Méditation de Mgr Rey

Monseigneur Rey
image-1469
Au cours de sa visite apostolique en 1980, Jean-Paul II adressait une adjuration pathétique aux chrétiens de France : « France, fille aînée de l’Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? »

Les peuples, comme les personnes, ont une âme et une vocation à remplir, en toute liberté. Une nation est une famille de familles qui a sa physionomie, son histoire temporelle et spirituelle particulières. L’amour de Dieu est certes le même pour tous les peuples de la surface du globe, même si ces derniers ne Le connaissent pas encore. Mais chacune des nations est aimée d’un amour de prédilection, qui correspond à son « genre de beauté » propre, c’est-à-dire à sa vocation communautaire spécifique.

Le rayonnement de la France à travers le monde s’enracine dans sa vocation chrétienne, source toujours vivante d’une culture riche de poètes et d’écrivains, de philosophes et de théologiens, de penseurs et d’artistes de génie, surgis d’un terreau fécondé par la foi des apôtres et irrigué du sang des martyrs. Notre géographie est recouverte du manteau d’églises, de sanctuaires et de cités, qui souligne combien la foi a embrassé notre histoire.

Cette mémoire chrétienne est pour nous encore référence et espérance pour le futur. Elle est source de responsabilité pour que l’expression de la laïcité et les choix éthiques, sociaux et politiques que notre pays pourra poser dans la construction de cet avenir, n’oublie jamais sa vocation.

Voilà des décennies que l’on annonce la mort de la France. Que ce soit par l’usure du temps, le suicide ou l’assassinat, notre vieux pays vivrait ses derniers instants. Pour certains même, il ne prendrait qu’aujourd’hui conscience de son trépas dissimulé de longue date par des politiciens avides de pouvoir et d’argent. Les vrais amoureux de la France seraient tout aussi convaincus de sa disparition mais n’oseraient le dire pour ne pas désespérer les braves gens. La France comme « société organique » ne serait donc plus : nous ne pourrions qu’en retarder la décomposition, par notamment la défense de sa cellule primordiale, la famille, ou de ce qui reste de sa culture absorbée par la globalisation économique et cyberespace. Quelques fidèles continueraient de s’émerveiller de cet héritage jusqu’à ce que leurs descendants se laissent finalement emporter par l’inéluctable montée du relativisme qui fait le lit du fondamentalisme.

Bien piètre perspective qui hélas, ne manque pas d’éléments de crédibilité ! Quoi qu’il en soit, pouvait-on sérieusement croire à l’immortalité de la France ? Il ne lui a pourtant jamais été promis que les portes de l’Enfer ne prévaudraient pas contre elle, quelles qu’aient été les faveurs innombrables qu’elle reçut depuis son baptême. La question n’est donc pas de savoir si la France est morte ou vive mais si morte ou moribonde, elle pourrait revenir à la vie. En un mot, la France doit-elle craindre la mort ? Oui, comme le Christ a frémi devant l’imminence de sa Passion mais dans l’espérance de la Résurrection.

En crise, non seulement économique et politique, mais aussi morale et spirituelle, la France doit accepter de mourir à elle-même. Elle doit renier une conception de la « liberté au-dessus de toutes les valeurs » qu’elle a enseignée au monde entier : une liberté déifiée au nom de laquelle on s’arroge le droit de blasphémer, de corrompre les intelligences, de dénaturer l’amour humain ou de tuer « légalement » l’enfant et le vieillard. La France doit cesser de regimber sous l’aiguillon et rejoindre l’étendard qu’elle n’aurait jamais du quitter. Nombre de saints et de mystiques, dont bien sûr Jean-Paul II, ont conditionné le renouveau de la France et son relèvement à sa fidélité aux promesses de son baptême.

Le christianisme est l’âme de notre pays mais il s’est laissé depuis longtemps gagner par une profonde acédie qui l’entraîne aujourd’hui dans les pires égarements. Son principe vital s’affaiblissant, le corps naturellement se délite ; mais il se relèverait même du tombeau, si l’âme retrouvait sa ferveur baptismale. Le Salut de notre patrie suppose donc de chacun une conversion concrète et audacieuse, comme nous y appelle aujourd’hui encore l’apôtre Paul : « si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre » (Col., III, 1-2).

Toute résurrection suppose, non pas le rétablissement d’un état antérieur, mais une profonde transformation de l’être jusqu’à son accomplissement. La France doit ainsi renoncer à ce qu’elle fut, pour s’accomplir davantage, à travers les circonstances dramatiques que Dieu permet en vue de ce plus grand bien. A l’image des stigmates du Christ glorifié, nos épreuves, vécues avec courage, dans la foi et l’espérance, seront la gloire de notre patrie transfigurée.

Mgr Dominique Marie Jean Rey
Dominique Marie Jean Rey, né le 21 septembre 1952 à Saint-Étienne, est un évêque catholique français, évêque de Fréjus-Toulon depuis 2000.
A partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone
Publié dans Méditations
20 commentaires sur “Méditation de Mgr Rey
  1. Chenaux Patric dit :

    Autrement dit, la France doit se convertir, revenir à son premier amour pour Jésus. La Parole de Dieu est très claire: si on se detourne de Dieu, la colère de Dieu ne pourra que s’abattre sur le pays apostat. C’est qu’on ne se moque pas du Seigneur.
    Dieu est le même, hier, aujourd’hui et éternellement. Les mises en garde que nous trouvons dans l’Ancien Testament sur Israël, ou la sévère mise en garde de saint Paul, sont toujours d’actualités et peuvent très bien s’appliquer à la France. Voyons cela.
    « Je vous le dis à vous qui venez des nations païennes (et nous la France, nous venons de là)
    : dans la mesure où je suis moi-même apôtre des nations, j’honore mon ministère, mais dans l’espoir de rendre jaloux mes frères selon la chair! et d’en sauver quelques-uns. (Saint Paul aimait son peuple juif, comme nous devons l’aimer et nous aussi le rendre jaloux en vue de son salut, en vivant saintement et en aimant Dieu et notre prochain tout en témoignant clairement)
    Si en effet le monde a été réconcilié avec Dieu quand ils ont été mis à l’écart, qu’arrivera-t-il quand il seront réintégrés? Ce sera la vie pour ceux qui étaient morts (Oui, Israël a rejeté son Messie, mais saint Paul annonce ici sa convertion, son retour, voila pourquoi un chrétien ne peut pas être antisémite, non pas tant à cause de la shoa, mais surtout à cause des promesses de Dieu)
    Si la partie de la pâte prélevée pour Dieu est sainte, toute la pâte l’est aussi; si la racine de l’arbre est sainte, les branches le sont aussi (autrement dit la Loi et les Prophetes, Abraham, Moïse et tous ceux qui ont cru jusq’à saint Jean-Baptiste sont cette partie saine du peuple de Dieu, un arbre saint)
    De ces branches quelques-uns ont été coupés, (il s’agit des juifs qui ne croient pas en l’Evangile qui a pourtant été annoncé par la Loi et les Prophetes)
    alors que toi, olivier sauvage, (il s’agit de ceux qui viennent du paganisme, donc, il s’agit de nous, de la France)
    tu as été greffé parmi les branches, et tu as part desormais à la sève que donne la racine de l’olivier (selon les promesses faites dans l’Ancien Testament, et je pense à celle faite à Japhet qui reviendra dans les tentes de Sem, où à Abraham, que toutes les nations seront benies en son nom: donc par Jésus Christ, le salut vient des juifs)
    Alors ne soit pas plein d’orgueil envers les branches; malgré tout ton orgueil, ce n’est pas toi qui porte la racine, c’est la racine qui te porte. (nous ne pouvons pas être orgueullieux et croire que notre pays, ou nous-memes, sommes les meilleurs et que nous pouvons mepriser les juifs, ou pire l’Ancien Tesrament et ses mises en garde)
    Tu vas me dire: « Des branches ont été coupées pour que moi je sois greffé!  » (Israël a rejeté son Messie, pour que Moi, France, Fille aînée de l’Eglise soit greffée!!!)
    Fort bien! Mais c’est à cause de leur manque de foi qu’elles ont été coupées; (ah ah, voilà pourquoi, alors?)
    tandis que toi, c’est par la foi que tu tiens bon (oui, cela vaut pour Clovis et la France pendant des siècles, mais aujourd’hui?)
    Ne fait pas le fanafaron, sois plutôt dans la crainte (aujourd’hui la crainte a disparu en France, je parle de la crainte de Dieu. La République fait le fanfaron, est elle n’en a pas honte)
    Car si Dieu n’a pas épargné les branches d’origines (Israël incrédule)
    il ne t’épargnera pas non plus (la France rebelle et apostate qui fanfaronne)
    Observe donc la bonté et la rigueur de Dieu: rigueur pour ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu pour toi, SI tu demeures dans cette bonté; AUTREMENT, TOI AUSSI TU SERAS RETRANCHE. (Rm 11,13-22)
    Ne baissons pas les bras dans notre Neuvaine, et comme Abraham, intercédons pour notre pauvre France.

  2. Espérance dit :

    « Tandis que les deux disciples parlaient et discutaient ensemble,
    JESUS Lui-même s’approcha et IL marchait avec eux. »
    Luc 24:15

    Enfant je croyais en voyant une échelle (de Jacob ?)
    que c’était à moi de monter pour me rapprocher de JESUS.
    Maintenant je sais que c’est JESUS
    qui est descendu d’auprès du PERE
    pour venir chez moi, dans mon cœur.

    Ainsi fait-IL aujourd’hui comme hier avec les disciples d’Emmaüs.
    Comme il est dit dans la lettre à Laodicée (Apocalypse 3:20)
    « Voici que Je me tiens à la porte et Je frappe.
    Si quelqu’un entend Ma Voix et ouvre la porte,
    J’entrerai chez lui pour souper,
    Moi près de lui et lui près de Moi. »

    Voir JESUS s’approcher
    et savoir L’accueillir
    avant même de L’avoir reconnu.

    L’entendre nous demander
    les motifs de notre désolation,
    bien réelle et justifiée:
    IL est mort, Celui que nous avons suivi!
    Le regarder quand IL prend son repas avec nous.

    Relire notre expérience
    et Le REMERCIER de nous avoir fait chaud au cœur.
    « Puisqu’IL EST avec nous tant que dure cet âge, ne rêvons pas … »

    Prenons le temps d’accueillir L’ESPRIT SAINT Consolateur
    FRUIT de LA RESURRECTION de JESUS et de SA GLORIFICATION.
    IL EST vraiment RESSUSCITE.

    Père Vincent de Marcillac, Jésuite à Paray

    http://sanctuaires-paray.com/4/agenda/les-fetes/article/fetes-de-la-misericorde-291

    • Espérance dit :

      « Prions avec Saint Claude de la Colombière »

      * VENEZ, aimable CŒUR de JESUS,
      venez Vous placer au milieu de ma poitrine
      et ALLUMEZ-Y un AMOUR
      qui réponde, s’il est possible,
      aux obligations que j’ai d’AIMER DIEU *

      • Espérance dit :

        * JESUS, DOUX et HUMBLE de CŒUR,
        rends nos cœurs semblables au TIEN !*

        • Espérance dit :

          * JESUS-CHRIST * MISERICORDIEUX *

          MERCREDI de PAQUES
          6ème jour de la neuvaine
          à LA MISERICORDE DIVINE
          prions avec Sainte Faustine sa prière
          pour LES ENFANTS et pour LES AMES HUMBLES.

          * Aujourd’hui, amène-moi
          les AMES DOUCES et HUMBLES,
          ainsi que celles des PETITS ENFANTS
          et IMMERGE-LES dans MA MISERICORDE.
          Ces âmes ressemblent le plus à Mon CŒUR,
          elles m’ont réconforté dans Mon amère AGONIE;
          Je les voyais veiller comme des Anges terrestres
          qui veilleront sur Mes Autels,
          sur elles Je verse des torrents de GRACES.
          Seule une âme humble
          est capable de recevoir Ma GRACE,
          aux âmes humbles J’accorde Ma CONFIANCE. *

          • Espérance dit :

            PRIERE:

            « Très MISERICORDIEUX JESUS
            qui as dit Toi-même:
            Apprenez de Moi que
            JE SUIS DOUX et HUMBLE de CŒUR
            – reçois dans la demeure
            de Ton CŒUR très compatissant
            les AMES DOUCES et HUMBLES,
            ainsi que celles des PETITS ENFANTS.
            Ces âmes plongent dans le ravissement le Ciel entier
            et sont la prédilection particulière du PERE Céleste.
            Elles sont un bouquet de fleurs devant le Trône Divin
            où DIEU seul se délecte de leur parfum.
            Ces âmes demeurent pour toujours
            dans le CŒUR très compatissant de JESUS
            et CHANTENT sans cesse l’hymne
            de L’AMOUR et de LA MISERICORDE pour les siècles.
            L’âme véritablement humble et douce
            Respire déjà le Paradis sur Terre,
            Et le parfum de son cœur humble
            Ravit Le Créateur Lui-même.

            PERE ÉTERNEL,
            jette un regard de MISERICORDE
            sur les AMES DOUCES et HUMBLES,
            et sur les âmes des PETITS ENFANTS,
            enfermées dans la demeure
            du CŒUR très compatissant de JESUS.
            Ce sont ces âmes qui ressemblent le plus à Ton FILS,
            le parfum de ces âmes monte de la Terre
            et atteint Ton Trône.
            PERE de MISERICORDE et de toute BONTE,
            je T’implore par l’AMOUR et la PREDILECTION
            que Tu as pour ces âmes, BENIS le monde entier,
            afin que toutes les âmes puissent CHANTER ensemble
            LA GLOIRE de TA MISERICORDE pour L’ETERNITE. »
            Amen.

            Chapelet à LA MISERICORDE DIVINE
            http://www.misericordedivine.org/prieres/neuvaine.html

  3. Espérance dit :

    *Femme, pourquoi pleures tu ? qui cherches tu ? *
    JESUS, selon Saint Jean 20:15

    « DIMANCHE nous fêtions LA RESURRECTION du CHRIST.
    La PAQUE du CHRIST est NOTRE PAQUE :

    Nous sommes RESSUSCITES avec le CHRIST,
    c’est tout le sens de cette LUMIERE
    que nous avons allumée à la veillée pascale
    et en renouvelant notre BAPTEME,
    nous avons pris force
    dans « les SACREMENTS de PAQUES »,
    DIEU nous a fait « passer de la mort à la VIE ».

    Comme Marie-Madeleine va l’ANNONCER aux disciples
    qu’IL va monter auprès de Son PERE,
    nous aussi, nous sommes invités à TEMOIGNER
    que CHRIST EST VIVANT au milieu de nous.

    Ces larmes de tristesse,
    sont transformées en LARMES de JOIE,
    parce qu’elle a trouvé SON SEIGNEUR ! »

    * LE CHRIST EST RESSUSCITE ! *
    * IL EST VRAIMENT RESSUSCITE ! *

    Père Pierre Derain, chapelain

  4. Elisabeth Kuhr dit :

    Par sa douloureuse passion Jésus très miséricordieux a payé au mal et à la mort la rançon qu ils réclamaient par amour pour nous, pour nous libérer du pécher (ref : le rosaire)
    La douleur est un élément primordial pour ressentir le besoin de se détouner de ce qui fait mal … ou du
    mal.
    Ensuite on cherche à se protéger ou à se faire protéger donc dans la foi c’est aller vers Dieu en restant vigilant, attentif à son prochain et en restant fidèle à la priére

  5. Faustine dit :

    Criez de joie, Christ est ressuscité !
    Il nous envoie annoncer la vérité !
    Criez de joie, brûlez de son amour car il est là avec nous pour toujours.

    Le Christ est ressuscité, alléluia, alléluia !
    Il est vraiment ressuscité, alléluia, alléluia !

  6. colombe dit :

    DIEU nous a ouvert tout grand la porte du jardin ,DIEU nous a ouvert et nous a dit d’entrer. ALLÉLUIA !ALLÉLUIA.Que de joie dans nos cœurs frères et sœurs en ce jour très Saint ou DIEU vient pour consoler son peuple. Laissons nous consoler par lui il connait nos chagrins nos détresses. Il aime notre pays , et je crois personnellement que notre FRANCE redeviendra belle a regarder et la fille ainée de l’église. Prions et gardons la force et le courage de croire a un nouveau printemps pour l’église.

  7. françoise dit :

    La France doit une fière chandèle à Marthe Robin
    (il faut bien le dire).
    Grâce à des communautés aux vocations complémentaires du renouveau
    c’est l’Eglise toute entière qui est désormais boostée.

    TOUTEFOIS il serait inconscient de penser que l’Europe peut se passer de régler ses problèmes politiques (immigration incluse).
    Nous n’avons pas les moyens d’entasser la délinquance des autres pays (des pays qui sont parfois bien plus riches que nous, si j’en juge par l’emission qui a été dédiée au Roi du Maroc, HERITIER d’une fortune aujourd’hui 3 fois plus riche que celle des Emirats).

    Nb:
    – Depuis que l’on sait que 2400 mosquées sont quasiment san immam depuiS 35 ans (alors qu’il était question d’en bâtir encore bien plus « pour satisfaire à la demande)
    Nb: Qu’est-ce qu’on y a fait pendant 35 ans ?….
    – et parce-qu’un trop grand nombre de ces ressortissants ont forcé nos frontières au lieu de réclamer leurs dûs auprès de leurs dirigeants
    – et parce-qu’il y a de plus en plus de terroristes, de signes de haines, des refus d’apprendre le français, des exigences, etc. etc
    – et parce-qu’on ne sait même pas ce qui sera enseigner dans les séminaires IMPROVISES pour régler la situation
    IL SERAIT TEMPS DE MONTRER PLUS DE PRUDENCE PARTOUT
    ET DE PROPOSER DES SOLUTIONS OECUMENIQUES pour un « contrôle » OECUMENIQUE
    (question de sécurité nationale, européenne ET mondiale).

    Les rustines ?… ça ne tient jamais très longtemps.

    Voilà ce que je voulais dire en cette fête de Pâques.

    Vu le nombre de chrétiens persécutés actuellement,
    ON NE PEUT PLUS IGNORER TOUT CA.

    Bonne Pâques à TOUS

  8. Espérance dit :

    DIMANCHE de PAQUES,
    3ème jour de la neuvaine
    à LA MISERICORDE DIVINE
    Aujourd’hui, prions avec Sainte Faustine
    sa prière pour tous LES FIDELES.

    « Aujourd’hui, amène-moi
    toutes les âmes PIEUSES et FIDELES
    et immerge-les dans l’Océan de ma MISERICORDE;
    ces âmes m’ont consolé sur LE CHEMIN de CROIX,
    elles furent cette goutte de CONSOLATION
    au milieu d’un océan d’amertume. »

    Petit Journal, 1214

  9. Hart dit :

    merci à tous ces prêtres qui acceptent de nous offrir des méditations riches d’enseignement.

    • lagarrigue Marie dit :

      Merci Mon Seigneur pour cette belle méditation
      En effet la France est la Terre de toutes les libertés pour laquelle bon nombre de soldats francais et etrangers ont donné leur vie, où bon nombre de Saints et Saintes ont par leur carisme et leur foi profonde dans le bien, le Christianime ont prêché la bonne parole de Dieu notre seul Sauveur.
      Comme le dit l’évangile selon Saint Luc 12; 22 « Nous devons avoir confiance en Dieu – nous ne devons pas nous inquieter de nos besoins materiels, nourriture car nous avons un Père qui sait que nous en avons besoin, mais nous devons nous préoccuper du Royaume de Dieu et tout le reste Dieu nous l’accordera »
      Alors Unissons nos prières afin de demander à Dieu que la France, que surtout ceux qui nous gourvernent parviennent à restaurer dans ce Beau Pays qu’est le notre les valeurs sur lesquelles elle a été forgée, les valeurs spirituelles du Christianisme pour lesquelles bon nombre de signes nous ont été donnés sur tous les lieux Saints que compte la France.
      Que l’Esprit Saint éclaire le coeur des français et que nos prières pour la Paix, l’Amour, let bonheur règnent en France et dans le monde entier.
      Avec la résurrection de Jésus Christ en ce jour de Pâques qui est la preuve vivante de la puissance de Dieu soit par nous Chrétiens source de Miséricorde et nous conforte dans notre foi.
      Joyeuses fêtes de Pâques.

  10. Espérance dit :

    « Vous souvenez-vous
    de ce que chantaient les Anges la nuit de Noël?
    GLOIRE à DIEU au PLUS HAUT des CIEUX!
    et PAIX sur LA TERRE aux HOMMES qu’IL AIME!

    Ce chant est resté dans la mémoire de L’EGLISE.
    Les premières générations l’ont repris, développé, complété
    avec d’autres formules pour synthétiser LA FOI CHRETIENNE.

    Cette hymne chante la LOUANGE et l’ACTION de GRACE
    au PERE pour son immense Gloire;
    celles de JESUS-CHRIST, l’AGNEAU de DIEU
    qui partage la Gloire avec le SAINT-ESPRIT.

    Le GLORIA remonte au 4ème siècle.
    Il était naturellement chanté au temps de Noël,
    puis a été étendu à tous les dimanches,
    sauf ceux de l’Avent et du Carême, à partir du 6ème siècle.

    Le GLORIA est généralement chanté ou dialogué
    par l’assemblée au début de la MESSE,
    après le rite pénitentiel…
    Quand nous l’entendons, repensons à la nuit de Noël,
    et chantons-le pour qu’adviennent encore aujourd’hui
    la PAIX sur la Terre et une grande JOIE pour le peuple. »

    LE JOUR du SEIGNEUR

    LE GLORIA manifeste l’ALLEGRESSE CHRETIENNE
    devant LES DONS de DIEU
    http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Thematiques/Les-sacrements-en-pratique/La-messe/Prieres-chants-et-paroles/Gloria-chant-d-allegresse-chretienne

  11. Pauvre pécheur que je suis dit :

    Dans le texte : La question n’est donc pas de savoir si la France est morte ou vive mais si morte ou moribonde, elle pourrait revenir à la vie. En un mot, la France doit-elle craindre la mort ? Oui, comme le Christ a frémi devant l’imminence de sa Passion mais dans l’espérance de la Résurrection.

    Gardons espoir et confiance dans l’Esprit Saint et sous la protection du manteau de la Vierge pour la France… Prions +++

  12. Béatrice dit :

    Seigneur Jésus est réssuscité et vivant; Alléluia, Amen… Que l’amour de Dieu touche le coeur des gens gouvernes et que la France retrouve sa place comme fille aîné de l’église….

  13. Béatrice dit :

    Seigneur Jésus est réssuscité et vivant; Alléluia, Amen… Que l’amour de Dieu touche le coeur des gens gouvernes et que la France retrouve sa place comme fille aîné de l’église….

  14. FOUAN ON Maxime dit :

    Merci pour cette magnifique méditation dans laquelle je me reconnais pleinement.
    Oui, qu’il s’agisse d’une personne ou d’un groupe (Paroisse, Eglise de France, « communauté » relieuse, Etat, pays, collectivité territoriale, famille…), il s’agit toujours de personnes concernées. Le corps « mystique », ainsi symbolisé, doit toujours être rapporté à Jésus et à sa vie afin de ne pas se tromper d’objectif.
    Le modèle, c’est LUI, toujours LUI que le pêcheurs rachetés que nous sommes suivons tant bien que mal, accompagnés par SON infinie MISERICORE.
    Alors, oui, alléluia, il est vivant aujourd’hui en nous et en FRANCE.
    Maxime… un laïc

  15. plançon dit :

    JÉSUS EST VIVANT , ALLELUIA ALELUIA