent
          et portent du fruit
          par leur persévérance. »
          Alleluia

          « A ceux qui ont tenu bon avec Lui dans les épreuves,
          Le SEIGNEUR déclare :
          « Je dispose pour vous du Royaume :
          vous mangerez et boirez à ma table
          dans mon Royaume »
          Saint Luc 22:28,30

          Prions en Eglise

      • Philippe dit :

        Et tel est le jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs œuvres étaient mauvaises.
        Quiconque, en effet, commet le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient démontrées coupables, mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soit manifesté que ses œuvres sont faites en Dieu. » (Jn 3.19-21).

  14. Chenaux Patric dit :

    Encore une belle méditation. Nous constatons que Bernanos et Péguy étaient bien inspirés par l’Esprit-Saint. Merci mon Père pour cette méditation qui va nous encourager à prier d’avantage et à oeuvrer en chrétien, dans un monde devenu fou, avec foi et persévérance.

  15. Titane dit :

    Merci de nous rappeler la force de la prière et du jeûne aujourd’hui.
    Partant tout à l ‘ heure à Rome ,pour la prise d ‘ habit d une nièce dans l ‘ ordre des petites soeurs de Betlhéem, je vous emmène tous dans ma prière.Que l ‘ Esprit Saint, vous aide et m ‘ aide à resté fidèle dans nos engagements.Courage,
    Christ est déjà vainqueur! !…..

  16. ODE dit :

    Merci pour ces mots de nos auteurs chrétiens. On nous demande si souvent, si quotidiennement parfois, de renoncer à ce que nous sommes pour être ce que veut le monde. Tout nous attire vers cette uniformité et s’engager dans la voie spirituelle-charnelle dont vous parlez peut être une souffrance, symbolisée par le jeûne que vous proposez. Merci pour ces mots qui sont un réconfort pour l’âme quand le monde refuse l’amour, quand on a si peu l’occasion d’aimer en vérité.

  17. HUGUET Anne Marie dit :

    très beau commentaire,que j’apprécie pour ma part,
    mais je vis dans une paroisse de « pauvres » et « d’ouvriers » qui font la neuvaine « pour » la France et je crois être certaine que pas un seul ne comprendra ce commentaire. bonne journée à tous

    • Mengelle Jeannine dit :

      JE SUIS SURE QUE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST DONNE L INTELLIGENCE

      AUX PAUVRES ET AUX OUVRIERS

      PAR L INTERCESSION DE L ESPRIT SAINT « LE PARACLET » :
      « DEFENSEUR » « AVOCAT » « CONSEILLER »

      L’ESPRIT-SAINT VOUS ENSEIGNERA TOUT »

      EVANGILE ST JEAN 14 26 à27

    • colombe dit :

      Oui Jeannine le Seigneur donne. Ouvrez grand votre cœur et Jésus vous donnera car il aime les petits et les pauvres.Et il se laisse trouver a ceux qui le cherchent.

1 Pings/Trackback pour "Méditation du Père Laurent-Marie"