Méditation du Père Jean-Emmanuel de Gabory

Marie et Pellevoisin

 

Jean-Emmanuel de GaboryLors de la onzième apparition, le 15 septembre 1876, Marie dit à Estelle : « Je tiendrai compte des efforts que tu as faits pour avoir le calme ; ce n’est pas seulement pour toi que je le demande, mais aussi pour l’Eglise et pour la France. Dans l’Eglise, il n’y a pas ce calme que je désire. » Elle soupira et remua la tête en disant : « Il y a quelque chose. » Elle s’arrêta … Je compris tout de suite qu’il y avait quelques discordes. Puis elle reprit lentement : « Qu’ils prient et qu’ils aient confiance en moi. » Ensuite la Sainte Vierge me dit tristement : « Et la France ! Que n’ai-je pas fait pour elle ! Que d’avertissements, et pourtant encore, elle refuse d’entendre ! « Elle paraissait émue en ajoutant : « La France souffrira. » Elle appuya sur ces paroles. Puis elle s’arrêta encore et reprit : « Courage et confiance. »

Quel est ce calme dont nous parle la Vierge et qu’Estelle a su gagner ? Lors de la neuvième apparition (9 septembre 1876), Marie nous éclaire sur ce point : « Tu t’es privée de ma visite le 15 août ; tu n’avais pas assez de calme … Hier encore, je serai venue. J’attendais de toi cet acte de soumission et d’obéissance. »

‘Comme Jésus en avait fait le reproche à Marthe qui voulait le bien servir : « Tu t’inquiètes et tu t’agites … (Lc 11, 40-41), ainsi la Vierge reproche à Estelle l’agitation de son cœur qui se tourmente de la voir. Il lui faut retrouver cette paix de l’âme, vaincre le tumulte intérieur, pour retrouver aussi bien la communion fructueuse avec le Christ que la présence miséricordieuse de Marie. La perturbation de l’âme, même provoquée par une bonne cause, ne peut qu’être nuisible au degré d’amour en lequel le Seigneur et sa Mère désirent se communiquer à nous ; cette agitation ne peut qu’être nuisible à la lucidité intérieure et par là à la rectitude de notre jugement, comme à la bonne orientation et à la fermeté de nos décisions. C’est tout le bien spirituel de notre personne qui en dépend. Aussi dans son amour maternel, la Vierge veille-t-elle chaque fois qu’elle le juge nécessaire, à nous recommander, comme elle le fait pour Estelle, le calme, en vue de continuer à rendre sensibles ses ‘visites’ spirituelles, son assistance ainsi que sa communion de Mère au plus intime de notre cœur. ‘

Mais comment l’Eglise et la France doivent-elles elles-mêmes s’efforcer de gagner ce calme ?  En ce qui concerne l’Eglise, Estelle le comprendra plus tard.  Lors de son audience privée avec Léon XIII le 30 janvier 1900, le Pape qui est bien informé sur Pellevoisin lui demande si la Vierge est contente de lui et Estelle de lui répondre : «  Oh ! Oui, Saint Père, elle est bien contente, très contente. Vous avez répondu à son appel, vos enseignements ont été depuis 22 ans les désirs exprimés par la Sainte Vierge. Vous avez ordonné le Salve Regina qui est la prière à la Mère toute miséricordieuse ; puis, Très Saint Père, vous avez ordonné la prière du Rosaire. Puis enfin, Très Saint Père, dans votre encyclique dernière, vous avez consacré le genre humain au Sacré-Cœur. »  C’est par ses enseignements sur Marie et la Consécration au Sacré-Cœur que Léon XIII a aidé l’Eglise à retrouver le calme, en ces temps troublés. 

Pour la France, il s’agit, pour sa part, encore et toujours de retrouver l’Alliance avec la Sagesse éternelle, comme Saint Jean Paul II nous le rappelait lors de la fameuse homélie du Bourget le 1° juin 1980 : « France, fille aînée de l’Eglise et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’Alliance avec la Sagesse éternelle ? ». Dès lors puisque ‘dans la conversion et le calme était (notre) salut, dans la sérénité et la confiance était (notre) force (Is 30, 15), il nous faut nous garder dans la prière et tout attendre du Christ qui est notre paix, en demandant à faire sa volonté dans le calme. (Ep. 2, 14)

Père Jean-Emmanuel de Gabory
Né en 1950 à Amiens, il devient Frère de Saint Jean en 1979 à Fribourg (Suisse). Ordonné en 1983, on ministère pastoral commence auprès des jeunes, en fondant l’Association Saint Jean Education tout en étant aumônier d’établissements scolaires (Passy-Buzenval à Rueil Malmaison, et Stanislas à Paris). De 1998 à 2007 il exerce les charges de Prieur au couvent de Boulogne (92) puis de Rimont (71), la Maison Mère de la Congrégation et studium de théologie. Prieur à Vilnius en Lituanie de 2007 à 2012, il approfondit le message de Sainte Faustine et de la miséricorde. Il devient Curé de la paroisse Notre-Dame de l’Alliance (Pellevoisin, Ecueillé, Luçay le Mâle) en septembre 2013, puis recteur du sanctuaire en septembre 2014.
A partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone
Publié dans Méditations
67 commentaires sur “Méditation du Père Jean-Emmanuel de Gabory
  1. Espérance dit :

    « Lors de son audience privée avec Léon XIII le 30 janvier 1900,
    le Pape lui [Estelle] demande si La VIERGE est contente de lui
    et Estelle de lui répondre :
    « Oh ! Oui, Saint Père…

    … Vous avez ordonné le SALVE REGINA
    qui est la prière à la Mère toute miséricordieuse;
    puis, Très Saint Père, vous avez ordonné la prière du ROSAIRE.
    Puis enfin, Très Saint Père, dans votre encyclique dernière,
    vous avez consacré le genre humain au SACRE-CŒUR. »»

    « C’est par ses enseignements sur MARIE
    et la CONSECRATION au SACRE-CŒUR
    que Léon XIII a aidé l’EGLISE
    à retrouver le CALME, en ces temps troublés. »

    Père Jean-Emmanuel de Gabory

    • Espérance dit :

      SALVE REGINA

      « SALUT, Ô REINE, MERE de MISERICORDE:
      notre vie, notre douceur et notre Espérance, Salut!
      Enfants d’Ève, malheureux exilés,
      nous élevons nos cris vers Vous;
      nous soupirons vers Vous,
      gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

      O notre Avocate,
      tournez donc vers nous Vos regards miséricordieux;
      et au sortir de cet exil, montrez-nous JESUS,
      LE FRUIT BENI de VOS ENTRAILLES,
      ô clémente, ô charitable, ô douce VIERGE MARIE! »

      « Priez pour nous, sainte MERE de DIEU »
      « afin que nous devenions dignes
      des promesses de JESUS-CHRIST. »
      Amen

  2. Espérance dit :

    «… il nous faut nous garder dans la PRIERE
    et tout attendre du CHRIST qui est notre PAIX,
    en demandant à faire SA VOLONTE… »
    (Ephésiens 2,14)
    Père Jean-Emmanuel de Gabory

    Saint Adrien,
    « Martyr à Césarée de Palestine,
    sous la persécution de l’empereur Dioclétien. »
    Fêté le 5 mars.
    Prions en Eglise

    « GAZA MANQUE D’AIDE POUR RENAITRE DE SES CENDRES »
    « Disparus de l’actualité,
    les Gazaouis ont le SENTIMENT D’ETRE OUBLIES,
    et que L’AIDE INTERNATIONALE NE LEUR PARVIENT PLUS. »
    http://www.aleteia.org/fr/international/article/les-cendres-de-gaza-5903711993856000

    • Espérance dit :

      Avec La Vierge MARIE et Saint JOSEPH
      avec Saint Adrien et Saint Porphyre,
      et Saint Jean de Damas et tous les Saints

      *Prions pour le conflit ISRAELO-PALESTINIEN,
      *la situation dramatique des Palestiniens réfugiés
      dans la « Bande de Gaza », entre Israël et l’Egypte.

      *Prions aussi pour les CHRETIENS en TERRE SAINTE
      et tous les CHRETIENS PERSECUTES dans le monde

      *Pour la PAIX

      « Conduis-moi de la mort à la VIE,
      du mensonge à la vérité.
      Conduis-moi du désespoir à l’ESPOIR,
      de la peur à la confiance.
      Conduis-moi de la haine à l’AMOUR,
      de la guerre à la PAIX.
      Que la PAIX emplisse notre cœur,
      notre monde, notre univers !
      PAIX ! PAIX ! PAIX ! »

      Mère Teresa
      Prions en Eglise

  3. Espérance dit :

    «… il nous faut nous garder dans la prière
    et tout attendre du CHRIST qui est notre PAIX,
    en demandant à faire SA VOLONTE dans le calme. »
    (Ephésiens 2,14)
    Père Jean-Emmanuel de Gabory

    « En ce temps-là,
    JESUS disait aux pharisiens:
    « Il y avait un homme riche,
    vêtu de pourpre et de lin fin,
    qui faisait chaque jour des festins somptueux.

    Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare,
    qui était couvert d’ulcères.
    Il aurait bien voulu se rassasier
    de ce qui tombait de la table du riche;
    mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.
    Or le pauvre mourut,
    et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham.

    Le riche mourut aussi, et on l’enterra.
    Au séjour des morts, il était en proie à la torture;
    levant les yeux,
    il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.
    Alors il cria:

    “Père Abraham, PRENDS PITIE de moi
    et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau
    pour me rafraîchir la langue,
    car je souffre terriblement dans cette fournaise.

    – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi:
    tu as reçu le bonheur pendant ta vie,
    et Lazare, le malheur pendant la sienne.
    Maintenant, lui, IL TROUVE ICI LA CONSOLATION,
    et TOI, LA SOUFFRANCE.

    Et en plus de tout cela, un grand abîme
    a été établi entre vous et nous,
    pour que ceux qui voudraient passer vers vous
    ne le puissent pas,
    et que, de là- bas non plus, on ne traverse pas vers nous.”

    Le riche répliqua:
    “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare
    dans la maison de mon père.
    En effet, j’ai cinq frères:
    qu’il leur porte son témoignage,
    de peur qu’eux aussi ne viennent
    dans ce lieu de torture!”

    Abraham lui dit:
    “ILS ONT MOÏSE ET LES PROPHETES:
    QU’ILS LES ECOUTENT!
    – Non, père Abraham, dit-il,
    mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver,
    ils se convertiront.”
    Abraham répondit:
    “S’ILS N’ECOUTENT pas MOÏSE ni LES PROPHETES,
    QUELQU’UN pourra bien RESSUSCITER d’entre LES MORTS:
    ils ne seront PAS CONVAINCUS.” »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Luc 16:19-31
    « Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur.
    Maintenant, lui, il trouve ici la consolation,
    et toi, la souffrance »

    • Espérance dit :

      « SEIGNEUR accorde-nous en ce temps de CAREME,
      de prendre la mesure de nos jours et d’oser
      nous situer dans la perspective de cette échéance inévitable,
      qui mettra définitivement fin à nos ambitions terrestres.

      Sur cet horizon, donne-nous de prendre conscience
      combien nous sommes prisonniers
      des séductions de ce monde qui passe.

      Apprends-nous à accueillir et à interpréter
      les épreuves de nos vies comme des occasions
      de nous détacher de ce qui nous empêche
      de nous tourner vers TOI.

      Enseigne-nous à vivre
      “comme un arbre planté au bord des eaux de la GRACE,
      qui étend avec CONFIANCE ses racines vers le courant”
      (Jérémie 17:5-10)

      Nous pourrons alors “donner en son temps le FRUIT” (Ps1)
      que Tu attends de nous,
      et le partager dans la JOIE avec nos frères. »

      Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
      http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4130.html

      • Espérance dit :

        DANS LA RONDE DE L’AMOUR

        « En tenant à distance le pauvre Lazare affamé,
        l’homme aux festins somptueux creuse l’abime
        qui le sépare de DIEU et des élus.
        Il n’a écouté ni Moise, ni les prophètes.
        Le voila pris au piège.

        Aller vers le pauvre revient
        à « quitter DIEU pour DIEU » (Saint Vincent de Paul).

        En nous poussant vers les plus faibles,
        notre écoute de la Parole nous arrache à notre confort.
        Et, en nous approchant des plus démunis,
        nous nous rapprochons de DIEU.

        Car soigner un infirme, consoler une voisine en détresse,
        écouter un désespéré, c’est prendre soin du CHRIST.
        De DIEU au pauvre, du pauvre à DIEU,
        nous voilà entrainés dans la ronde de l’AMOUR! »

        Père Thibault Van Den Driessche
        Prions en Eglise

  4. Espérance dit :

    «J’attendais de toi cet acte de soumission et d’obéissance. »

    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    Saint Casimir, 15ème siècle, fêté le 4 mars.
    « Ce fils d’un roi de Pologne préférait la PRIERE au pouvoir.
    Néanmoins, en l’absence de son père,
    IL SUT PARFAITEMENT GOUVERNER SON PAYS.
    Patron de la Pologne et de la Lituanie. »
    Prions en Eglise

    « Prince que le zèle
    pour la foi, la chasteté, la pénitence, la bonté
    envers les pauvres et la dévotion envers
    l’EUCHARISTIE et la VIERGE MARIE ont rendu célèbre.
    « Il avait fait vœu de chasteté afin de se consacrer
    tout entier à son amour de l’Eucharistie. »

    Atteint de phtisie, il mourut saintement,
    à l’âge de vingt-six ans,
    au château de Grodno, à Vilnius en Lituanie, l’an 1484. »
    Martyrologe romain

    « Le prince royal ne peut rien faire de plus noble
    que de servir le CHRIST caché dans les pauvres.
    En ce qui me concerne,
    je ne veux que servir
    les plus pauvres d’entre les pauvres. »
    Saint Casimir

    • Espérance dit :

      « Lorsqu’en 1604, on ouvrit son tombeau
      pour sa translation dans l’église
      que Sigismond III venait d’élever sous son vocable,
      on trouva son corps frais et entier qui,
      entre ses mains tenait cette hymne à La SAINTE VIERGE:

      « Chaque jour, ô mon âme, rends tes hommages à MARIE,
      solemnise Ses fêtes et célèbre Ses vertus éclatantes;
      CONTEMPLE et admire Son élévation; proclame Son bonheur
      et comme MERE et comme VIERGE;
      HONORE-LA
      afin qu’Elle te délivre du poids de tes péchés;
      INVOQUE-LA
      afin de ne pas être entraîné par le torrent des passions;
      Je le sais, personne ne peut honorer dignement MARIE;

      Il est insensé pourtant celui qui se tait sur ses louanges;
      Tous les hommes doivent L’exalter et L’aimer spécialement,
      et jamais nous ne devons cesser de La vénérer et de La prier;
      O MARIE, l’honneur et la gloire de toutes les femmes,
      Vous que DIEU a élevée au-dessus de toutes les créatures;

      O VIERGE MISERICORDIEUSE, exaucez les vœux
      de ceux qui ne cessent de vous louer;
      Purifiez les coupables et rendez-les dignes
      de tous les biens célestes;
      Salut, ô VIERGE SAINTE,
      Vous par qui les portes du ciel
      ont été ouvertes à des misérables,
      Vous que les ruses de l’ancien serpent n’ont jamais séduite;
      Vous, la réparatrice, la consolatrice des âmes au désespoir,
      Préservez-nous des maux qui fondront sur les méchants;

      DEMANDEZ pour moi que je jouisse d’une PAIX éternelle,
      et que je n’aie pas le malheur
      d’être en proie aux flammes de l’étang de feu;
      DEMANDEZ que je sois chaste et modeste, doux, bon, sobre,
      pieux, prudent, droit et ennemi du mensonge;
      OBTENEZ-moi la mansuétude
      et l’amour de la concorde et de la pureté;
      RENDEZ-moi FERME et CONSTANT dans LA VOIE du BIEN. »
      Amen

      Saint Casimir (1458-1484)
      site-catholique

      • Espérance dit :

        Bienheureuse Alix Le Clerc
        1576-1622
        (Fêtée le 9 janvier)

        « « PRATIQUER TOUT LE BIEN POSSIBLE »
        tel était le désir ardent de cette jeune Lorraine
        qui, conseillée par Saint Pierre Fourier*,
        fonda les Chanoinesses de Saint-Augustin
        de la Congrégation NOTRE-DAME,
        pour l‘instruction des petites filles.
        Elle prit le nom de Mère Thérèse de JESUS. »
        Elle fut béatifiée en 1947. »

        * « Ne nuire à personne, être utile à tous »
        Telle était la devise de ce curé Lorrain
        qui ranima la ferveur religieuse de sa paroisse.
        (Fêté le 9 décembre)
        Prions en Eglise

        • Espérance dit :

          « Le jour de l’Épiphanie 1622, trois jours avant sa mort,
          Mère Thérèse de JESUS [Bienheureuse Alix Le Clerc]
          réunit sa communauté et leur dit :

          « Je me souviendrai de vous toutes devant DIEU.
          Pour votre compte, conservez-vous toujours
          dans la plus entière union,
          usant de charité les uns envers les autres,
          car la CHARITE et l’UNION sont les seuls moyens
          de maintenir votre Ordre. »

          Wikipedia

          • Espérance dit :

            « Je vous supplie, mon DIEU et SAUVEUR,
            de nous faire cette GRACE de marcher par le chemin
            qu’IL vous a plu de nous frayer par Votre exemple
            et par les mérites de Votre bénite MERE,
            laquelle nous désirons imiter,
            aidés par Son pouvoir, et dans cette espérance,
            nous désirons mourir sous l’abri
            de Son nom et de Sa protection. »

            Bienheureuse Alix Le Clerc

  5. Espérance dit :

    « COURAGE et CONFIANCE »

    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    « Mes ennemis ont dit:
    « Allons, montons un complot contre Jérémie.
    La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre,
    ni le conseil, par manque de sage,
    ni la parole, par manque de prophète.
    Allons, attaquons-le par notre langue,
    ne faisons pas attention à toutes ses paroles. »

    Mais Toi, SEIGNEUR, fais attention à moi,
    ECOUTE ce que disent MES ADVERSAIRES.

    Comment peut-on rendre le mal pour le bien?
    Ils ont creusé une fosse pour me perdre.
    Souviens-toi que Je me suis tenu en Ta Présence
    pour Te parler en leur faveur,
    pour détourner d’eux Ta colère. »

    Livre du prophète Jérémie 18:18-20
    « Allons, attaquons-le »

    • Espérance dit :

      SAUVE-MOI, MON DIEU, PAR TON AMOUR.

      « Tu m’arraches au filet qu’ils m’ont tendu;
      oui, c’est Toi mon abri.
      En Tes mains je remets mon esprit;
      Tu me rachètes, SEIGNEUR, DIEU de vérité.

      SAUVE-MOI, MON DIEU, PAR TON AMOUR.

      J’entends les calomnies de la foule:
      de tous côtés c’est l’épouvante.
      Ils ont tenu conseil contre moi,
      ils s’accordent pour m’ôter la vie.

      SAUVE-MOI, MON DIEU, PAR TON AMOUR.

      Moi, JE SUIS SUR de TOI, SEIGNEUR,
      je dis: « TU ES MON DIEU! »
      Mes jours sont dans Ta main: délivre-moi
      des mains hostiles qui s’acharnent. »

      SAUVE-MOI, MON DIEU, PAR TON AMOUR.

      Psaume: 30 (31)

      • Espérance dit :

        «  » Tous m’ont abandonné… Le Seigneur, lui, m’a assisté. »
        dit Saint Paul dans la 2e épître à Timothée (4,16-17).
        La Bible nous fait prendre conscience que
        Le SEIGNEUR est LE fidèle et qu’IL tient à nous.

        Elle nous redit dans une image forte avec le prophète Isaïe:
        « JE T’AI GRAVE SUR LES PAUMES DE MES MAINS. » . »

        Pendant ce temps du CAREME, il est proposé de revenir à DIEU,
        comme celui sur qui je peux vraiment compter,
        qui peut être MON AMI.

        Avoir FOI en LUI jusqu’au bout,
        au-delà des apparences et des ressentis.

        Nous avons en la personne de Saint Claude La Colombière
        l’exemple d’un homme qui a fait ce choix;
        qu’il intercède pour nous. »

        Prions avec Saint Claude La Colombière
        « Ô mon DIEU, il faut que vous nous donniez un autre cœur,
        un cœur tendre, un cœur sensible,
        un cœur qui ne soit, ni de marbre, ni de bronze;
        il nous faut donner Votre CŒUR même. »

        Père Christophe Hadevis, chapelain
        http://www.sanctuaires-paray.com/paray-2020/

        • Espérance dit :

          « SEIGNEUR JESUS, aide-nous à nous engager à Ta suite
          sur ce chemin du SERVICE qui conduit à la VIE
          et à renoncer au chemin du pouvoir
          selon l’esprit du monde qui conduit à la mort.

          Puissions-nous répondre positivement
          à l’invitation que Tu nous adresses
          par ces mots de l’Ecriture:

          ‘CHOISIS donc LA VIE,
          pour que toi et ta postérité vous viviez,
          AIMANT Le SEIGNEUR ton DIEU,
          ECOUTANT SA voix
          et T’ATTACHANT à LUI;
          car là est TA VIE’. »

          Frère Elie, Famille de Saint Joseph
          http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4129.html

          • Espérance dit :

            « Gloire et louange à Toi, SEIGNEUR JESUS!
            Moi, Je suis La Lumière du monde, dit Le SEIGNEUR.
            Celui qui me suit aura la lumière de la Vie.
            Gloire et louange à Toi, SEIGNEUR JESUS! »
            Saint Jean 8:12

            « Tous m’ont abandonné… Le SEIGNEUR, LUI, m’a assisté. »

            Avec La VIERGE MARIE notre Mère et Saint JOSEPH
            et Sainte Thérèse et Sainte Faustine,
            et tous les Saints, et Marthe Robin, prions
            « JESUS, j’ai confiance en TOI »

  6. Espérance dit :

    «J’attendais de toi cet acte de soumission et d’obéissance. »

    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    Sainte Katharine Drexel, USA,
    fêtée aujourd’hui, 3 mars
    1858-1955
    « Issue d’une riche famille de Philadelphie,
    elle consacra sa fortune et sa vie
    à améliorer la situation des Noirs et des Amérindiens.
    La fondatrice de la congrégation
    des Sœurs du SAINT-SACREMENT
    a été canonisée en 2000. »
    Prions en Eglise

    « Si vous êtes détachée des choses de la terre,
    vous aurez le royaume de DIEU en vous.
    Si vous n’êtes pas détachée,
    vous vous persuaderez
    que beaucoup de choses sont nécessaires,
    et vous en arriverez à mener une vie de facilité.
    DIEU comble ce qui est vide. »

    « Aimer!
    Nous abandonner nous-mêmes
    au Vrai et Pur Amour.
    La DEVOTION au SACRE-CŒUR
    est la seule dévotion
    avec laquelle ON PEUT BANNIR
    la FROIDEUR de notre temps! ».

    • Espérance dit :

      Le pape Léon Xlll lui avait demandé :
      « Et pourquoi, mon enfant,
      ne vous feriez-vous pas missionnaire vous-même? »

      « La Religieuse a besoin de force.
      Proche du tabernacle, l’âme trouve
      la force, la consolation et la résignation.
      La Religieuse a besoin de vertus.
      JESUS dans le SAINT-SACREMENT
      est le modèle des vertus.
      La Religieuse a besoin d’espérance.
      Dans le SAINT-SACREMENT
      nous possédons le gage
      le plus précieux de notre espérance.
      L’HOSTIE contient le germe
      de la vie future. »

      Ses dernières paroles sont:
      « O ESPRIT-SAINT,
      je voudrais être une plume,
      afin que Votre souffle m’emporte
      où bon Vous semble. »

      Sainte Katharine Drexel

      « Puisse son exemple aider en particulier les jeunes
      à saisir que l’ on ne peut pas trouver en ce monde
      de plus grand Trésor que celui
      de suivre Le CHRIST d’un cœur sans partage
      et en employant généreusement les dons que nous avons reçus,
      pour le service des autres et la construction
      d’un monde plus juste et fraternel.»
      Saint Jean Paul II

  7. charles dit :

    très éclairante meditation ,beauté et grandeur du calme ,peut-etre porte de l Esperance bien etre qui donne envie de prier

  8. Espérance dit :

    « Quel est ce calme dont nous parle La VIERGE
    et qu’Estelle a su gagner? »

    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    « En ce temps-là,
    JESUS s’adressa aux foules et à ses disciples,
    et IL déclara:
    « Les scribes et les pharisiens
    enseignent dans la chaire de Moïse.
    Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire,
    faites-le et observez-le.

    Mais n’agissez pas d’après leurs actes,
    car ils disent et ne font pas.
    Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,
    et ils en chargent les épaules des gens;
    mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
    Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens:
    ils élargissent leurs phylactères
    et rallongent leurs franges;
    ils aiment les places d’honneur dans les dîners,
    les sièges d’honneur dans les synagogues
    et les salutations sur les places publiques;
    ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.

    Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi,
    car VOUS n’avez qu’UN SEUL MAITRE pour VOUS ENSEIGNER,
    et VOUS êtes tous FRERES.

    Ne donnez à personne sur terre le Nom de PERE,
    car vous n’avez qu’un seul PERE, celui qui est aux Cieux.
    Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres,
    car VOUS N’AVEZ QU’UN SEUL MAITRE, Le CHRIST.
    LE PLUS GRAND parmi vous sera VOTRE SERVITEUR.

    Qui s’élèvera sera abaissé,
    qui s’abaissera sera élevé. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 23:1-12
    « Ils disent et ne font pas »

    • Espérance dit :

      « VOUS N’AVEZ QU’UN SEUL PERE »

      « Quel prêtre n’a pas éprouvé de la fierté à s’entendre appeler
      « mon père » ?
      Dans la communauté chrétienne,
      qui n’aime pas recevoir tel ou tel titre:
      catéchiste, lecteur, assistant paroissial, secrétaire?
      Les titres ne font-ils que rassurer? En les étalant par prestige,
      les pharisiens font écran entre DIEU et les croyants.

      Par contre, dans l’histoire de l’EGLISE,
      bien des « pères » comme les Pères du désert,
      ont fait preuve de modestie… Humbles serviteurs,
      ils n’ont pas tiré parti de leur réputation pour attirer à eux.
      Au contraire, ces « abba » n’ont eu de cesse de conduire
      leurs disciples vers l’unique PERE de tous les hommes. »

      Père Thibault Van den Driessche.
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « JESUS, Lui, EST La Parole, Le Verbe de DIEU,

        autour duquel Le PERE convoque
        tous les hommes de bonne volonté
        afin de leur révéler Son vrai Visage
        et le dessein bienveillant
        qu’IL nourrit à leur égard.

        Il est l’unique « Bon Pasteur »
        qui rassemble les enfants dispersés
        du PERE de tous les hommes:
        « il y aura un seul troupeau et un seul pasteur »
        (Jean 10, 16).
        Il ne se contente pas d’enseigner
        le chemin de la Vérité et de la Vie:

        IL EST Lui-même ce Chemin,
        qu’IL ouvre à travers la mort
        afin de nous donner part à Sa VIE :
        « Le vrai Berger donne Sa vie pour ses brebis »
        (Jean 10, 11).

        C’est en allant ainsi au bout du chemin de l’AMOUR,
        que le FILS témoigne du PERE et Le glorifie. »

        Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
        http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4128.html

  9. Espérance dit :

    « “Ah SEIGNEUR, DIEU grand et redoutable,
    qui gardes ton ALLIANCE et ton AMOUR à ceux qui t’aiment,
    nous avons commis l’iniquité, nous avons été rebelles”.
    Livre du prophète Daniel 9:4-10

    Mais “ne retiens pas contre nous nos péchés;
    délivre-nous, efface nos fautes pour la cause de ton nom!”
    (Psaume 78).

    “A toi SEIGNEUR notre DIEU, la MISERICORDE et le PARDON:

    que nous vienne bientôt ta tendresse!
    Aide-nous DIEU notre SAUVEUR pour LA GLOIRE DE TON NOM!”

    Donne-nous un CŒUR NOUVEAU, mets en nous un ESPRIT NOUVEAU:

    que nous puissions AIMER
    dans la simplicité d’une FOI VIVANTE
    par la CHARITE ».

    Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
    http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4127.html

  10. Espérance dit :

    « Dans l’Eglise, il n’y a pas ce calme que je désire. »
    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    « En ce temps-là,
    JESUS disait à ses disciples:
    « SOYEZ MISERICORDIEUX comme votre PERE est MISERICORDIEUX.

    NE JUGEZ PAS, et vous ne serez pas jugés;
    NE CONDAMNEZ PAS, et vous ne serez pas condamnés.
    PARDONNEZ, et vous serez pardonnés.
    DONNEZ, et l’on vous donnera:

    c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante,
    qui sera versée dans le pan de votre vêtement;
    car la mesure dont vous vous servez pour les autres
    servira de mesure aussi pour vous. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Luc 6:36-38
    « Pardonnez, et vous serez pardonnés »

    • Espérance dit :

      UNE MESURE DEBORDANTE

      « Entendez-vous le doux murmure de la MISERICORDE du SEIGNEUR?

      Quand Daniel demande pitié pour son peuple,
      il ne doute pas que sa prière s’adresse
      au DIEU de « MISERICORDE » et de « PARDON ».

      Peut-être craignons-nous de confesser nos fautes à DIEU.
      Et pourtant…Tandis que nous reconnaissons notre misère,
      le PERE « miséricordieux » déverse en nos cœurs
      une mesure de tendresse et de bonté
      « bien pleine, tassée, secouée, débordante ».

      Notre supplication permet au SEIGNEUR
      de nous transformer,
      de nous revêtir de Sa Miséricorde.
      Débordante, cette mesure de tendresse
      rejoindra ceux qui nous entourent.
      A nous de l’alimenter dans la PRIERE. »

      Père Thibault Van Den Driessche.
      Prions en Eglise

  11. hembise dit :

    Merci pour cette méditation

  12. Espérance dit :

    « Il lui faut retrouver cette PAIX de l’âme,
    vaincre le tumulte intérieur,
    pour retrouver aussi bien
    la Communion fructueuse avec le CHRIST
    que la Présence miséricordieuse de MARIE. »
    Père Jean-Emmanuel de Gabory

    « En ce temps-là,
    JESUS prit avec Lui Pierre, Jacques et Jean,
    et les emmena, eux seuls, à l’ECART sur une haute montagne.
    Et IL fut TRANSFIGURE devant eux.

    Ses vêtements devinrent resplendissants,
    d’une blancheur telle
    que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
    Élie leur apparut avec Moïse,
    et tous deux s’entretenaient avec JESUS.

    Pierre alors prend la parole
    et dit à JESUS:
    « Rabbi, il est bon que nous soyons ici!
    Dressons donc trois tentes:
    une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
    De fait, Pierre ne savait que dire,
    tant leur frayeur était grande.

    Survint une nuée qui les couvrit de son ombre,
    et de la nuée une voix se fit entendre:
    « Celui-ci est mon FILS bien-aimé:
    ECOUTEZ-LE ! »

    Soudain, regardant tout autour,
    ils ne virent plus que JESUS seul avec eux.

    Ils descendirent de la montagne,
    et JESUS leur ordonna
    de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu,
    avant que le Fils de l’homme
    soit RESSUSCITE D’ENTRE LES MORTS.

    Et ils restèrent fermement attachés à cette parole,
    tout en se demandant entre eux ce que voulait dire:
    « RESSUSCITER D’ENTRE LES MORTS ».

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Marc 9:2-10
    « Celui-ci est mon FILS bien-aimé »

    • Espérance dit :

      « Frères,
      si DIEU est pour nous,
      qui sera contre nous?

      IL n’a pas épargné Son propre FILS,
      mais IL l’a livré pour nous tous:
      comment pourrait-il, avec Lui,
      ne pas nous donner tout?

      Qui accusera ceux que DIEU a choisis?

      DIEU est celui qui rend juste:
      alors, qui pourra condamner?
      Le CHRIST-JESUS est mort;
      bien plus, IL est RESSUSCITE,

      IL est à la DROITE de DIEU,
      IL INTERCEDE pour nous. »

      Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8:31b-34
      « Dieu n’a pas épargné son propre Fils »

      • Espérance dit :

        « JESUS renonce à Sa Gloire pour
        « entrer librement dans Sa Passion ».

        Le PERE n’exige pas le mort du FILS
        pour Lui donner en son humanité la vie éternelle.
        « Pour nous les hommes et pour Notre salut »,
        JESUS prend librement le chemin de la CROIX,

        renonçant à la joie qui lui était proposée,
        IL a enduré la CROIX
        en méprisant la honte de ce supplice »
        dit la lettre aux Hébreux (He 12,2).

        Ce renoncement n’est compréhensible
        que dans l’AMOUR.
        C’est pourquoi Le PERE fait entendre Sa Voix:
        « CELUI-CI est mon FILS bien-aimé : ECOUTEZ-LE »

        Dans l’écoute du FILS bien-aimé,
        le disciple se rend disponible
        à ce que lui soit révélé son amour « jusqu’au bout »,
        comme l’expliquera Saint Jean
        au début du lavement des pieds.
        Il recevra la GRACE
        d’entrer à son tour dans ce chemin
        qui conduit à la VIE. »

        Père Emmanuel Schwab, curé de la paroisse Saint-Léon, Paris.
        Prions en Eglise.

        • Espérance dit :

          « JESUS RESSUSCITE, TOI qui INTERCEDE pour nous
          à la DROITE de DIEU »,

          augmente en nous la FOI, l’ESPERANCE et la CHARITE;
          donne-nous l’audace de Te suivre
          sur le chemin de nos Pâques quotidiennes.

          Illuminés par la présence intérieure de Ton ESPRIT
          qui transfigurera nos pauvres vies,
          nous découvrirons alors qui nous sommes à Tes yeux,
          et nous pourrons
          « marcher en Ta Présence sur la Terre des Vivants »
          Psaume 115. »

          Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
          http://www.homelies.fr/homelie,2e.dimanche.de.careme,4126.html

          • Espérance dit :

            « «Celui-ci est mon FILS bien aimé, ECOUTEZ-LE ».
            Regardant tout autour,
            ils ne virent plus que JESUS seul avec eux. »
            Saint Marc 9:8

            « Nous méditerons les trois prochains dimanches
            l’EVANGILE donné aux catéchumènes
            qui reçoivent les premiers scrutins.
            Portons-les dans notre prière!
            Si nous savions le DON de DIEU!

            Nous percevons bien avec la samaritaine
            le désir premier de DIEU de nous ressusciter avec Lui.
            La samaritaine accepte d’être en vérité
            face au CHRIST,
            puis elle Lui exprime ses soifs,
            percevant bien que JESUS est en mesure de la combler.

            Le CAREME avançant, nos limites se font sentir,
            nous avons de plus en plus conscience
            que nos résolutions ne se feront
            pas seulement par nos propres forces.
            Répondons à la soif du CHRIST:
            présentons-Lui nos lieux de découragement
            et laissons-Le
            nous rejoindre, nous consoler, nous relever. »

            Père Benoît Guédas
            http://www.sanctuaires-paray.com/paray-2020/

          • Espérance dit :

            « ESPRIT-SAINT, fais-nous percevoir
            dans le récit de la Transfiguration
            la FOI CHRETIENNE
            dont l’EVANGILE de Marc témoigne. »

            « Avec PAQUES, les compagnons de JESUS
            forment la communauté,
            L’EGLISE, qui reconnait en LUI
            le FILS de DIEU, et le Fils de l’homme.
            IL est l’envoyé de DIEU.

            Les chrétiens ont à « écouter » JESUS,
            leur SEIGNEUR habillé de DIEU,
            en attendant de Le retrouver dans le Royaume divin.
            La communauté guidée par les Apôtres
            est appelée à vivre,
            dans le monde de DIEU,
            la Transfiguration sans fin.

            En attendant, même si elle connait la frayeur,
            elle médite les ECRITURES,
            elle écoute l’enseignement de JESUS.
            Elle croit, fait CONFIANCE et ESPERE. »

            DIEU notre PERE, nous te rendons GRACE
            de vous avoir donné JESUS, Ton FILS et notre frère.
            Dans l’attente de participer pleinement
            à Sa RESURRECTION,
            que Ton ESPRIT nous aide
            à rayonner de LUI dans notre monde. »
            Père Marc Sevin, bibliste
            ***
            Prions avec La Vierge MARIE et Saint JOSEPH,
            les Saints du monde entier et de France
            dont « Saint Aubin (469-550) fêté le 1er mars.
            Nommé sur le tard évêque d’Angers,
            il osa s’élever fermement contre
            les mœurs dissolues des seigneurs mérovingiens.
            Saint patron des villes d’Angers et de Guérande. »
            Xavier Lecœur, journaliste et historien.

            Prions en Eglise

  13. Espérance dit :

    « J’attendais de toi cet acte de soumission et d’obéissance. »
    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    Fêté le 28 février, Le Bienheureux Père Brottier
    Prêtre missionnaire de la « Congrégation du SAINT-ESPRIT,
    sous la protection du Cœur immaculé de MARIE»
    « fut l’un des rares disciples de JESUS
    qui pratiquait à ce point la folie selon l’EVANGILE. »
    Père Carré

    « Homme de cœur, homme d’action
    mais surtout homme de DIEU,
    le Père Daniel Brottier est une passerelle
    entre DIEU et les hommes. »

    http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/documentaire-le-pere-daniel-brottier-et-les-apprentis-d-auteuil/00070753

    • Espérance dit :

      « A la lecture de « l’Histoire d’une âme »,
      il réalise soudain que ce que Sainte THERESE
      a vécu dans la contemplation,
      il l’a vécu dans l’action : ils sont deux âmes-sœurs !
      Ils chemineront désormais la main dans la main !
      « EN CONFIANCE » !
      et DANS L’AMOUR :
      L’AMOUR de DIEU et l’amour des hommes conjugués »
      Alphonse Gilbert, Prêtre Spiritain

      « LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR. »
      http://www.apprentis-auteuil.org/nous-connaitre/fondateurs/daniel-brottier.html
      SAINTE THERESE et LE PERE DANIEL BROTTIER
      http://www.apprentis-auteuil.org/nous-connaitre/fondateurs/therese-de-lenfant-jesus.html

    • Espérance dit :

      Prions avec le Père Daniel Brottier et Sainte Thérèse

      pour tous les Enfants et Jeunes Orphelins,
      Enfants et Jeunes en difficulté, et leurs éducateurs
      en FRANCE et dans le MONDE.

      « Apprentis d’Auteuil est présent dans 45 départements
      en France métropolitaine et outre-mer,
      et travaille en partenariat
      dans plus de 40 pays dans le monde.
      Ils ont aussi animé un camp d’été à Beit Jala,
      à 5 km de Bethléem,
      en Palestine, en juillet 2014. »

      Prions aussi pour tous les Enfants et Jeunes Orphelins
      dans le MONDE dont l’AFRIQUE,
      brisés par la guerre, la violence,
      ebola et le sida, la pauvreté…

      « LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR »
      …et la prière.

      • Espérance dit :

        Prions aussi avec le Bienheureux Carlo Gnocchi
        (1902-1956)
        Aussi fêté le 28 février.

        « Apres la seconde guerre mondiale,
        ce prêtre milanais se dévoua
        pour les enfants mutilés de la guerre,
        les orphelins et les malades.
        Son œuvre se poursuit aujourd’hui
        grâce à la fondation Don Carlo Gnocchi.
        Béatifié en 2009. »

        Prions en Eglise

        Avec La Sainte VIERGE MARIE et Saint JOSEPH,
        Les Saints Thérèse, Daniel et Carlo
        …et tous les Saints
        « JESUS, j’ai confiance en TOI »

        • Espérance dit :

          Les Saints
          Thérèse, le Père Daniel Brottier et le Père Carlo Gnocchi

          • Espérance dit :

            « Bienheureux Don Carlo Gnocchi,
            apôtre des temps modernes et génie
            de la charité chrétienne,
            qui, relevant les défis de son temps,
            se consacra avec une grande attention
            aux enfants mutilés,
            victimes de la guerre, en qui il voyait
            le visage de DIEU.

            Prêtre dynamique et enthousiaste
            et éducateur avisé,
            il vécut intégralement l’EVANGILE
            dans les différents contextes de vie
            dans lesquels il œuvra,
            avec un zèle incessant
            et une inlassable ardeur apostolique.
            En cette Année sacerdotale, l’EGLISE
            se tourne encore une fois
            vers lui comme un modèle à imiter.

            Que son exemple resplendissant soutienne
            l’engagement de tous ceux qui se consacrent
            au service des plus faibles et suscite
            chez les prêtres
            le vif désir de redécouvrir et de renforcer
            la conscience de l’extraordinaire don de GRACE
            que le ministère ordonné
            représente pour celui qui l’a reçu,
            pour l’EGLISE entière et pour le monde.

            Nous concluons notre brève rencontre en chantant
            la prière du PATER NOSTER »

            Pape Benoit XVI, 2010.

            [« Mais, même après sa mort, il voulait être utile aux enfants, et il avait donc laissé la cornée de ses yeux aux aveugles. Ce fut le premier cas en Italie de donation des yeux. »
            Zenit]

  14. Espérance dit :

    « Je tiendrai compte des efforts que tu as faits
    pour avoir le calme »
    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    « Tu garderas et observeras ces commandements
    que ton DIEU te commande
    de tout ton cœur et de toute ton âme. »
    (Livre du Deutéronome 26,16)

    « Un jour JESUS répondit à un scribe
    qui l’interrogeait sur le premier commandement:
    « Tu aimeras Le SEIGNEUR ton DIEU
    de tout ton cœur et de toute ton âme…
    et tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

    Le SEIGNEUR nous appelle à mettre en pratique
    l’unique commandement de l’AMOUR!
    Mettons-nous à l’écoute du Pape François
    qui nous dit dans son message de carême:
    « Un cœur qui se laisse pénétrer par L’ESPRIT d’AMOUR
    aime DIEU sans partage et est porté
    sur les voies de l’amour des autres »
    frère, sœur, malade, étranger ou exclu.

    Alors nous deviendrons
    « des îles de MISERICORDE au milieu d’une mer d’indifférence »
    nous-mêmes, nos familles, nos communautés paroissiales et religieuses. »

    Une Sœur Clarisse de Paray-le-Monial
    http://www.sanctuaires-paray.com/paray-2020/

    • Espérance dit :

      « Je vous bénis de ma bénédiction maternelle
      et je vous invite tous à la conversion…

      Vous ne pouvez pas dire que vous êtes convertis,
      car votre vie doit devenir une conversion de chaque jour.

      Pour comprendre ce que vous devez faire,
      petits enfants, priez
      et DIEU vous donnera de savoir
      ce que vous avez à faire,
      en quoi concrètement vous devez changer. »

      La Sainte VIERGE MARIE à Medjugorje
      Message du 25 février 1993, cité pour ce jour,
      dans le livre de René Lejeune,
      « 365 jours avec MARIE »

  15. Espérance dit :

    « Je tiendrai compte des efforts que tu as faits
    pour avoir le calme »
    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au CŒUR de la FRANCE »

    « En ce temps-là,
    JESUS disait à ses disciples:
    « Vous avez appris qu’il a été dit:
    TU AIMERAS ton PROCHAIN
    et TU HAÏRAS ton ENNEMI.

    Eh bien! moi, Je vous dis:
    AIMEZ vos ENNEMIS,
    ET PRIEZ pour ceux qui VOUS PERSECUTENT,
    afin d’être vraiment les fils de votre PERE qui est aux Cieux;

    car IL fait lever Son soleil sur les méchants et sur les bons,
    IL fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

    En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
    quelle récompense méritez-vous?
    Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant?
    Et si vous ne saluez que vos frères,
    que faites-vous d’extraordinaire?
    Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant?

    Vous donc, vous serez parfaits
    comme votre PERE céleste est parfait. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5:43-48
    « Soyez parfaits comme votre PERE céleste est parfait »

    • Espérance dit :

      « L’ABIME entre un CHRETIEN et un HEROS »

      « Commençant l’invitation adressée par JESUS à ses disciples:
      « AIMEZ vos ennemis, et PRIEZ pour ceux qui vous persécutent »,
      le Père Christian de Chergé utilise une expression surprenante:
      « Amour impossible à l’homme. »

      Celui qui, dans son testament, s’adressait
      à « l’ami de la dernière minute »,
      désignant ainsi l’homme qui lui ôterait la vie,
      avait conscience de l’abime
      qui sépare le chrétien du héros.

      Le martyre ne se conquiert pas à la force du poignet,
      seul l’ESPRIT-SAINT peut nous configurer au CHRIST
      et changer nos cœurs de pierre
      en cœurs tendres et miséricordieux.
      Une grâce à demander humblement dans la prière. »

      Sœur Bénédicte de la Croix
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « …A la suite de Jean-Paul II, Benoît XVI
        ne cesse de dénoncer la contradiction
        qui consiste à tuer au nom de DIEU…

        En cette période de CAREME,
        nous pourrions prendre la résolution de jeûner
        de toute pensée d’exclusion, de rejet, c’est-à-dire de haine.
        Si nous nous y rendons attentifs,
        nous serons sans doute surpris
        de découvrir à quel point nous sommes habités
        par ce genre de pensées et de sentiments hostiles
        – le plus souvent à notre insu.

        Reconnaissons-le : la différence fait peur,
        qu’elle soit religieuse, raciale, politique ou culturelle;
        et devant la peur, le réflexe spontané est
        la fuite ou la défense agressive.
        Or c’est précisément
        contre ces réflexes « naturels » du vieil homme
        que JESUS nous invite à réagir vigoureusement. »

        Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
        http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4125.html

  16. Espérance dit :

    « il nous faut nous garder dans la prière
    et tout attendre du CHRIST qui est notre paix »
    Père Jean-Emmanuel de Gabory

    « Sainte Honorine, 4ème siècle, fêtée aujourd’hui
    Jeune martyre gauloise, d’abord enterrée à Graville,
    avant que son corps soit transporté jusqu’au village de Conflans,
    devenu depuis Conflans-Sainte-Honorine. »
    Prions en Eglise

    Vénérée dans les évêchés de Bayeux et de Rouen.
    On ne connaît d’elle que les reliques
    qui furent rapportées de Haute-Normandie
    jusqu’en Ile-de-France à Conflans-Saint-Honorine.
    Son culte en Normandie est très ancien
    et la tradition en fait une martyre gauloise.

    – la tradition rapporte qu’elle fut martyrisée en l’an 303
    lors de la dernière persécution romaine. Sainte Honorine est également patronne des prisonniers.
    – Honorine était originaire de la tribu gauloise des Calètes
    (actuellement pays de Caux).
    Vers 303, elle fut martyrisée par les Romains à Lillebonne
    et son corps jeté dans la Seine proche.
    Son corps fut recueilli à Graville (actuel quartier du Havre)
    et y fut enterré.
    Pour échapper aux invasions normandes, son corps
    est amené à Conflans (confluent de la Seine et de l’Oise).

    Le 27 février est la date actuellement retenue pour les cérémonies et processions et ce, depuis l’an 1080.
    Vêpres et vénération des reliques sont organisés tous les ans
    pour sa fête, à l’église Saint-Maclou, Conflans-Sainte-Honorine »
    nominis.cef

    « Sainte Honorine, l’espérance des captifs et des matelots,
    obtenez-nous la délivrance de nos périls et de nos maux »
    Cantique composé vers 1875

  17. Pauvre pécheur que je suis dit :

    C’est dans le silence que nous pouvons rejoindre la sensibilité de l’Esprit Saint. Si nos pensées débordent, pour une raison ou une autre, il faut revenir à la méditation du début par une Parole de l’Évangile pour mieux connaitre la Volonté de Dieu. Pour cela, il est essentiel de revenir au début de notre méditation… Il faut le faire à chaque jour même pour un petit dix à quinze minutes… Possiblement que tu ressentiras des grâces te traverser…

  18. Espérance dit :

    « Qu’ils prient et qu’ils aient confiance en moi. »
    La SAINTE VIERGE MARIE à Estelle à Pellevoisin,
    « petit village de l’Indre situé au cœur de la France »

    SI TU RETIENS LES FAUTES, SEIGNEUR,
    SEIGNEUR, QUI SUBSISTERA?

    « Des profondeurs je crie vers Toi, SEIGNEUR,
    SEIGNEUR, écoute mon appel!
    Que Ton oreille se fasse attentive
    au cri de ma prière!

    Si Tu retiens les fautes, SEIGNEUR,
    SEIGNEUR, qui subsistera?
    Mais près de Toi se trouve le pardon
    pour que l’homme Te craigne.

    J’espère Le SEIGNEUR de toute mon âme;
    je L’espère, et j’attends Sa Parole.
    Mon âme attend Le SEIGNEUR
    plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

    Oui, près du SEIGNEUR, est l’AMOUR;
    près de lui, abonde le rachat.
    C’est Lui qui rachètera Israël
    de toutes ses fautes. »

    Psaume:129(130)

    • Espérance dit :

      OSONS PRIER DU FOND DES GOUFFRES

      « Des profondeurs je crie vers Toi, SEIGNEUR, écouté mon appel!
      Que Ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière! »
      Le Psaume 129 (130), connu par son titre latin, De profundis,
      offre un condensé de prière dont les racines plongent
      dans l’épaisseur obscure et douloureuse de notre humanité.

      Osons prier du creux de nos vies,
      prier du fond des gouffres ouverts sous les pieds des innocents
      submergés par le malheur et la souffrance.
      JESUS, que nous suivons en ces jours
      dans son Mystère Pascal de mort et de Résurrection,
      est « descendu aux enfers ».

      Il a choisi d’effectuer cette « traversée de l’en-bas »
      pour habiter celui-ci de Sa Présence.

      Sœur Bénédicte de la Croix
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « Dans la CONVERSION et le CALME était (notre) SALUT,
        dans la sérénité et la CONFIANCE était (notre) FORCE »
        (Livre du Prophète Isaïe 30,15)
        Père Jean-Emmanuel de Gabory

        « En ce temps-là,
        JESUS disait à ses disciples:
        « Je vous le dis:
        Si votre JUSTICE ne surpasse pas
        celle des scribes et des pharisiens,
        vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

        Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens:
        TU NE COMMETTRAS PAS DE MEURTRE,
        et si quelqu’un commet un meurtre,
        il devra passer en jugement.

        Eh bien! moi, je vous dis:
        Tout homme qui se met en colère contre son frère
        devra passer en jugement.
        Si quelqu’un insulte son frère,
        il devra passer devant le tribunal.
        Si quelqu’un le traite de fou,
        il sera passible de la géhenne de feu.

        Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’AUTEL,
        si, là, tu te souviens
        que ton frère a quelque chose contre toi,
        laisse ton offrande, là, devant l’autel,
        VA D’ABORD TE RECONCILIER avec TON FRERE,
        et ensuite viens présenter ton offrande.

        Mets- toi vite D’ACCORD AVEC TON ADVERSAIRE
        pendant que tu es en chemin avec lui,
        pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
        le juge au garde,
        et qu’on ne te jette en prison.
        Amen, je te le dis:
        tu n’en sortiras pas
        avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

        Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5:20-26
        « Va d’abord te réconcilier avec ton frère »

        • Espérance dit :

          *D’ACCORD AVEC TON ADVERSAIRE

          « Apres une série d’enseignements qui radicalisent la Loi,
          JESUS propose une petite parabole.
          On y a souvent lu la menace
          de la colère de DIEU lors du jugement final.

          Il faut peut-être se pencher davantage
          sur ce conseil très pratique:
          « Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire. »
          L’‘expression est précise : deviens « bien-veillant »,
          « pense de façon bonne et attentionnée ».

          Il suffirait si souvent que nous nous arrêtions en chemin,
          que nous arrêtions le cours malveillant de nos pensées,
          de la colère et de la rancœur qui s’enflent en nous jusqu’à l’accusation;
          il suffirait de prendre le temps de la bienveillance,
          d’une pensée accordée à la BONTE de DIEU pour chacun.

          Et les conflits, qui si souvent nous abiment,
          n’auraient plus lieu d’être. »

          Roselyne Dupons-Roc.
          Prions en Eglise

  19. Guillemette dit :

    Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous
    Cœur Sacré de Jésus, je crois en votre amour pour nous
    Cœurs Sacrés de Jésus et de Marie, ayez pitié de nous, de la France.
    Merci pour cette neuvaine qui nous rassemble, malgré nos différences.

  20. Anne dit :

    Merci…

  21. Renaud et Émilie de V dit :

    Très cher Jean Emmanuel,
    Ravis de vous lire ce matin dans la paix d’une retraite !!!
    Vous nous avez mariés il y a 20 ans et à l’occasion de l’homélie de notre mariage vous aviez dit que notre plus belle messe serait la dernière que nous avons vécue. Eh bien plus vous aviez raison !!
    Et la messe de ce matin était spécialement apaisante !

    Nous prions pour vous et vous confions ma belle mére qui ns a quitté il y a un mois et notre famille.
    Dans la paix de Dieu, Émilie

  22. colombe dit :

    La paix oui la paix c’est le don de JÉSUS. J’aime ce petit chant qui sonne bien au moment de l’agneau de Dieu, ce lien très doux et a la fois très puissant qui touche nos cœurs.Qui ne rêve pas de paix en général? et de la paix de l’Âme celle qui nous donne des ailes pour avancer sur le chemin que Jésus a tracer pour nous.Sans la grâce de DIEU il est difficile de garder en nous la paix intérieure.Nous sommes vite déstabilisés,mais DIEU connait nos faiblesses . A nous de vouloir faire un effort et de rester serein et surtout a l’écoute de l’esprit-saint qui nous enseignera comment acquérir la paix intérieure. Par la prière nous trouverons la solution, rendons grâce a DIEU pour sa bonté et sa grande miséricorde et surtout la patience qu’il a avec nous.

    • pillain dit :

      oui … « …Nous sommes vite déstabilisés,mais DIEU connait nos faiblesses . A nous de vouloir faire un effort et de rester serein et surtout a l’écoute de l’esprit-saint qui nous enseignera comment acquérir la paix intérieure. Par la prière nous trouverons la solution, rendons grâce a DIEU pour sa bonté et sa grande miséricorde et surtout la patience qu’il a avec nous. »…confiance en sa bonté…miséricorde et patience … pax& bonum …

    • colombe dit :

      AMEN Pillain grande union de prières avec vous .

  23. Etienne dit :

    À 30 jours de ma retraite, je (re)découvre la Vierge Marie, le Christ, Padre Pio, la religion et l’Evangile que j’ai commencé à lire.
    J’ai ressenti ce « calme » il y a peu. Cela à été une période divine. Je n’ai pas d’autres mots pour la qualifier.
    Le livre « Les 7 dons du St Esprit du Saint Esprit », a été pour moi une révélation à mon parcours de vie.
    Depuis… Merveilleuses sérénité…

  24. VALANCOGNE dit :

    Merci encore aujourd’hui pour cette belle méditation sur la paix, la paix de l’âme, cette paix intérieure qu’il nous faut accueillir en dépit de toutes les violences qui agitent le monde, toutes ces agitations extérieures qui nous sont nuisibles… afin que le Christ et Marie puissent déverser dans notre âme tout l’amour miséricordieux du Père !
    Sur ce chemin de carême qui nous mène assurément à Pâques, nous gardons les yeux fixés sur Celui qui est vainqueur du mal !

  25. Auphan dit :

    Je suppose que la biographie ci-dessus est celle du père de Gabory et non celle du père Lecoq. Merci si c’est le cas de corriger l’erreur.
    En union de prière dans le calme la sérénité et la confiance.

  26. berty dit :

    Équanimité (St François de Sales)

  27. Claude dit :

    Merci! Je ne savais pas que le Salve Regina, la prière du Rosaire et la consécration au Sacré Cœur n’avaient été que si récemment « ratifiés » .

    Quant au calme et à la confiance, voila un but de conversion bien ardu en ce Carême…mais votre méditation va , je pense, m’y aider…pourvu que je ne laisse pas tomber les graines dans le ronces!!