Méditation de Mgr Nicolas Brouwet.

La primauté de la grâce

Nicolas-BrouwetPrier, c’est d’abord confesser que nous croyons à la puissance de la grâce, à sa primauté sur l’action humaine. C’est confesser que nous gardons fermement l’espérance et que nous ne baissons pas les bras même si l’avenir peut nous paraître sombre ou incertain.

Prier ainsi, c’est nous situer dans la longue foule des fidèles qui s’en sont remis à Dieu alors qu’à vue humaine rien n’était plus possible. Je pense à Judith portée par la prière de tout Israël qui implore le Seigneur :

« Ce n’est pas dans le nombre que réside ta force, ni ton pouvoir en des hommes vigoureux. Mais tu es le Dieu des humbles, secours des opprimés, protecteur des faibles, refuge des délaissés, sauveur des désespérés. Oui, toi, Dieu de mon père, Dieu de l’héritage d’Israël, maître du ciel et de la terre, créateur des eaux, roi de tout ce que tu as créé, oui, exauce ma supplication ! » (Judith 9, 11-12).

Tant d’hommes et de femmes de foi nous ont montré comment avancer en laissant le Seigneur nous prendre la main sans jamais nous décourager !

« Nous aussi, entourés de cette immense nuée de témoins, (…), écrit l’auteur de l’épître aux Hébreux, courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Jésus, qui est à l’origine et au terme de la foi. »

Laisser de la place à Dieu

Prier, c’est également professer que, si nous nous engageons de toutes nos forces dans l’action, nous savons pourtant que tout ne dépend pas de nos projets, de nos idées, de nos initiatives ou de notre générosité. Prier, c’est laisser de la place à Dieu pour qu’il agisse dans les cœurs comme il l’entend, même si cela ne correspond pas à ce que nous avions imaginé, prévu, envisagé.

Lorsqu’on prie, on s’offre à la grâce sans retenue. On accepte alors de ne plus tout contrôler mais d’être un instrument de la bienveillance de Dieu pour son peuple. On entre humblement dans son projet de salut pour tous les hommes en renonçant à tout savoir, à tout conduire, à tout maîtriser.

Prier pour la France

Lorsque nous prions pour la France, nous reconnaissons que, citoyens d’une république, enfants d’une même nation, nous partageons avec tous les Français une communauté de destin. Nous vivons sous les mêmes lois, nous partageons une même terre, nous parlons la même langue, nous héritons d’une même culture ; nous travaillons les uns avec les autres et les uns pour les autres. Nos vies sont imbriquées. En priant pour la France, nous remettons entre les mains du Seigneur cette vie partagée, cette communauté que nous façonnons ensemble par nos engagements, nos idéaux, nos manières de vivre, de penser, de parler ou d’envisager l’avenir, souvent si différentes, parfois si opposées.

En priant pour la France, nous plaçons cette dépendance mutuelle sous le regard du Christ. Parce que, même si parfois elle nous déroute et nous déstabilise, elle est le lieu de notre mission, de notre témoignage, de notre sanctification. Dans cette prière, en effet, nous demandons aussi à Dieu de servir et d’aimer notre pays dans les circonstances présentes, nous rendant disponibles à ce qu’il veut réaliser à travers nous. 

A quelques jours de la fête de Notre-Dame de Lourdes (le 11 février) et de Sainte Bernadette (le 18 février), je confie notre nation au Seigneur par l’intercession de Marie immaculée afin que, par sa prière, elle veille sur notre pays et prépare les cœurs à accueillir la joie de l’Evangile. 

 

Mgr Nicolas Brouwet
Mgr Nicolas Brouwet est né en 1962 à Suresnes (Hauts-de-Seine). Il a été ordonné prêtre en 1992 pour le diocèse de Nanterre et évêque en 2008. Après avoir été évêque auxiliaire de Nanterre, il a été nommé en 2012 évêque de Tarbes et Lourdes. Il est titulaire d’une Licence de théologie du mariage et de la famille de l’Université du Latran (Rome)
37 commentaires sur “Méditation de Mgr Nicolas Brouwet.
  1. Espérance dit :

    @ Petrusa, marie et chaque personne concernée
    – et toute personne-
    (voir commentaires Petrusa 11 février ci-dessous)

    « Tout ce qui appartient à la Personne du FILS de DIEU
    est infiniment digne de vénération.
    La moindre partie de Son corps,
    la plus légère goutte de Son SANG
    mérite les adorations du Ciel et de la Terre…

    …Combien plus doit-on vénérer Son CŒUR…

    Car, si JESUS est né dans une étable,
    s’IL a vécu pauvre à Nazareth,
    s’IL est mort pour nous,
    nous le devons à Son CŒUR…

    Son CŒUR doit donc être honoré
    comme la CRECHE
    où l’AME FIDELE
    voit JESUS venant au monde,
    pauvre et abandonné;
    comme la chaire d’où
    JESUS nous prêche son précepte:
    « Apprenez de moi car Je suis doux et humble de CŒUR »
    Saint Matthieu 11:29

    Comme la CROIX, où elle le voit expirer;

    Comme le SEPULCRE d’où elle le contemple
    sortant glorieux et immortel;

    Et comme l’EVANGILE eternel
    qui lui enseigne à imiter toutes les vertus,
    Dont IL EST un modèle accompli »…

    Et, comme le TRES-SAINT-SACREMENT
    est le gage sensible et permanent de l’AMOUR,
    c’est dans l’EUCHARISTIE qu’elle trouvera le CŒUR DE JESUS,
    c’est de Son CŒUR Eucharistique
    qu’elle [ L’AME FIDELE ] apprendra à aimer. »

    « ADORER en ESPRIT et en VERITE »,
    Saint Pierre-Julien Eymard
    Page 254

  2. marie dit :

    « Prier ainsi, c’est nous situer dans la longue foule des fidèles qui s’en sont remis à Dieu alors qu’à vue humaine rien n’était plus possible. »
    ….alors qu’à vue humaine plus rien n’était possible. C’est bien de ce sentiment qui anime la prière dans bien des circonstances où le mal semble si puissant et nous, si impuissants. Comment stopper le mal, en nous et à l’extérieur de nous? Comment stopper le mal quand il est si effroyable et que nous sommes si démunis? Syrie, Irak, l’aile du mal s’étend, Lybie, Nigéria, Niger, Congo, Centre Afrique…la liste n’est pas exhaustive. Ukraine.
    Nos bonnes volontés ne suffisent pas. Notre pouvoir sur le mal absolu, sur les forces occultes est tellement minime. Dieu,seul Dieu peut lever son bras, retourner des situations. Ce qui est impossible à vue d’homme est possible pour Dieu. Nous le croyons. Quel cadeau d’avoir la foi! Merci Seigneur pour la grâce de la foi!

  3. Espérance dit :

    « Lorsqu’on prie, on s’offre à la GRACE sans retenue…
    …On entre humblement dans Son projet de Salut
    pour TOUS les HOMMES »
    Mgr Nicolas Brouwet.

    « La PAIX aurait pu être
    une fleur sauvage
    de ces fleurs des champs
    que nul ne sème
    ni ne moissonne.
    Au contraire,
    la PAIX est un TRAVAIL,
    c’est une tâche.
    La PAIX
    n’existe pas à l’état sauvage :
    il n’y a de PAIX
    qu’à VISAGE HUMAIN »

    Jean Debruynne
    Prions en Eglise

    Prions pour la PAIX dans le MONDE.
    Aussi, que le plan de cessez-le feu et de paix pour l’UKRAINE
    puisse vraiment se réaliser

    • Espérance dit :

      MARIE, REINE de la PAIX,
      nous Te prions pour la PAIX dans le monde

      O MARIE conçue sans péché,
      Priez pour nous
      Qui avons recours à Vous »

  4. Espérance dit :

    « Tant d’HOMMES et de FEMMES de FOI
    nous ont montré comment avancer
    en laissant Le SEIGNEUR nous prendre la main
    sans jamais nous décourager! »
    Mgr Nicolas Brouwet

    Fêté le 12 février,
    « Saint Benoît d’Aniane (vers 750-821)
    Cet ancien échanson à la cour
    de Pépin le Bref et de Charlemagne
    renonça subitement au monde, devint moine
    avant de fonder et de réformer
    de nombreux monastères bénédictins. »
    Prions en Eglise

    • Espérance dit :

      Vénérable Marthe Robin,
      femme de FOI et d’ « ESPERANCE pour le 21ème siècle. »
      « Ses obsèques ont lieu le 12 février,
      dans le sanctuaire de Châteauneuf-de-Galaure,
      en présence de quatre évêques et plus de deux cents prêtres.
      Plus de 7 000 personnes assistent à ses funérailles,
      signe de la fécondité de cette vie, donnée à tous. »
      Foyer de Charité

      Homélie de Mgr Didier-Léon Marchand
      à la messe des funérailles de Marthe,
      jeudi 12 février 1981
      http://www.martherobin.com/site/vie/qui-est-marthe-robin/le-grain-de-ble.htm

      Vidéo http://www.laneuvaine.fr/ce-que-marthe-robin-dit-de-la-france/

      « Jusqu’à la fin du monde, je serai l’APOTRE de l’AMOUR.
      Aussi longtemps qu’il restera sur la terre des hommes
      qui souffriront, qui lutteront, qui chemineront dans l’erreur,
      j’intercèderai en leur faveur, je viendrai les aimer.»
      Marthe Robin

      « C’est alors que JESUS me parla de l’œuvre splendide
      qu’IL voulait réaliser ici à la Gloire du Père,
      pour l’extension de son Règne dans toute l’EGLISE
      et pour la REGENERATION DU MONDE TOUT ENTIER,
      par l’ENSEIGNEMENT RELIGIEUX qui y serait donné
      et dont l’action surnaturelle et divine
      s’étendrait dans tout l’univers… »
      Marthe Robin

      « Sa création sera le REFUGE des GRANDES DETRESSES HUMAINES
      qui viendront y puiser la CONSOLATION et L’ESPERANCE…
      Les pécheurs innombrables viendront de toutes parts
      attirés par MA MERE et par Moi y chercher
      la LUMIERE et la GUERISON de leurs maux dans mon PARDON DIVIN.
      Je veux qu’elle soit un Foyer éclatant
      de LUMIERE, de CHARITE, d’AMOUR…
      la MAISON de MON CŒUR OUVERT à TOUS. »
      Cette œuvre sera « quelque chose de nouveau.» »
      Marthe Robin

      • Espérance dit :

        [ Prière de Marthe pour les PRETRES
        et prière de Saint Jean Paul II pour les VOCATIONS:
        http://www.laneuvaine.fr/comment-lutter-contre-le-demon/ ]

        Une autre prière de Marthe pour les prêtres :

        « Cette prière est considérée comme le cœur de son offrande.
        « Mon PERE, entretenez et fortifiez en chacun de vos PRETRES
        le désir ardent de la vie intérieure,
        de la vie surnaturelle intime,
        l’amour et la soif dévorante des âmes
        auxquelles ils ont à Vous communiquer
        et à Vous donner sans cesse et toujours.
        PERE, faites-leur à tous un cœur
        débordant de confiance filiale et débordant d’amour.
        Faites-leur comprendre, ô mon DIEU,
        que toute leur vie ici-bas
        doit être la continuation et la reproduction parfaite
        de celle du CHRIST en Vous,
        pour parler et agir efficacement. » »
        Marthe Robin

        Avec La Sainte Vierge MARIE, MERE des PRETRES,
        Sainte Thérèse de l’Enfant JESUS et de la Sainte Face,
        Et Marthe Robin, prions les prières de Marthe
        pour TOUS les PRETRES

        « L’ÉGLISE est une unique « Maison de famille »
        dans laquelle on donne à tous ceux qui les désirent,
        les enseignements, les secours, les lumières,
        les sacrements nécessaires à entretenir
        dans l’âme la vie spirituelle. »
        Marthe Robin

  5. Espérance dit :

    « Oui, toi, DIEU de mon père,
    DIEU de l’HERITAGE d’ISRAËL,
    MAITRE du CIEL et de la TERRE,
    CREATEUR des eaux,
    ROI de tout ce que tu as créé,
    oui, exauce ma supplication ! »
    Judith 9:12.
    Mgr Nicolas Brouwet

    « Le SEIGNEUR DIEU dit:
    « IL N’EST PAS BON que L’HOMME soit SEUL.
    Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. »

    Avec de la terre, le SEIGNEUR DIEU modela
    toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel,
    et Il les amena vers l’HOMME
    pour voir quels noms Il leur donnerait.
    C’étaient des êtres vivants,
    et l’homme donna un nom à chacun.
    L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux,
    aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs.
    Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde.
    Alors le SEIGNEUR DIEU fit tomber sur lui
    un SOMMEIL MYSTERIEUX,
    et l’HOMME S’ENDORMIT.

    Le SEIGNEUR DIEU prit une de ses côtes,
    puis Il referma la chair à sa place.
    Avec la côte qu’Il avait prise à l’HOMME,
    il façonna une FEMME
    et il l’amena vers l’homme.
    L’homme dit alors:
    « CETTE FOIS-CI, VOILA L’OS DE MES OS
    ET LA CHAIR DE MA CHAIR!
    On l’appellera femme –Ishsha–,
    elle qui fut tirée de l’homme –Ish. »

    À cause de cela,
    l’HOMME quittera son père et sa mère,
    il s’attachera à sa FEMME,
    et tous deux ne feront plus qu’UN.

    Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus,
    et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre. »

    Lecture du livre de la Genèse 2:18-25
    « DIEU amena la femme vers l’homme.
    Et tous deux ne feront plus qu’un »

    • Espérance dit :

      « L’homme apparait d’emblée comme un ETRE de RELATION,
      la solitude étant envisagée ici en son sens négatif
      d’esseulement et l’absence de parole.
      Notons que la relation se fonde
      sur un jeu de distance et de proximité,
      de similitude et de différence.
      Une réalité qui marquera la vocation d’ISRAEL
      parmi les autres peuples du fait de son élection.

      Le SOMMEIL MYSTERIEUX qui tombe ici sur l’HOMME,
      comme il tombe sur Abraham (Genèse 15),
      met en évidence le fait que l’autre, aussi proche soit-il,
      reste un mystère et une source potentielle d’angoisse
      avant de devenir une SOURCE d’EMERVEILLEMENT et de BONHEUR »

      Sœur Emmanuelle Billoteau
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « Viens me délivrer, SEIGNEUR,
        DIEU, viens vite à mon secours:
        Tu es mon aide et mon libérateur,
        SEIGNEUR, ne tarde pas. »
        Psaume 69:2,6

        « Assiste TES ENFANTS, SEIGNEUR,
        et montre à ceux qui T’implorent Ton inépuisable bonté:
        C’est leur fierté de T’avoir pour CREATEUR et PROVIDENCE:
        RESTAURE pour eux Ta création,
        Et l’ayant renouvelée, protège-la.
        Par JESUS-CHRIST notre-SEIGNEUR et notre-SAUVEUR. »
        Amen

        Prions en Eglise

  6. Pauvre pécheur que je suis dit :

    C’est en maintenant notre confiance et notre espoir dans le Seigneur que nous pouvons vaincre car l’Esprit de Lumière agit encore aujourd’hui comme autrefois avec la Vierge Marie…

  7. Espérance dit :

    « Tant d’HOMMES et de FEMMES de FOI
    nous ont montré comment avancer
    en laissant Le SEIGNEUR nous prendre la main
    sans jamais nous décourager! »
    Mgr Nicolas Brouwet

    « En ce temps-là,
    JESUS partit et se rendit dans le territoire de Tyr.
    Il était entré dans une maison,
    et Il ne voulait pas qu’on le sache,
    mais Il ne put rester inaperçu:

    une FEMME entendit aussitôt parler de Lui;
    elle avait une petite fille possédée par un esprit impur;
    elle vint se jeter à Ses pieds.
    Cette FEMME était PAÏENNE, syro-phénicienne de naissance,
    et elle LUI demandait d’expulser le démon hors de sa fille.

    Il lui disait:
    « Laisse d’abord les enfants se rassasier,
    car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
    et de le jeter aux petits chiens. »
    Mais elle LUI répliqua:
    « SEIGNEUR, LES PETITS CHIENS, SOUS LA TABLE,
    MANGENT BIEN LES MIETTES des PETITS ENFANTS ! »
    Alors IL lui dit:
    « À CAUSE DE CETTE PAROLE, VA:
    le démon EST SORTI de TA FILLE. »

    Elle rentra à la maison,
    et elle trouva l’enfant étendue sur le lit:
    le démon était sorti d’elle. »

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 7:24-30

    • Espérance dit :

      « La FOI fait tomber toute frontière.
      JESUS est venu pour TOUS,
      Mais IL éprouve la FOI
      de ceux qu’IL rencontre.
      Il suffit d’une parole
      et d’une attitude d’humilité
      pour qu’IL se laisse toucher. »
      Prions en Eglise

      « Accueillez dans la douceur la PAROLE
      semée en nous:
      c’est ELLE
      qui peut vous sauver. »
      Alléluia.
      Saint Jean 1:21

      « JE SUIS le PAIN de VIE, dit Le SEIGNEUR,
      celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim,
      celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. »
      Saint Jean 6:35

      « Tu nous donnes, SEIGNEUR,
      la vraie MANNE, ce PAIN venu du ciel
      qui comble tous les désirs »
      Livre de la Sagesse 16:20

      « La Sagesse a bâti sa maison, elle a sculpté sept colonnes.
      …Elle proclame sur les hauteurs de la cité:
      « Si vous manquez de sagesse, venez à moi! »
      À l’homme sans intelligence elle dit:
      « Venez manger mon PAIN,
      et boire le VIN que j’ai apprêté!
      Quittez votre folie et vous vivrez,
      suivez le chemin de l’intelligence. »
      Proverbe 9:1-6

      « Viens me délivrer, SEIGNEUR,
      DIEU, viens vite à mon secours:
      Tu es mon aide et mon libérateur,
      SEIGNEUR, ne tarde pas. »
      Psaume 69:2,6

      Prions en Eglise

    • Espérance dit :

      EVANGILE D’AUJOURD’HUI:

      « …Jésus va séjourner de façon prolongée en territoire païen, dans la région de Tyr, en Syro-Phénicie.
      Cette décision de Jésus n’allait pas sans poser de problème car on sait combien une haine féroce opposait les juifs aux païens à cette époque. Selon la Loi de Moïse, aucun contact
      n’est toléré avec eux…

      … C’est alors que Jésus va saisir l’occasion de cette rencontre pour faire rayonner tout l’éclat de sa judéité. Car, en exauçant cette PAÏENNE, cette étrangère, cette non-juive, Jésus va conduire le judaïsme jusqu’au bout… Le vrai juif sait, en effet, que le pain qu’il détient est pour tous. Mais pour le toucher, il faut avoir la foi… En conduisant cette femme jusqu’à confesser sa foi, nous voyons que Jésus vient révéler à ses disciples le véritable sens de leur judéité, de leur élection qui a vocation universelle.

      C’est donc en tant que juif que Jésus ouvre à l’universel. Et ici, cela est d’autant plus manifeste qu’il ne renie pas la particularité d’Israël pour exaucer cette femme….
      … « Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens ». Par ces mots, Jésus invite cette syro-phénicienne à reconnaître la particularité d’Israël en tant que peuple élu et à reconnaître que c’est parce qu’Israël est Israël qu’elle peut, elle, avoir accès au salut. Rappelons-nous ces paroles mêmes de Jésus dans l’évangile de saint Jean : « Le salut vient des juifs » (Jn 4, 22).

      Et c’est bien ce que cette femme reconnaît : « C’est vrai Seigneur ; mais justement, les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des petits enfants ». Elle qui se sait païenne, confesse que les seules miettes tombées de la table des merveilles de Dieu pour son peuple suffiront à la rassasier et à répondre à sa demande pour sa fille. Une telle profession de FOI ne peut qu’appeler la guérison et le salut…

      « Seigneur, donne-nous la même audace que celle de cette femme, la même foi qui tiendra greffées les branches de l’olivier sauvage que nous sommes sur le tronc de l’olivier franc (Cf. Rom 11, 20). Pour ceux qui se reconnaissent en toi fils d’un même Père, il n’y a plus désormais ni juif, ni païen, ni esclave, ni homme libre, ni homme, ni femme, car tous nous ne faisons plus qu’un en toi (Cf. Ga 3, 27-28). Que cette union à toi dans la foi et dans l’amour appelle sur nous ton salut ! »

      Frère Elie,Famille de Saint Joseph
      http://www.homelies.fr/

  8. Espérance dit :

    « …je confie notre nation au SEIGNEUR
    par l’intercession de MARIE IMMACULEE
    afin que, par Sa prière,
    ELLE veille sur notre pays
    et prépare les CŒURS à accueillir
    la JOIE de l’EVANGILE. »
    Mgr Nicolas Brouwet

    « BENIS LE SEIGNEUR, O MON AME;
    SEIGNEUR mon DIEU, Tu es si grand!
    Revêtu de magnificence,
    Tu as pour manteau la lumière!
    BENIS LE SEIGNEUR, O MON AME!

    TOUS, ILS COMPTENT SUR TOI
    pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
    Tu donnes : eux, ils ramassent;
    Tu ouvres la main : ils sont comblés.
    BENIS LE SEIGNEUR, O MON AME!

    Tu reprends leur souffle, ils expirent
    et retournent à leur poussière.
    Tu envoies Ton souffle : ils sont créés;
    TU RENOUVELLES LA FACE DE LA TERRE.
    BENIS LE SEIGNEUR, O MON AME! »

    Psaume:103(104)

    • Espérance dit :

      « Prier, c’est d’abord confesser
      que nous croyons à la PUISSANCE de la GRACE,
      à sa primauté sur l’action humaine.
      C’est confesser que nous gardons fermement l’ESPERANCE
      et que nous ne baissons pas les bras
      même si l’avenir peut nous paraître
      sombre ou incertain. »
      Mgr Nicolas Brouwet

      « Depuis toujours,
      je transmets au monde le message de DIEU.
      C’est bien dommage de ne pas y croire.
      La FOI est un élément vital,
      mais on ne peut contraindre personne à croire.
      La FOI est la base d’où tout le reste découle »

      Message de MARIE à Medjugorje (31/12/81)
      cité par René Lejeune pour ce jour.

      Demandons à DIEU par MARIE le DON de la FOI
      et la SAGESSE du COEUR
      pour soi-même, sa Famille, ses Amis, son Pays….

      MESSAGE DU PAPE FRANCOIS pour la 23ème Journée Mondiale
      du Malade célébrée le 11 février 2015
      [La Journée des malades fut instituée en 1992
      par le Pape Saint Jean Paul II]
      http://fr.lourdes-france.org/evenement/message-journee-mondiale-malade-11-fevrier-2015

      • Espérance dit :

        « En invoquant l’IMMACULEE MERE de DIEU,
        qui se manifesta à Bernadette
        dans la grotte de Massabielle à Lourdes
        le peuple chrétien découvre en MARIE
        l’image de l’EGLISE à venir. »
        Prions en Eglise

        « Réjouissez-vous avec Jérusalem!
        Exultez en elle, vous tous qui l’aimez!
        Avec elle, soyez pleins d’allégresse,
        vous tous qui la pleuriez!

        Alors, vous serez nourris de son lait,
        rassasiés de ses consolations;
        alors, vous goûterez avec délices
        à l’abondance de sa gloire.

        Car Le SEIGNEUR le déclare:
        « Voici que Je dirige vers elle
        la PAIX comme un fleuve et,
        comme un torrent qui déborde,
        la GLOIRE des nations. »
        Vous serez nourris, portés sur la hanche;
        vous serez choyés sur ses genoux.

        Comme un enfant que sa mère console,
        AINSI, JE VOUS CONSOLERAI.
        Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.

        VOUS VERREZ, VOTRE CŒUR SERA DANS L’ALLEGRESSE;
        et vos os revivront comme l’herbe reverdit.
        Le SEIGNEUR fera connaître Sa puissance à ses serviteurs,
        Il sera indigné par ses ennemis. »

        Isaïe 66:10-14

        • Espérance dit :

          « Il y avait un mariage à Cana en Galilée.
          La MERE de JESUS était là.
          JESUS aussi avait été invité au repas de noces
          avec ses disciples.
          Or, on manqua de vin; la MERE de JESUS Lui dit:
          «ILS N’ONT PAS DE VIN.»

          JESUS Lui répond:
          «Femme, que me veux-tu?
          Mon heure n’est pas encore venue.»
          SA MERE dit aux serviteurs:
          «FAITES TOUT CE QU’IL VOUS DIRA.»

          Or, il y avait là six cuves de pierre
          pour les ablutions rituelles des Juifs;
          chacune contenait environ cent litres.
          JESUS dit aux serviteurs:
          «Remplissez d’EAU les cuves.»
          Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit:
          «Maintenant, puisez, et portez-en au maitre du repas.»
          Ils lui en portèrent.

          Le maître du repas goûta l’EAU changée en VIN.
          Il ne savait pas d’où venait ce vin,
          mais les serviteurs le savaient,
          eux qui avaient puisé l’eau.
          Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit:
          « Tout le monde sert le bon vin en premier,
          et, lorsque les gens ont bien bu,
          on apporte le moins bon.
          Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant.»

          Evangile de JESUS-CHRIST selon Saint Jean 2:1-11

          • Espérance dit :

            « Dans le texte de Jean,
            le cadre choisi et le geste accompli
            sont hautement symboliques et révélateurs:
            le thème des noces dans l’Ecriture
            sert à dire l’Alliance renouvelée de DIEU
            avec son peuple
            la JOIE et la PAIX accordées en abondance,
            et le VIN NOUVEAU est SIGNE
            de la PROFUSION des DONS de DIEU. »

            Roselyne Dupont-Roc
            Prions en Eglise

  9. Je suis une française vivant à l’étranger et je tenais juste à rappeler que la communion qui nous unis tous va bien plus loin que les limites physiques de la nation(alité), que nos prières s’unissent à celles de toute personne de bonne volonté pour que le Règne de Dieu vienne !
    Merci pour la beauté de ce qui se fait en cette neuvaine de prière et de le mettre sur internet de telle sorte que tout le monde puisse s’y joindre.

  10. Antoine D. dit :

    Merci mon père pour se partage. Oui nous savons que tout ce qui est partagé donne vie et grandit. Par ce partage de votre méditation avec nous, vous nous faites grandir dans notre marche commune vers la mère patrie, l’UNIQUE, le ciel, en apprenant à vivre ensemble ici bas, ce que nous vivrons dans toute sa plénitude là-bas. Que DIEU vous bénisse et vous garde, qu’il tourne vers vous son visage et vous apporte la paix dans votre ministère que rien, même la mort ne puisse vous ravir!!! Amen.
    C’est dans cette action de grâce que je nous propose de nous immerger tous ensemble, tout au long de cette marche ensemble, marche mystérieuse dans la prière, immergé en LUI qui est abondance de paix, joie, victoire sur nous-mêmes, nos critères, nos choix de vie aussi belle et vertueuse soient elles, pour entrer dans la vue du Christ: Aimer, bénir, prier surtout pour ceux qui nous font voir le contraire de ce que nous attendons!!!
    DIEU est merveille et bénédiction et notre vie ne devrait être que bénédiction des autres, toujours des autres selon sa richesse dans le Christ. Car cette prière est déjà un très grand miracle, une communion plus puissante que toutes les armes de destruction massive de notre temps, pour construire un monde de réconciliation, de justice et de paix. Rendons grâce et prions heureux et dans la paix, car nous sommes VICTORIEUX comme à Golgotha, une victoire qui se manifeste en nous même quand rien ne peut nous faire nous fâcher contre un frère, une sœur, haïr mais que nous sommes capables de le/la bénir!!!C’est toujours quand nous utilisons l’arme de la prière que le vaincu, veut nous décourager en exhibant des faces hideuses de notre vie ensemble, pour nous faire abdiquer!!! Alors que cela arrive, gardons ferme l’espérance, la foi et l’amour par l’intercession et la bénédiction maternelle de notre Dame de Lourdes!!! C’est le signe que notre victoire est prête à se manifester si nous persévérons.
    Aujourd’hui, où nous fêtons la journée de solidarité avec nos frères souffrants, prions en Église aussi pour nos propres maladies du cœur les uns pour les autres afin que plus que jamais nous soyons des instruments de bénédiction qui apportent paix, joie, réconfort, guérison à tout ceux qui souffrent.
    QUE DIEU VOUS BÉNISSE ET VOUS FASSE BENEDICTION POUR VOS FRÈRES ET SŒURS!!!
    Amen (priez pour moi s’il vous plaît)Merci.

  11. petrusa dit :

    je suis divorcée remariée avec un catholique comme moi nous assistons a la messe mon mari aide comme sacristain pour les enterrements moi je veille sur notre église car personne ne s’en occupe les sœurs sont parties je connais presque tous les paroissiens nous rions les uns pour les autres je n’ai pas droit a l’eucharistie avant cela me faisait souffrir un peu encore car je me sens et mon mari aussi un peu a l’écart mais quand le prêtre présente l hostie et la donne je regarde le Christ en croix et soudain je le vois la au milieu de nous distribuant LUI le pain et je lui dis tu sais toutes les souffrances que j’ai eu la perte de ma fille les trahisons les mensonges tu sais tout de moi personne ne sait cela et je sais que tu ne me repousses pas que tu me donnes comme aux autres ce pain de vie et que tu le donnes a mon mari aussi qui ne cesse d’aider voila alors pensez a ceux qui souffrent dites leur que Jésus lui ne refuserai a personne le pain de partage merci

    • Espérance dit :

      « Tu as du prix à mes yeux…
      …Ne crains rien, car Je suis avec toi… »
      Livre d’Isaïe 43:4-5

      « Nous te saluons Sainte MERE
      qui donna naissance au ROI
      qui règne dans les Cieux et sur la Terre
      pour toujours. »

      « Adorons DIEU :
      Dans Sa sainte demeure;
      IL fait habiter les siens
      tous ensemble dans Sa maison;
      C’est LUI qui donne force et puissance
      à Son peuple! »
      Psaume 67:6-7,36
      Prions en Eglise

      Oui, prions pour ceux qui souffrent
      Que DIEU Vous bénisse chaque jour et toujours
      « JESUS, j’ai confiance en Toi »

    • marie dit :

      Votre commentaire me touche. Il dénote un peu dans le contexte. On perçoit un sentiment de solitude, un besoin d’être écoutée, comprise, d’échanger… Aller sur ce site vous aidera peut-être : http://www.baptises.fr/
      La question des divorcés-remariés y est largement abordée, ça fait du bien de se sentir moins seul, on est moins désemparé.
      Fraternellement

      • Espérance dit :

        Marie, sur le site que vous citez voici ce qui est dit :
        – « N’êtes-vous pas en train de diviser l’Eglise? »
        – « L’Eglise, c’est vous et moi, nous tous. »

        – « En somme, que voulez-vous?»
        – « Nous occuper de ce qui nous regarde, notre Eglise. »

        * Alors qu’IL EST DIT dans LA BIBLE :
        * « IL EST La TETE du CORPS de L’EGLISE;
        * Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts,
        * afin d’être en tout le premier. » Colossiens 1:18-19

        marie, vous dites comme sur ce site
        « L’Eglise, c’est vous et moi, nous tous. »
        Mais OU donc est DIEU alors ?

        • Espérance dit :

          « DIEU L’a donné pour TETE à toute l’EGLISE qui est son corps »
          (Ephésiens 1:22)

          « IL est, LUI, la tête du corps, la TETE de l’EGLISE »
          (Colossiens 1:18)

          « Ignorez-vous que VOS CORPS sont les MEMBRES du CHRIST? »
          (1 corinthiens 6:15)

          « Nous sommes tous un SEUL CORPS en CHRIST,
          étant membres les uns des autres »
          (Romains 12)

          Si nous écrémons ces citations en y glanant les mots importants,
          nous garderons les mots:
          ÉGLISE, CORPS, TETE et MEMBRES.
          L’EGLISE est le CORPS du CHRIST qui en est la TETE
          et dont nous sommes les membres. »

          « Ce qu’il faut avant tout
          pour obtenir l’intelligence des choses divines,
          c’est la PRIERE »
          Origène

          « Que L’ESPRIT SAINT nous inspire !
          car il nous est impossible de retrouver
          la pureté et la profondeur de ce regard
          sans la lumière de L’ESPRIT-SAINT (l’ESPRIT de VERITE),
          sans la PRIERE et sans l’HUMILITE. »

          « L’ESPRIT-SAINT, LA PRIERE ET l’HUMILITE
          nous dépouillent de nos préjugés,
          de notre étroitesse,
          de notre rationalité limitée. »

          « Car comme l’écrit Saint Jean Cassien:
          « Pénétrer jusqu’au cœur et à la moelle
          des paroles célestes,
          en contemplant les mystères profonds et cachés
          avec le regard purifié du cœur,
          cela, aucune science humaine,
          ni la culture profane ne l’obtiendra,
          mais seulement la PURETE de l’AME,
          par l’illumination du SAINT- ESPRIT »

          « ce qu’il faut avant tout
          pour obtenir l’intelligence des choses divines,
          c’est la PRIERE »
          Origène

          « Je nous invite donc à aller
          dans une attitude d’écoute réceptive,
          et en invoquant L’ESPRIT- SAINT,
          au-delà des apparences visibles
          et des clichés habituels et faciles,
          pour retrouver dans l’EGLISE,
          la fiancée bien-aimée de DIEU,
          SA SAINTETE et SA VITALITE ontologique. »

          « Nous retrouvons cet autre beau nom traditionnel
          du CHRIST :
          la vigne dont nous sommes les sarments.
          les sarments que nous sommes
          sont greffés sur le pied de vigne
          dont ils reçoivent la sève.
          s’ils sont détachés
          (et pas seulement émondés, taillés,
          ce qui représente le combat spirituel qui porte du fruit),
          ils meurent. »
          Saint Jean 15:4-6

          « CHRIST EST La TETE du CORPS de L’EGLISE,
          nous sommes Ses membres »

          Diacre Marc de Bruxelles
          Eglise Orthodoxe des Gaules

          • Espérance dit :

            Petrusa, marie et chaque personne concernée,
            – et toute personne-

            Il est bon de lire le livre de Saint Pierre-Julien Eymard
            « ADORER en ESPRIT et en VERITE »,
            Méditations pour l’Adoration du SAINT-SACREMENT

            Que Dieu vous bénisse et vous comble de SES bienfaits
            et que la PAIX du CHRIST soit avec VOUS.

          • Espérance dit :

            « Que toute notre étude spirituelle soit donc
            de CONTEMPLER l’EUCHARISTIE,
            d’y chercher l’exemple de ce que nous avons à faire
            dans toutes les circonstances de la VIE CHRETIENNE.
            C’est en cela que consiste
            et par là que s’entretient
            la vie d’UNION à JESUS-HOSTIE.
            C’est par là
            que NOUS devenons EUCHARISTIQUES
            dans notre VIE.
            C’est par là
            que l’on se sanctifie
            selon la GRACE de l’EUCHARISTIE. »

            « ADORER en ESPRIT et en VERITE »,
            Saint Pierre-Julien Eymard
            Page 187

  12. Jacqueline dit :

    Oui, il nous faut nous dépouiller de nous mêmes pour nous laisser emplir du Christ, afin qu’Il agisse lui-même par nos mains, nos pieds, dans nos actions, nos pensées, nos paroles! Soyons des serviteurs inutiles…..

  13. colombe dit :

    Merci a vous père Évêque pour la limpidité et la simplicité de votre méditation qui nous permet de voir combien la prière est importante.Nous pouvons vivre intensément de nos prières et la joie qu ‘elles nous procurent est profonde et source de grâces .Notre Dame de Lourdes, en cette journée mondiale des malades, je te confie tout spécialement toutes les personnes impliquées dans cette neuvaine et qui sont bien malades.Marie présente les tous a ton fils JÉSUS afin que nous devenions de vrais fils et fille de DIEU par une prière fervente et profonde et que, a travers la souffrance, la grâce devienne un trésor spirituel de patience et d »Amour. Une âme cachée en DIEU ne peut qu’ aimer, aimer encore.

  14. Paul dit :

    La Prière est un don qui nous permet de dire des mots dans une sorte de musique divine, quelque chose comme un chant qui nous relie à Dieu. Mais parfois les mots sont impropres et l’harmonie est fausse, c’est alors à l’Eglise de nous redonner le bon dictionnaire et la juste partition. Merci Monseigneur.

  15. Bodénès dit :

    Pourquoi ne pas transformer ce mot « dépendance » en  » complicité  » ?
    sous le regard du Christ .Nous sommes souvent dépendants par obligation et non pas par amour . Pourquoi ne pas vouloir pour la France un peuple réellement uni et complice sous le regard du Christ ?

    • alice dit :

      Réponse à bodénès: Remplacer le mot dépendance par Complicité.
      Vous donnez la réponse quelque part dans votre question.
      Si dans la vie courante nous sommes dépendants par obligation, ici il est question d’être volontairement dépendant PAR amour….; amour du Christ et dépendant DE l’Amour du Christ. Ce qui si nous le pratiquons en fait, nous rend extra ordinairement LIBRE, intérieurement et extérieurement, étonnant mais vrai.
      Complicité est déjà un mot intéressant entre êtres humains mais un doux piège.
      Complicité devant Jésus, je crois qu’il veut plus, unité, je dirai OUI mais à sa façon à lui, car le piège dans complicité réside dans le fait que nous risquons de tomber dans la vanité de tout savoir. Le chemin réside dans la dépendance de ne savoir que très peu à la fois, dépendance d’un savoir donné par Jésus, peu à peu, avec des temps de doute, pour freiner cette connaissance et freiner ainsi notre potentiel VANITE. L’ecole de l’Unité de Jésus: « Qu’il ne fasse qu’1 comme Toi et Moi Père nous ne faisons qu’1 ».
      Prions pour que MARIE en ce jour de fête nous prenne en cette école de l’Unité avec son fils. Il faut s’abandonner ce qui est le plus difficile, il faut donc en demander la grâce. Bon chemin à vous.

  16. gaillard dit :

    Merci pour cette meditation qui rappelle notre place et notre action dans ce beau pays de France que nous aimons et viulons garder dans la foi qui l’a édifié. Comme je chantais dans ma jeunesse :Seigneur protège mon pays….

  17. Olivier Micheline dit :

    Merci Monseigneur pour cette belle méditation sur la prière. Puisque rien n’est impossible à Dieu, Marie, prêtez Votre Cœur à la fille aînée de l’Eglise pour qu’elle accueille Jėsus comme Vous l’avez accueilli et donné au monde.