Méditation du Père Guillaume de Menthière

Sœur Joséphine (2014) et le Grand Charles

Père Guillaume de Menthières
image-2363
Et pourtant c’est bien vrai que Dieu est grand ! Mais pas comme ils le pensent, pas comme ils le croient, pas comme ils osent prétendre en témoigner. La petite sœur Joséphine nous l’avait dit un jour tandis que le muezzin hurlait, assommant de décibels le ciel de Nazareth. « Ils ne peuvent pas comprendre, avait murmuré la vieille clarisse en hochant la tête, pensez-donc, Dieu bébé ! Ils ne peuvent pas comprendre ». Le contraste était saisissant pour les pèlerins que nous étions entre la voix douce, mâtinée d’un délicieux accent libanais, et les haut-parleurs, cracheurs de Coran. En arrière-fond Joséphine nous faisait imaginer le tout petit village qu’elle avait connu autrefois, quand en 1936, elle était arrivée à l’âge de 20 ans, jeune novice au couvent de Nazareth. Depuis le temps de la Sainte Famille, le hameau n’avait guère changé. En venant, près de 2000 ans après Jésus, s’enfouir dans ce trou, Joséphine avait pu ressentir dans sa chair ce qu’était la vraie « grandeur de Dieu ». Celle de la Parole qui se fait silence, de la Puissance qui se rend vulnérable, de la Lumière qui se tamise… « Vivre obscur quand il ne tient qu’à soi de resplendir, voilà ce qui est proprement divin. » dit un héros de Montherlant.

Pourquoi donc me revient le souvenir d’une sœur libanaise vivant en Israël et décédée il y a tout juste un an quand je pense à la France ? Sans doute parce qu’elle avait une façon inimitable de faire entendre aux pèlerins français que nous étions la mission particulière de notre pays. Personne ne témoignait mieux qu’elle de la vocation spécifique de sainteté dévolue à la France. Elle évoquait le roi saint Louis, pèlerin de Nazareth, à qui le pape Grégoire IX avait écrit en 1239 : « Dans l’ancienne Loi Juda avait la préséance sur les autres tribus, ainsi le Royaume de France a été placé par Dieu au-dessus de tous les peuples(…) Le Seigneur choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique ».

Sœur Joséphine pensait cela et elle le disait. Elle souscrivait sans sourciller à cet oracle du Grand Charles : « La France est une certaine donnée spirituelle de l’histoire ou elle n’est rien ». Pourtant le Grand Charles, pour elle, ce n’était pas le Général de Gaulle. C’était l’ancien jardinier du couvent des clarisses, ce petit homme arrivé là en 1897 pour vivre l’enfouissement évangélique et la spiritualité de l’Incarnation. Dans un dépouillement extrême il était déjà Charles de Jésus, radicalement donné au Christ.

Je revois Sœur Joséphine exhibant devant nous deux photos de Charles de Foucauld et nous disant avec insistance : « il est venu chez nous mais il est des vôtres ! Ne l’oubliez pas, il est homme de France, il est des vôtres ! »

Lequel des deux était des nôtres ? Car les deux portraits étaient si contrastés qu’on se demandait s’il pouvait bien s’agir du même homme. Quelle différence entre cet officier replet au regard terne et ce moine efflanqué aux yeux de braise ! A peine quelques années entre ces deux photographies. Charles n’était plus le même. C’était lui, encore, mais ce n’était déjà plus lui. C’était, comme dit l’Apôtre, le Christ vivant en lui. De même que les disciples après Pâques avaient eu bien du mal à reconnaître Jésus, il semblait qu’il y ait eu pour Charles une sorte de Résurrection, une métamorphose. Il était sorti du confessionnal de l’abbé Huvelin comme on sort du tombeau, vivant, tout à coup !

Il y a tant dans la vie du Bienheureux Charles de Foucauld ! Toutes les dimensions problématiques de la France actuelle semblent déjà présentes dans le parcours de cet officier jouisseur et mécréant devenu le frère universel. Consumérisme, guerres, corruption, dette, libertinage, colonies, indiscipline, mécréance, immigration, Islam, anti-cléricalisme …. C’était à cette époque de « bagne matérialiste », si bien décrite par Paul Claudel, où « tout ce qui avait nom dans l’art, les sciences et la culture était irréligieux ».

Le Père de Foucauld est mort assassiné. Par des terroristes, dirait-on aujourd’hui. C’était dans son ermitage du Sahara, au temps de la France de Dunkerque à Tamanrasset…Lors de sa béatification, en 2005, des Touaregs étaient présents à Rome autour du pape Benoît XVI. Sœur Joséphine était-là, elle aussi. Quelle chance ! Elle en rougissait encore d’un bonheur malicieux. Elle nous montrait avec fierté cette dernière photo ou un pape allemand saluait des Touaregs du Mali sous l’œil ravi d’une religieuse libanaise. « C’était pour l’un des vôtres, poursuivait-elle, un de France, la fille aînée, la sœur universelle » !

 

 

Père Guillaume de Menthière
« Le Père Guillaume de Menthière est prêtre du diocèse de Paris depuis 1991. Actuellement curé de Notre-Dame de l’Assomption de Passy (XVIème) il est aussi enseignant au Collège des Bernardins et conseiller théologique de l’Association des Œuvres Mariales. Il collabore régulièrement à la revue Magnificat et a publié de nombreux ouvrages dont notamment : Marie de Nazareth, récit, Mame, 2014
30 commentaires sur “Méditation du Père Guillaume de Menthière
  1. Espérance dit :

    « le muezzin hurlait, assommant de décibels le ciel de Nazareth.
    « Ils ne peuvent pas comprendre,
    avait murmuré la vieille Clarisse en hochant la tête,
    pensez-donc, DIEU bébé ! Ils ne peuvent pas comprendre »…»
    Père Guillaume de Menthière

    Demandons l’intercession de La Sainte Vierge MARIE,
    Sœur Joséphine, Charles de Foucault…
    et aussi Sainte Thérèse de L’Enfant JESUS et de la Sainte Face,
    en égrenant notre chapelet pour la conversion des Musulmans
    en ORIENT et dans le MONDE entier dont la FRANCE.

    http://www.soeurs-christredempteur.catholique.fr/Maurice-Zundel-Sainte-Therese-de

    https://fr-fr.facebook.com/notes/sanctuaire-de-lisieux/-personne-ne-minvoquera-sans-recevoir-de-r%C3%A9ponse-tout-le-monde-maimera-1/328306913913855

    sur les gros grains : 1x
    PAR LES PLAIES DE JESUS-CHRIST
    ET LES SAINTES LARMES DE SA MERE
    sur les petits grains : 10x
    DOUX PERE, REVELE LEUR TON FILS

    • Espérance dit :

      « JESUS leur répondit :
      *Moi, Je suis le Pain de la Vie.
      Celui qui vient à moi n’aura jamais faim;
      celui qui croit en moi n’aura jamais soif. * »

      Evangile d’aujourd’hui de JESUS-CHRIST selon Saint Jean 6:24-35

      • Espérance dit :

        « Amen. – J’espère en Vous, ô JESUS mon Seigneur,
        je ne serai point confondu.
        Vous êtes seul bon, seul puissant, seul eternel
        à Vous seul honneur, gloire amour et action de grâces
        dans les siècles des siècles. »

        Fin du Notre-Père de Saint Pierre-Julien Eymard,

        « Prêtre Isérois qui fonda en 1856
        la congrégation des Prêtres du Saint-Sacrement.
        Fêté le 2 août. »
        Prions en Eglise

  2. de CORAIL dit :

    magnifique commentaire du père…je suis très touchée je ne savais pas que Soeur Joséphine était décédée,je l’ai vue en allant en Terre Sainte en 2007…on ne peut oublier cette petite « chose »qu’elle était,petite comme Mère Térésa probablement,et si émouvante…si grande…
    Merci à Monsieur Chenaux qui a écrit des paroles superbes qui m’ont aussi beaucoup touchée.
    Cette neuvaine pour la France avec ces commentaires spirituels sur internet aura permis de regrouper des catholiques,de permettre de découvrir la force vive et spirituelle de notre nation,elle aura été un ralliement discret mais sûr,la respiration de l’âme chrétienne…..
    merci à tous ceux qui écrivent et qui prient..
    la FRANCE n’est pas morte que non!et il y a sûrement de nombreux justes qui donnent à notre pays son souffle,et son âme.
    En union de prières et que vive LA FRANCE EN NOS COEURS!

    • Chenaux Patric dit :

      C’est moi qui vous remercie pour votre encouragement. Car je n’écris pas dans un autre but que l’édification des frères et soeurs. Ainsi nous nous edifions les uns les autres. Merci pour tout votre commentaire tellement vrai. « S’il y a dix justes, je ne detruirais pas » a dit Notre Seigneur à Abraham, et en France il y en a encore de ces justes, plus qu’on ne pense. Dieu vous bénisse.

  3. Piquereau viviane dit :

    A la lecture je suis frappée par deux choses:1- la petite sœur libanaise qui fait remarquer le contraste entre la prière à Dieu des musulmans qui se fait tonitruantes et le Dieu des chrétiens qui s’est fait tout petit par l’incarnation de Jésus. Si Dieu laisse faire cela, il a sûrement une raison; laquelle?
    2- il y a quelques années, à Fatima, lors d’un pélérinage, une sœur portugaise intimait les français à reprendre la prière du rosaire et insistait sur le rôle de la France pour la paix dans le monde et sa mission dans l’église; quelques heures avant son intervention,lors du chapelet j’ai eu la vision de M

    • Chenaux Patric dit :

      Bonjour, permettez-moi, un élément de réponse concernant le pourquoi Dieu laisse-t-il faire. L’Islam est une religion dit-on. Bien, mais une chose est sûre son fondateur n’était pas un prophète, ni un saint et le Coran est bourré d’erreurs. Il y a une violence certaine liée à l’Islam. Ce qui ne veut pas dire que tous les musulmans sont violents, nous sommes d’accord. Alors pourquoi Dieu laisse faire? En fait il ne laisse pas faire puisqu’il dirige toute chose. En même temps, il nous laisse le libre arbitre. Bien que lorsqu’on est pas chrétien, ce libre arbitre soit entaché par le péché, l’homme est capable de Dieu comme dit le Catéchisme, mais en même temps pas sans son aide.
      L’Islam a du succès parce que c’est une religion conforme au coeur de l’homme pécheur. L’homme est religieux. L’athée a lui aussi une religion, sans le savoir il vénérera la science, la nature… l’homme est donc religieux. Ce que propose l’Islam est facile. Et ne demande pas vraiment un changement de coeur, pas à la manière de Notre Sainte Religion. Pas de repentance, pas de confession… en gros, il suffit de suivre les cinq pilliers de l’Islam.
      Oui l’Islam enseigne que Dieu est Miséricordieux, qu’il pardonne, mais il n’explique pas comment Dieu fait miséricorde. Seule la Bible nous le révèle.
      L’Islam est un jugement de Dieu sur un monde qui le rejette et pour notre pays, parce que nous avons assassiné notre roi, le père de la nation et parce que nous avons rejeté Dieu. Heureusement qu’il reste plus que dix justes en France, sinon, le pays aurait déjà disparu. Les Croisés et les croisades ont protégé l’Europe de l’invasion musulmane, mais aujourd’hui il n’y a plus de croisés et le danger se rapproche. Heureusement Dieu veille sur la France, car sinon, il devrait y avoir plus d’attentats.
      Maintenant, à nous chrétiens de réagir. Ne pas avoir honte d’être catholique en aimant les musulmans, en leur montrant la charité chrétienne et en leur annonçant l’Evangile, paisiblement.
      Ils ne faut pas vous laisser troubler par leur baratin sur la Bible truquée, etc… ils sont un peu comme les Témoins de Jéhovah, ignorants. La foi catholique est ferme et solide, nous savons que l’Eglise Catholique est l’Eglise de Jésus Christ, nous pouvons leur dire les chose tranquillement en priant pour eux.
      La prière du Rosaire est fondamentale.

  4. BMN dit :

    la méditation du père guillaume de menthières, comme celle de mgr luc ravel il y a qqs semaines, sont très osées dans notre monde actuel si conformiste: merci à eux; c’est de leur part d’un grand courage politique, au sens le plus authentique du terme; il ne manque plus que de citer la prophétie du pape pie X sur la france !!
    http://www.chretiensmagazine.fr/2010/06/prophetie-du-saint-pape-pie-x-sur-la.html

  5. Nicole dit :

    Merci beaucoup cher Père pour ce rappel de ce que doit être la Mission de la France, dans le beau projet de Dieu ! Cela nous redonne un peu la fierté de notre appartenance. Je pense que nous en manquons, tant on nous a désappris à aimer et honorer la Patrie France, sous prétexte de racisme, d’eugénisme, mais ceux qui nous ont fait ce barrage avaient bien l’intention perverse de la mort de l’Eglise (et de Dieu si possible ! Ils s’en font l’illusion, espérant Le remplacer et refaire sa Création à l’envers) en remplaçant son enseignement par son contraire, à travers les doctrines marxistes, les (soit-disant) religions qu’on implante de force en faisant reculer l’Eglise, ses signes apparents comme les crèches, statues… et en instaurant une culture de mort.
    Avec la petite Soeur de Nazareth, vous nous redonnez un élan, comme une re-naissance possible, à venir, que nous pouvons attendre et préparer avec confiance.
    Voilà ce qui manque aux Français anesthésiés : une Espérance qui pourrait faire déplacer les montagnes !
    En réalité, nous le savons bien, mais mon Dieu, qu’il est long, ce chemin vers le « bas » avant la remontée !

    Merci aussi aux autres personnes qui écrivent des choses magnifiques.
    Nicole

  6. Elisabeth dit :

    Merci mon Père pour ce beau message plein d’espérance.Cela nous encourage à continuer à parler du Rosaire Vivant fondé par Pauline Jaricot en 1826 et des Missionnaires du Rosaire Vivant qui ont repris les intuitions de la Vénérable en octobre 2005 à Lyon et qui,avec la grâce de Dieu s’étendent partout en France et dans le monde.Comme disait Saint Jean -Paul II: cette chaine de prière est une chaîne de sainteté.Une dizaine de chapelet par jour aux intentions du Pape et de notre diocèse,un prêtre par groupe de 20 personnes.Voilà notre engagement.N’ayons pas peur,Marie aime ses enfants,reprenons le chapelet entre nos mains.Marie sauvera le monde.Merci.Elisabeth.

  7. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Prions l’Esprit Saint de nous soutenir dans la grâce de la sainte Famille comme la Vierge Marie a su si bien accueillir l’Esprit de Vérité… Prions son époux Joseph qui dans sa chasteté à garder une oreille attentive à l’Esprit Saint comme protecteur de la sainte Famille…

    Prions pour les uns et les autres comme pour tous les pays et en particulier pour une France chrétienne. Prions pour nous faire découvrir les grâces de Dieu et si Dieu nous a créé, c’est qu’Il nous aime + + +

  8. SAAD dit :

    Merci de rappeler tous ces heros de l’ombre,les religieux et religieuses qui sont la colon
    ne vertebrale de notre civilisation catholique. Je suis une maronite du Liban,et je sais que le LIban leur doit beaucoup,car ils ont oeuvre pendant des siecles pour l’education des libanais,leur sante,sans rien attendre en retour,en donnant leur vie et toutes leurs forces.

  9. Chenaux Patric dit :

    Charles de Foucauld. Merci Père de nous rappeler cette figure qui est pour moi l’un de mes modèles. D’ailleurs l’autre jour l’ancien prêtre de notre paroisse Saint Joseph, à Reims, m’a offert le livre de Jean-François Six « Itinéraire spirituel de Charles de Foucauld », connaissant mon intérêt pour le Bienheureux.
    Merci aussi Père pour vos écrits dans le Magnificat. Vous êtes toujours clair et édifiant.
    Charles de Foucauld. Il n’a que la France pour donner un monde un tel témoin de Jésus-Christ. Un temoin rempli d’amour pour Dieu et pour les hommes. C’était pourtant pas tout à fait ça lorsqu’il était officier. Mais le fier et orgueilleux serviteur de la France rebelle à son alliance avec Dieu, devint le serviteur du Seigneur. Il dû passer par le confessional, car c’est la porte étroite de l’humilité et de la repentance qui nous permet de vivre en nouveauté de vie, non pour notre gloire, mais pour la gloire de Dieu.
    Charles de Fiucauld. Image de la France? Il est vrai que la France, comme lui vit dans les excès en tous genres, oubliant son Dieu et son baptême. La France sous alliance devra bien un jour passer par cette petite porte qui lui permettra de jouer son rôle de protectrice de l’Eglise et d’être parmi le concert des nations, la note qui vient du Christ, dans les ténèbres des nations la lumière du monde. Vous me direz, mais c’est le rôle du chrétien d’être lumière du monde, oui, oui, oui. C’est aussi le rôle d’une nation chrétienne et particulièrement de la France.
    Quelqu’un a écrit: « Lorsque Paris tremble, le monde tremble ». Alors si Paris, comme Charles de Foucauld, se convertit, qu’arrivera-t-il dans le monde? Si Paris s’éveille, le monde endormi dans son péché, risque bien de se réveiller. Rien est impossible à Dieu, le temoignage du Grand Charles nous le rappelle.

  10. Brisard dit :

    Voilà pourquoi la France ne peut être réduite à quelques 200 ans d’existence. Dieu ne se renie pas.
    « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. » (Jean 15:16)
    et encore
    « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. »
    (Jean 15:7)
    La fille aînée de l’église deviendra-t-elle la fille prodigue? Prions.

  11. straub jean dit :

    Belle comparaison entre les deux Charles.
    En lisant l’article je pensais à Saint Exupery qui écrivait « On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel st invisible aux yeux » Cette soeur Joséphine voit vraiment avec le coeur l’héritage de la France.

  12. Merci, soyons des Charles avec Marie et le rosaire pour moi suivi du chapelet de la miséricorde de st Faustine

    • Espérance dit :

      MERCI pour votre page sur le ROSAIRE,
      l’extrait de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.
      Continuons avec ferveur et amour de
      « former un bel habillement de gloire à La SAINTE VIERGE »

  13. Sabine dit :

    Un grand MERCI pour cette méditation magnifique !…
    l’évocation de « ce grand Charles » déjà sanctifié et le témoignage de cette petite soeur Joséphine, prophète et déjà sainte aux yeux de Dieu !

    Oui la France a bien été choisie, « mise à part »!…
    il n’y a qu’à voir le nombre de lieux d’apparitions mariales!

    « La France est une certaine donnée spirituelle de l’histoire ou elle n’est rien !». Puissions-nous faire entendre cela autour de nous et témoigner de cette mission particulière de notre pays… France « fille ainée de l’Eglise » !….
    Que notre prière s’élève chaque jour vers Celui qui est venu habiter parmi nous et qui a donné sa vie pour nous sauver !….

  14. Sibylle dit :

    Quel beau texte , merci de rappeler le don de Dieu pour la France. Nous avions également rencontrer sœur Joséphine lors de notre pèlerinage à Nazareth, elle était extraordinaire et nous implorer de prier beaucoup pour la France qui ne respecte pas son engagement comme fille aînée de l’Eglise.
    Nous sommes restés très marqués par cette rencontre.
    Espérons que nos prières seront récompensées , il faut de toutes les façons garder espoir de voir la France se relever.
    Marie à un cœur si immense et bon.

  15. Noni dit :

    Quand on a eu le privilège et le bonheur de rencontrer Soeur Joséphine – si bien évoquée dans la méditation du père de Menthière – on mesure à quel point nous avons, nous Français, un devoir de transmission pour lui rester fidèle et perpétuer son souvenir. Alors, yallah !

  16. bea dit :

    « …tandis que le muezzin hurlait, assommant de décibels le ciel de Nazareth. »
    « …et les haut-parleurs, cracheurs de Coran »

    Attention…,un certain mépris perce sous ces phrases…
    Est-ce intentionnel ?

    Bea

    • Jean Marie Besse dit :

      J’ai ressenti moi aussi l’agressivité du coran hurlé à Nazareth et il n’y a pas de comparaison avec le son joyeux des cloches de France que je souhaite entendre le 15 août prochain à midi partout en France et même en Europe à l’intention des chrétiens d’orient persécutés.
      Merci aussi d’honorer la mémoire du vrai grand Charles de France :le bienheureux Charles de Foucault.
      Jean Marie.

    • danjou dit :

      Rassurez-vous Madame, pour avoir été à Nazareth il y a une quinzaine d’années, au cours d’un pélérinage , j’ai exactement subi les mêmes agressions auditives, tellement stridentes et répétées, que ce texte ne fait que décrire la réalité, et sans mauvaise intention de jugement ou de mépris.On ne peut en dire moins, certains aimeraient en dire plus…
      Quant à la merveilleuse soeur Clarisse, elle nous avait ravis et en nous raccompagnant à notre car, elle nous donnait « rendez-vous au Ciel », et tandis que le car repartait tout doucement, pour profiter encore d’elle, elle ne cessait de sa main, de nous montrer les Cieux !

  17. Niki dit :

    Merci de faire revivre le doux et merveilleux souvenir de sœur Joséphine de Nazareth, véritable apôtre de Notre Sgr, de la Sainte Eucharistie, habitée de la force vive de l’Esprit Saint pour réveiller nos âmes françaises !!! Que le Sgr vous bénisse et bénisse ceux qui ont eu la grâce de l’entendre nous secouer.

  18. Decaux dit :

    C’est pour cette France que je marche depuis Lourdes a Pontmain (peut être l’ile Bouchard), car le projet de rejoindre les 7 points d’apparition de la Très Saints Vierge Marie en France devra se faire en plusieurs session obligation familiale, physique et matériel oblige.
    Pour Dieu vive la France

  19. Esperance2 dit :

    Merci d’évoquer pour nous soeur Joséphine. Maintenant elle est encore mieux placée qu’avant pour intercéder pour nous et pour la France.