Méditation de l’Abbé Lecoq

« Je suis venu jeter un feu sur la terre » (Luc 12, 49)

Abbé LecoqComme elle avait du sens la parole du Christ…

La Bonne Nouvelle du Salut était donc, dans l’esprit-même du Fils de Dieu, un feu puissant qui devait tout brûler sur son passage, tout atteindre ! Et qui devait se répandre jusqu’aux extrémités de la terre !

Voilà ce qui était confié par le Messie. Confié à son Eglise, confié à tous les hommes de bonne volonté qui devaient se réjouir de ce Salut qui leur était offert : Le Feu de la Foi, irrésistible feu de joie dont les Apôtres se sont fait les ardents propagateurs.

Et le monde en fut bouleversé, et l’Eglise en fut sanctifiée, et la France en fut la première capitale…

2000 ans ont passé. Et ce feu, si puissant, si persévérant, si déterminé, qui avait su franchir tous les obstacles et toutes les époques et continuer de brûler quand même : voilà que ce Feu  s’est appauvri, refroidi au point de disparaître ?

« Lorsque le fils de l’homme reviendra : retrouvera-t-il la Foi sur la terre ? » (Luc, 18, 8) Retrouvera-t-il le trésor confié qui devait porter du fruit et rapporter au centuple ? Retrouvera-t-il le Feu en train de consumer toutes choses ?

Hélas aujourd’hui  le monde est dans la glace, l’Eglise s’est presque éteinte, et la France toute entière recouverte de Cendres… La cendre d’un feu perdu, la cendre d’une Foi oubliée…

Comment se peut-il qu’un feu ne brûle pas !?  C’est pourtant son principe. Comment se peut-il que la lumière n’éclaire pas les ténèbres ? Comment se peut-il que la Vérité ne triomphe pas du mensonge ? Comment se peut-il que les choses d’en bas ne cèdent pas la place aux choses d’en haut ? Et que les hommes appelés à l’éternité s’en soient retournés à creuser leur tombeau ?

Cela ne se peut et pourtant cela est.

Et, comme devant Jérusalem, le Christ pleura…

Oui ! Nous voyons le mal se répandre et, semble-t-il, triompher. Le Bien n’est pas aimé, le mal est applaudi. La mort partout. Une contre-morale qui s’insinue dans les consciences.

Nous voyons le monde se suicider, ayant perdu le sens de sa vie, divaguant sur les chemins de traverse, se cognant aux murs des choses. Un monde pourtant  aimé de Dieu ! Qui n’a plus gout à rien sinon à jouer l’adolescent attardé qui ricane salement en bravant les interdits par oisiveté.  Le monde court à sa perte avec la joie de l’homme ivre qui ne sait plus ce qu’il fait, ou plutôt qui sait ce qu’il fait mais qui n’en mesure plus les conséquences.

Voilà l’homme fait pour les hauteurs et qui en vient à préférer ses bassesses…

La France n’est pas en reste. Une France vieillie trop tôt. Une France qui ne s’aime plus. Une France à l’âme grise comme l’ont ceux qui n’ont plus d’Esperance et qui continuent par habitude de se lever le matin sans plus savoir pourquoi.

Et aujourd’hui c’est l’Eglise elle-même qui est sous la cendre. Elle aussi s’impose  depuis trop longtemps ses 40 ans au désert, comme une somnambule qui cherche à se convaincre que la cause de Dieu avance alors que Dieu n’est plus ni vu ni enseigné, ni prié, ni honoré…

La cendre répandue partout aujourd’hui : ce n’est même plus le drame romantique de Pompéi, c’est l’holocauste d’Hiroshima.

Et nous,  que faisons-nous ? Nous attendons du Ciel que la Vérité intervienne… ?

Mais elle est déjà venue ! Elle s’est incarnée il y a deux mille ans et a vaincu au prix de son humanité offerte en sacrifice. Le Christ est venu au milieu de nous, il s’est fait l’un de nous et nous a montré le chemin. Il nous a enseigné à « Le suivre », à « faire comme Lui », à devenir « d’autres Lui-même ». Afin que, grâce à nous,  la Vérité continue de progresser, afin que grâce à nous la lumière continue d’éclairer les moindres recoins ténébreux. C’était à nous d’aller partout, c’était à nous de continuer l’œuvre du Seigneur. Et de la continuer dans sa dimension la plus éminente : la dimension du sacrifice, la dimension REDEMPTRICE : continuer la Croix du Seigneur. Non seulement pleurer ses propres péchés mais aussi pleurer les péchés des autres et enfin, et surtout ! Les Réparer !

Nous ne nous sommes pas méfiés du déclin de l’Eglise, de la disparition des prêtres, des paroisses qui fermaient, de la chute vertigineuse de la pratique religieuse, de l’absence du sacrement de Confirmation pour les quelques enfants survivants dont les parents -sans trop savoir pourquoi- demandaient encore le Baptême.

Nous ne nous sommes pas méfiés du dédain, jusqu’à l’oubli de la Messe chez les chrétiens !

Nous ne nous sommes pas méfiés de la disparition des religieux et des religieuses : toutes ces âmes données en secret au service du Bien commun. Du Bien commun LE PLUS HAUT et le plus grave: ces âmes sacrées, cachées au fond de leur couvent étaient en train de nous sauver ! Ces âmes rédemptrices dans leur fonction de suppléance, dans leur fonction de prier Dieu nuit et jour et donner leur vie pour porter au Seigneur les noms de tous les hommes. Pour les sauver.

Nous ne nous sommes pas méfiés, et nous en payons aujourd’hui un prix exorbitant.

Le monde se damne. Faute d’âmes généreuses qui prient et qui, par leur prière, par leur sacrifice, luttent contre la damnation des autres. Le monde se damne faute de personnes qui donnent leur vie pour le salut de leurs frères.

Moïse en plein combat contre les Philistins, Abraham suppliant Dieu de laisser une chance aux habitants de Sodome et Gomorrhe, et le Christ, bras en Croix sur sa potence faisant un rempart de son Corps et de sa Vie entre la justice de Dieu et les hommes qui avaient épuisé la patience divine. Ils étaient là parce que le monde ne méritait pas le Salut : alors ils sont venus mériter à la place du monde.

Ne vous lamentez plus ! Ne pleurez plus sur le monde ! Ne le dénoncez plus, vous l’avez déjà fait et Dieu vous a entendus.

Puis Dieu vous a attendus et rien n’est venu !  Car le mystère de la Rédemption est un mystère qui nous implique, qui nous interpelle et nous convoque ! Le Christ est venu sauver et Il a enseigné ce Salut à ses disciples. Se peut-il que la braise se soit éteinte à ce point-là ? Se peut-il que l’homme sente à ce point le cadavre et que personne ne se lève pour agir ?

Aurions-nous cru comme Rousseau que la nature humaine se suffirait pour connaitre le Bien, vouloir le Bien et faire le Bien ?  Que ceux qui ont des yeux pour voir contemplent à quel point ils ont eu tort ! Le monde a eu beau creuser vers le bas il n’a pas trouvé la lumière d’en haut.

Il faut regarder en face la réalité… car avoir le front sous la Cendre ce n’est pas pour autant avoir la tête dans le sable !

Le Carême n’est pas, ne peut plus être, une simple discipline de vie, sorte de stoïcisme catholique, ce n’est pas une gentille lutte contre les abus de la table et les paresses du devoir d’état ou encore le choix de remettre un peu de prière dans notre vie.

Le Carême est le rappel urgent à sauver le monde, rien de moins.

Nos efforts, nos prières, notre ascèse, nos résolutions : ce n’est pas une simple liste de tâches : c’est un amour qui doit renaitre : un amour pour l’Humanité qui se damne et dont la damnation doit nous terrifier.

Si l’Eglise, si la France, si nous-mêmes avons failli pendant une période trop longue, il est temps de nous tenir debout, et de raviver la flamme oubliée, et de mettre à nouveau un feu de Foi, un amour Rédempteur dans notre cœur et notre vie.

Ne pleurez donc plus sur vous-même seulement mais sur les autres en même temps ! Car si notre conversion nécessite de mettre le mot péché sur nos turpitudes et de redécouvrir l’impérieux besoin d’en demander pardon dans une bonne et belle confession, l’urgence de la situation du monde, nous appelle à aller le sauver.

Nous voilà à porter sur nos fronts le deuil de l’ancien feu. Il faudrait, il faut que notre carême soit l’occasion d’un feu nouveau !

Le monde va mal ? Prenez-le en pitié ! Les âmes se damnent ? Sauvez-les !

Ne vous proposez pas de faire votre carême avec pour seule ambition d’être moins méchant avec votre voisin (même si la sainteté passe par ces petits efforts quotidiens). Mais pensez votre carême comme le Christ a pensé la Rédemption : il faut que le monde soit sauvé, il faut que les hommes de ce monde soient sauvés. Et pour cela il faut qu’un petit nombre, il faut qu’un petit troupeau, il faut que quelques disciples acceptent la mission Rédemptrice.

Alors le feu revivra, l’incendie se propagera quand nous aurons compris que le feu, c’est nous.

Un carême pour la France, un Carême pour l’Eglise. 40 jours du deuil de ce que nous n’avons pas su faire et 40 jours d’espérance pour ce qu’il nous reste à faire !

Le Seigneur nous appelle : «  lève-toi et suis moi ! » Courage j’ai vaincu le monde !

« Les faveurs de Yahvé ne sont pas terminées, ni ses compassions épuisées ;  elles se renouvellent chaque matin, car grande est sa fidélité ! » (Lamentations 3, 22)

Abbé Guilhem Lecoq
L’abbé Guilhem Lecoq est prêtre de la Fraternité Saint Pierre. Il est aumônier du groupe scout Saint Michel (VIIième Paris)

 

 

La Neuvaine a pour vocation de soutenir la conversion des coeurs par la communion de prière et de réflexion spirituelle et non d’être un lieu de polémique. Les commentaires qui nourrissent les méditations proposées par les questions qu’ils suscitent sont les bienvenus ! La Neuvaine a une deuxième vocation : celle de rassembler les enfants de Dieu, guidés par leurs prêtres, de toutes sensibilités et de tous horizons. La Neuvaine vous remercie de respecter cette diversité dans l’unité de notre Mère l’Eglise.

A partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone
Publié dans Méditations
117 commentaires sur “Méditation de l’Abbé Lecoq
  1. Merci, Espérance, pour tous ces merveilleux commentaires.
    Je ne suis qu’un pauvre vers de terre

    • Espérance dit :

      Ce sont les personnes consacrées et autres personnes
      qui contribuent que tous nous remercions
      de tout cœur, merci à Vous.

      • Espérance dit :

        « Je ne suis qu’un pauvre vers de terre ~ »

        ~ ~~~ ~~ ~~~~~ ~ ~~ ~

        Surtout ne pas désespérer
        les vers de terre rendent la terre fertile
        …mais les ouvriers sont peu nombreux

        ~ ~~~ ~~ ~~

        « Tu as du prix à mes yeux ~
        ~ Ne crains rien, car Je suis avec toi ~~~ »
        Livre d’Isaïe 43:4-5

        ~ BIENVENUE les ~~ VERS DE TERRE ~ ~~ ~~~ !
        http://www.levaisseau.com/fr/familles/une-bouteille-a-la-mer/article/pourquoi-les-vers-de-terre-sont.html

        ~ ~~~ ~~~~ ~~

        • Espérance dit :

          *MON DIEU, MON DIEU,
          Pourquoi m’as-tu abandonné?
          Je suis un ver, non pas un homme,
          Raillé par les gens,
          rejeté par le peuple.
          TOI, SEIGNEUR, ne reste pas loin:
          Ô ma FORCE ! VIENS à mon aide *

          Psaume 22(21): 2.7.20

          • Espérance dit :

            Avec SAINTE MARIE et SAINT JOSEPH
            Avec Sainte Thérese, Sainte Faustine et Marthe Robin
            et toute La Milice Céleste

            * JESUS, j’ai confiance en TOI *

  2. Espérance dit :

    « Le CAREME est le rappel urgent à SAUVER le monde,
    rien de moins. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    Saint Porphyre, vers 347-420
    Fêté le 26 février

    « Selon un témoin, ce moine de Palestine
    fut guéri d’une vilaine tumeur au foie
    en se rendant au SAINT-SEPULCRE*, à Jérusalem. »
    Prions en Eglise

    [« Le Saint-Sépulcre est, le tombeau du CHRIST,
    c’est-à-dire la grotte (maintenant englobée
    dans l’EGLISE du Saint-Sépulcre, à Jérusalem)
    où le corps de JESUS de NAZARETH
    fut déposé au soir de sa mort sur la CROIX. »
    Wikipédia]

    « Porphyre reçoit la vision du CHRIST crucifié avec le bon larron
    et il retrouve la santé.
    Ne voulant pas quitter la ville sainte où se trouve la CROIX,
    il devient cordonnier pour gagner sa vie.
    Ordonné prêtre, il obtient d’être
    l’un des gardiens de la vraie CROIX et,
    peu de temps après, il est choisi comme évêque de Gaza
    où sa charité et ses dons de thaumaturge transforment
    la ville païenne en une ville chrétienne. »
    nominis.cef

    « Pendant vingt-quatre ans, en cette ville en majorité païenne,
    il défendra avec grande vigueur les chrétiens persécutés
    et obtiendra la fermeture des huit temples païens de la Cité. »
    Frère Bernard Pineau, OP, Jour du Seigneur

    “L’ÉGLISE Saint-Porphyre de Gaza est
    l’EGLISE chrétienne orthodoxe de Gaza.
    C’est la plus ancienne EGLISE encore en activité dans la ville,
    puisqu’elle a été consacrée en 1150.
    Elle est située dans le quartier Zaytun de la vieille ville.
    La tombe de Porphyre de Gaza, évêque de Gaza au Ve siècle,
    se trouve dans le coin nord-est de l’EGLISE. »
    Wikipédia

    • Espérance dit :

      Avec Saint Porphyre,

      *Prions pour le conflit ISRAELO-PALESTINIEN,
      *la situation dramatique des Palestiniens réfugiés
      dans la « Bande de Gaza », entre Israël et l’Egypte.

      *Prions aussi pour les CHRETIENS en TERRE SAINTE

      *Pour la PAIX

    • MN dit :

      j’aimerais beaucoup aller à Jérusalem mais n’en n’ai malheureusement pas le moyens pour aller là où le Christ est venu nous Montrer son AMOUR jusqu’à la Croix Merci père de cette merveilleuse merveilleuse Méditation et de votre Joie apparente intérieure…

  3. Espérance dit :

    « Le CAREME est le rappel urgent à SAUVER le MONDE,
    rien de moins. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    En plus, nous pouvons aussi prier en union
    avec le Pape François:
    « Prier seul c’est bien… à 40 millions c’est mieux! »
    http://www.prieraucoeurdumonde.net/prier-15-minutes/

    « Ne perdons jamais le courage de la prière ! » Pape François
    http://www.prieraucoeurdumonde.net/defis-2014-15/

    « Une Église de la miséricorde et du réconfort »
    « Un regard différencié est nécessaire. »
    http://www.prieraucoeurdumonde.net/2015/02/une-eglise-qui-accompagne-et-marche-au-pas-de-lautre/

    L’Église doit réapprendre à parler comme une mère,
    ainsi que l’écrit le pape François.
    http://www.prieraucoeurdumonde.net/2015/02/priere-universelle-pour-un-dimanche-fevrier-2015/

    A offrir à quelqu’un à qui vous voulez du bien
    http://www.prieraucoeurdumonde.net/2014/12/le-b-a-ba-de-la-priere/

    • Espérance dit :

      « Aimer l’EGLISE,
      l’amour personnel que vous porte le CHRIST est infini;
      la petite difficulté que vous avez avec son EGLISE est finie.
      Dépassez le fini par l’infini. »
      Bienheureuse Mère Teresa

  4. Espérance dit :

    « Les faveurs de YAHVE ne sont pas terminées,
    ni ses compassions épuisées;
    elles se renouvellent chaque matin,
    car grande est SA fidélité! »
    Lamentations 3:22
    Cité par Abbé Guilhem Lecoq

    « En ce temps-là,
    JESUS disait à ses disciples:
    « DEMANDEZ, ON VOUS DONNERA;
    CHERCHEZ, VOUS TROUVEREZ;
    FRAPPEZ, ON VOUS OUVRIRA.

    En effet, quiconque demande reçoit;
    qui cherche trouve;
    à qui frappe, on ouvrira.

    Ou encore:
    lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils
    quand il lui demande du pain?
    ou bien lui donnera un serpent,
    quand il lui demande un poisson?

    Si donc vous, qui êtes mauvais,
    vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
    COMBIEN PLUS VOTRE PERE qui est AUX CIEUX
    DONNERA-T-IL DE BONNES CHOSES
    A CEUX QUI LES LUI DEMANDENT!

    Donc, TOUT CE QUE VOUS VOUDRIEZ que LES AUTRES FASSENT pour VOUS,
    FAITES-LE pour EUX, VOUS AUSSI:
    voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7:7-12
    « Quiconque demande reçoit »

    • Espérance dit :

      « …demander non avec force de paroles
      mais en s’en remettant avec CONFIANCE au PERE
      qui connaît bien les besoins de chacun…

      …Nous nous rendons compte alors
      que le regard que nous portons sur DIEU
      a comme un effet boomerang sur nous-mêmes.
      Plus nous regardons DIEU comme PERE,
      plus nous devenons fils,
      plus nous avons CONFIANCE en Lui.

      Mais, plus nous nous méfions de DIEU,
      plus nous trouvons des raisons de nous méfier de Lui.
      Le problème c’est que nous projetons sur le visage de DIEU
      le visage d’une paternité humaine forcément imparfaite.
      Comment alors regardez DIEU comme PERE?…

      Il me semble que la réponse nous est donnée
      dans le parallèle de ce passage en Saint Luc.
      Ce dernier nous dit:
      « Si donc vous qui êtes mauvais
      savez donner de bonnes choses à vos enfants
      combien plus Le PERE du ciel donnera-t-il L’ESPRIT-SAINT
      à ceux qui le lui demandent » (Luc 11,13).
      L’ESPRIT SAINT ! L’ESPRIT SAINT
      qui nous fait nous écrier Abba PERE!

      Oui, pour regarder DIEU comme notre PERE,
      notre première prière de demande est à adresser
      à la troisième personne de la TRINITE.
      SEIGNEUR ESPRIT-SAINT, nous ne savons pas prier.
      Mais toi, viens à notre secours.
      Tourne-nous vers Le PERE et fais de nous des fils.

      Restaurés dans notre filiation,
      nous retrouvons alors le chemin du PERE,
      le chemin de la SOURCE de VIE ETERNELLE.
      En buvant à cette source, nous goûtons les prémices du SALUT…

      … Introduits dans cette liberté filiale,
      nous nous découvrons alors fils d’un même PERE
      et nous nous recevons comme frères…

      … Cette Règle d’or…
      …« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
      en leur faisant comprendre que
      le modèle d’agir des fils de DIEU
      envers leurs frères en humanité
      c’est l’agir du PERE à travers Lui, JESUS,
      à l’endroit de chacun d’eux:

      Vouloir le SALUT de chacun et œuvrer en ce sens.
      C’est là le fondement de l’AMOUR.
      C’est là l’essentiel. C’est là toute l’Ecriture! »

      Frère Elie, Famille de Saint Joseph
      http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4123.html

  5. Espérance dit :

    « Le CAREME est le rappel urgent à SAUVER le MONDE,
    rien de moins. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    PRIONS de tout notre cœur pour les CHRETIENS de SYRIE,
    récemment pris en otage.
    “habitants du nord-est de la Syrie,
    dans une zone contrôlée par des forces kurdes”
    dont des femmes, enfants, et personnes âgées.
    D’après le Conseil national syriaque de la Syrie,
    le chiffre des Chrétiens serait 150
    et d’après la Fédération assyrienne de Suède,
    ce serait plus que 285.
    D’après un article d’il y a quelques heures de la BBC
    http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-31622883

    Prions aussi pour les CHRETIENS Coptes d’EGYPTE,
    les CHRETIENS d’IRAK
    et les CHRETIENS PERSECUTES du MONDE ENTIER.

  6. Espérance dit :

    « Alors le FEU revivra,
    l’incendie se propagera
    quand nous aurons compris que le FEU, c’est nous. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    Sainte Walburge 8ème siècle,fêtée le 25 février.
    « Walburge est une missionnaire anglaise.
    À la demande de son frère Saint Winebald,
    collaborateur de Saint Boniface,
    elle gagna la Bavière et devint l’abbesse
    du monastère Bénédictin d’Heidenheim.
    Elle est vénérée en Allemagne, en Belgique
    et dans l’est de la France. »
    Prions en Eglise

    Frédéric Ozanam, parlant de Walburge [sans la nommer]
    et de ses compagnes, écrit:
    «Le silence et l’humilité
    ont caché leurs travaux aux regards du monde,
    mais l’histoire marque leur place
    aux origines de la civilisation germanique;
    la Providence a mis des femmes auprès de tous les berceaux »
    http://www.etudes-touloises.fr/archives/129/art2.pdf

    • Espérance dit :

      « Outre le dimanche,
      les communautés chrétiennes peuvent
      se réunir pour des prières quotidiennes,
      faites de louange et de supplication.
      C’est la Liturgie des Heures:
      sanctifier le jour et la nuit. »
      Par Frère Benoît-Marie,
      prieur des moines bénédictins de Belloc

      « …la communauté chrétienne a connu dès les premiers siècles
      des réunions quotidiennes de PRIERES ouvertes à TOUS LES FIDELES,
      même si, en fait, tous ne pouvaient y venir.
      Dans ces rencontres l’accent est mis
      sur la CONTEMPLATION des ŒUVRES de DIEU
      et de ses interventions dans notre histoire.

      Cette contemplation devient CHANT de LOUANGE
      à Sa puissance et à Sa bonté.
      Cette PRIERE QUOTIDIENNE qui a trouvé ses formes
      entre le 6e et le 9e siècle,
      mais dont l’origine et le rôle dans l’EGLISE
      sont très anciens et peut-être primitifs,
      porte le nom de LITURGIE DES HEURES.

      Par cette prière quotidienne, l’EGLISE, Peuple de DIEU,
      remplit une de ses tâches essentielles.
      Elle obéit ainsi à l’ordre du SEIGNEUR
      qui demande de PRIER SANS JAMAIS CESSER (Luc 18, 1).

      Elle exerce sa fonction sacerdotale avec Le CHRIST, son chef,
      qui se tient sans cesse auprès du PERE
      pour intercéder en notre faveur (Hébreux 7, 25).
      Par la célébration de la LITURGIE des HEURES,
      les chrétiens participent
      à la PRIERE du CHRIST, à cette hymne de LOUANGE que Le VERBE
      a introduite sur cette terre en y associant l’humanité,
      ainsi que l’intercession continuelle du CHRIST
      pour le SALUT du monde »

      [1] Constitution sur la Liturgie de Vatican II n° 83.
      http://diocese64.org/actualites/diocese-et-services/item/605-la-liturgie-des-heures-sanctifier-le-jour-et-la-nuit

      • Espérance dit :

        « Peuple de DIEU, n’aie pas de honte,
        Montre ton signe à ce temps-ci!
        En traversant l’âge du monde,
        Cherche ton souffle dans l’ESPRIT;
        Lève ton hymne à Sa puissance,
        Tourne à Sa GRACE ton penchant:
        Pour qu’IL habite tes louanges
        Et soit visible en ses enfants. »

        Liturgie des Heures

  7. Espérance dit :

    « Lorsque le fils de l’homme reviendra : retrouvera-t-IL la FOI sur la terre ? »
    (Luc, 18, 8)
    Cité par Abbé Guilhem Lecoq

    «… Or, Ninive était une ville extraordinairement grande:
    il fallait trois jours pour la traverser.
    Jonas la parcourut une journée à peine
    en proclamant:
    « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite! »

    AUSSITOT, LES GENS de NINIVE CRURENT en DIEU.
    Ils annoncèrent un jeûne,
    et tous, du plus grand au plus petit,
    se vêtirent de toile à sac.
    La chose arriva jusqu’au roi de Ninive.
    Il se leva de son trône, quitta son manteau,
    se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.

    En voyant leur réaction,
    et comment ILS SE DETOURNAIENT DE LEUR CONDUITE MAUVAISE,
    DIEU renonça au châtiment dont il les avait menacés. »

    Livre du prophète Jonas 3:1-10

    • Espérance dit :

      « En ce temps-là,
      comme les foules s’amassaient,
      JESUS se mit à dire:
      « Cette génération est une génération mauvaise:
      elle cherche un signe,
      mais en fait de signe
      il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
      Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive;

      Il en sera de même avec le Fils de l’homme
      pour cette génération.
      Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera
      en même temps que les hommes de cette génération,
      et elle les condamnera.
      En effet, elle est venue des extrémités de la terre
      pour écouter la sagesse de Salomon,
      et il y a ici bien plus que Salomon.

      Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront
      en même temps que cette génération,
      et ils la condamneront;
      en effet, ils se sont convertis
      en réponse à la proclamation faite par Jonas,
      et il y a ici bien plus que Jonas. »

      Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Luc 11:29-32
      « À cette génération il ne sera donné
      que le signe de Jonas le prophète »

      • Espérance dit :

        « A travers les témoignages de Jonas et de JESUS,
        DIEU nous adresse un APPEL pressant à la CONVERSION.
        Si toute conversion implique d’entendre
        la voix de celui qui, le premier, nous espère,
        elle suppose aussi d’y répondre personnellement
        par un ENGAGEMENT de tout ce que nous sommes,
        un changement souvent laborieux
        dans l’orientation de nos désirs.

        Essayons de mettre à profit ce temps de CAREME
        pour discerner ce qui nous empêche d’ECOUTER DIEU,
        qui jamais ne se lasse de nous parler
        au plus intime de notre être.
        Gouter chaque jour quelques instants de vrai SILENCE,
        laisser vacant un espace
        où le Tout-Autre saura nous surprendre»

        Sœur Bénédicte de la Croix
        Prions en Eglise

        • Espérance dit :

          « Rappelle-toi, SEIGNEUR, Tes tendresses, l’amitié,
          que Tu nous a montrées depuis toujours.
          Que jamais le mal n’ait raison de nous;
          délivre-nous de toutes nos angoisses. »
          Psaume 24:6,2,22

          « Regarde, SEIGNEUR, avec bienveillance
          ton peuple qui cherche à mieux Te servir:
          tandis qu’en nous imposant des privations
          nous maitrisons notre corps,
          permets qu’en agissant selon le bien,
          nous obtenions un esprit nouveau.
          Par JESUS-CHRIST Notre-SEIGNEUR. »

          «Qu’ils obtiennent la joie, SEIGNEUR,
          ceux qui T’espèrent,
          une JOIE éternelle en TA Présence. »
          Psaume 5:12

          • Espérance dit :

            « …du fond de la ténèbre de son oratoire sous-marin,
            Jonas se rappelle que pour Le SEIGNEUR
            « la ténèbre n’est pas ténèbre
            et la nuit comme le jour est lumière »
            (Psaume 139(138),12).

            Il fait alors monter sa prière vers son DIEU
            et les ténèbres ne peuvent l’arrêter
            comme elles ne pourront arrêter La LUMIERE du VERBE
            venue dans le monde éclairer tout homme (Jean 1,9).
            C’est alors que commence la remontée de Jonas
            ou plutôt de la PAROLE divine dont il est porteur… »

            « PERE, durant ce temps de CAREME,
            donne-nous cette GRACE d’être renouvelés
            dans l’ECOUTE et l’ACCUEIL du MYSTERE de Ton FILS
            qui continue à se donner à nous
            dans l’ECRITURE et l’EUCHARISTIE.
            Puissions-nous être pénétrés de SA Présence
            pour qu’IL vive en nous
            et porte autour de nous
            un fruit de VIE. SEIGNEUR.
            PERE, merci pour cette Manne de VIE ETERNELLE que Tu nous donnes.
            SEIGNEUR JESUS, Tu nous enseignes que
            ‘l’homme doit vivre de toute PAROLE qui sort de la bouche de DIEU’ (Matthieu 4, 4).
            Que Ton ESPRIT nous aide à ne laisser perdre
            aucune miette de cette nourriture d’immortalité! »

            Frère Elie, Famille de Saint Joseph

            http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4122.html

  8. Espérance dit :

    « Le CHRIST est venu sauver
    et Il a enseigné ce Salut à ses disciples. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    Saint Ethelbert 7ème siècle, UK.
    Fêté le 24 février
    «Ethelbert était marié avec Berthe la fille du roi des Francs.
    [Berthe, princesse chrétienne, fille de Caribert Ier
    roi de Paris et petit-fils de Clovis.]

    Berthe consentit à ce mariage à la condition
    d’avoir sa chapelle et de pouvoir observer librement
    les préceptes et les pratiques de sa FOI
    avec l’aide et l’appui d’un évêque gallo-franc.
    L’âme du roi de Kent
    subissait la salutaire influence de sa pieuse épouse
    qui le préparait sans le savoir à RECEVOIR le DON de la FOI.

    Le pape Grégoire le Grand jugea le moment opportun
    pour tenter l’évangélisation de l’Angleterre
    qu’il souhaitait depuis longtemps.
    Pour réaliser cet important projet, le souverain pontife
    choisit le moine Augustin
    alors prieur du monastère de St-André à Rome. »
    magnificat.ca

    « Converti et baptisé par Saint Augustin de Cantorbéry,
    il fut le 1er roi chrétien du Kent
    et fit construire la 1ère cathédrale Saint-Paul de Londres. »
    Prions en Eglise

  9. RENEE dit :

    Merci père pour cette prenante méditation qui nous remet baptisés, au cœur du monde, appelé à la suite du Christ à prendre notre croix et à devenir sauveur à notre tour avec l’aide de Marie debout aux pieds de la croix. Saint Paul nous dit que le Christ ne nous sauve pas sans nous, mystère de notre liberté.
    Ce sont les accents de Marthe Robin, de sœur Josépha et de toutes les mystiques qui nous enseignent l’utilité de la souffrance, lorsqu’elle est vécue unie à celle du Christ pour sauver le monde.
    (les lettres christiques s’apparentent plutôt aux hérésies des premiers siècles qui continuent d’être actuelles).
    « Et que toute langue proclame que le Seigneur c’est Jésus-Christ à la gloire de Dieu le Père » Ph 2 11

  10. Espérance dit :

    Mais pensez votre CAREME comme Le CHRIST a pensé la REDEMPTION:
    il faut que le monde soit sauvé,
    il faut que les hommes de ce monde soient sauvés.
    Abbé Guilhem Lecoq

    Ainsi parle Le SEIGNEUR:
    « La pluie et la neige qui descendent des cieux
    n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre,
    sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer,
    donnant la semence au semeur
    et le pain à celui qui doit mange;

    ainsi ma PAROLE, qui sort de ma bouche,
    ne me reviendra pas sans résultat,
    sans avoir fait ce qui me plaît,
    sans avoir accompli sa MISSION. »

    Livre du Prophète Isaïe 55:10-11
    « Ma Parole fait ce qui me plaît »

    • Espérance dit :

      En ce temps-là,
      JESUS disait à ses disciples:
      « Lorsque vous priez,
      ne rabâchez pas comme les païens:
      ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
      Ne les imitez donc pas,
      car votre PERE sait de quoi vous avez besoin,
      avant même que vous l’ayez demandé.

      Vous donc, priez ainsi:

      NOTRE PERE, qui es aux Cieux,
      que Ton Nom soit sanctifié,
      que Ton règne vienne,
      que Ta volonté soit faite
      sur la Terre comme au Ciel.
      Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
      Remets-nous nos dettes,
      comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes
      à nos débiteurs.
      Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
      mais délivre-nous du Mal.

      Car, si vous PARDONNEZ* aux hommes leurs fautes,
      votre PERE céleste vous pardonnera aussi.
      Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes,
      votre PERE non plus ne pardonnera pas vos fautes. »

      Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6:7-15
      « Vous donc, priez ainsi »

      • Espérance dit :

        40 jours pour redécouvrir la JOIE de vivre
        en fils et filles bien-aimés
        dans l’écoute attentive
        du VERBE fait chair, JESUS, notre frère.
        40 jours d’action de GRACE. »
        Sœur Bénédicte de la Croix

        *SI VOUS PARDONNEZ
        « Le pardon de DIEU serait-il conditionnel,
        dépendrait-il de notre propre attitude?
        La communauté à laquelle Matthieu s’adresse
        reste proche du judaïsme:
        elle insiste sur la conduite de l’homme
        participant à son propre salut,
        en synergie avec l’œuvre de DIEU.
        Mais le judaïsme
        sait aussi que nous ne pourrions rien faire
        sans la GRACE première de DIEU.
        Les chrétiens, à leur tour,
        mettent toute leur FOI et leur ESPERANCE
        dans ce don gratuit qui est celui du CHRIST
        et nous réconcilie avec DIEU.
        Pourtant, comment pourrons-nous accueillir le PARDON de DIEU
        qui transforme nos cœurs,
        si nous ne sommes pas prêts à ouvrir
        la porte à celui qui frappe,
        si nous n’acceptons pas de regarder chacun,
        en particulier celui qui nous a blessés,
        comme aimé de DIEU »
        Roselyne Dupont-Roc

        Prions en Eglise

        • Espérance dit :

          « D’âge en âge, SEIGNEUR,
          Tu as été notre refuge,
          depuis toujours et pour toujours,
          Tu es DIEU. »
          Psaume 89:1-2

          « Regarde Ta famille, SEIGNEUR;
          et fais que notre esprit,
          affiné par la maitrise de nos sens,
          resplendisse à Tes yeux du désir de Te trouver. »
          Par JESUS-CHRIST Notre-SEIGNEUR.

          « Je T’appelle, réponds-moi,
          DIEU, ma justice,
          Toi qui me sors de la détresse:
          Prends pitié de moi !
          Ecoute ma prière! »
          Psaume 4:2

          • Espérance dit :

            « La GRACE et La VERITE sont venues par JESUS-CHRIST » (Jean 1:17)…

            …le chrétien est celui qui,
            s’appuyant sur La PAROLE de JESUS
            dont il a pu expérimenter la vérité,
            et sur L’ESPRIT dont il a goûté
            à la fois la douceur et la force,
            confesse DIEU comme PERE et s’avance vers Lui
            dans un élan de CONFIANCE filiale…
            …Réconciliés avec Le PERE et entre nous,
            nous pourrons alors entonner avec le Psalmiste
            l’hymne d’ACTION de GRACE:

            « Magnifiez avec moi Le SEIGNEUR,
            exaltons tous ensemble Son Nom.
            Je cherche Le SEIGNEUR, IL me répond:
            de toutes mes frayeurs IL me délivre.
            Le SEIGNEUR entend ceux qui L’appellent:
            IL est proche du cœur brisé,
            IL sauve l’esprit abattu »
            (Psaume 33[34]). »

            Père Joseph-Marie, Famille de Saint Joseph
            http://www.homelies.fr/homelie,ferie.de.careme,4121.html

  11. Espérance dit :

    « Le Feu de la Foi, irrésistible feu de joie
    dont les Apôtres se sont fait les ardents propagateurs. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    Saint Polycarpe (vers 65-167)
    « Évêque de Smyrne [aujourd’hui Izmir en Turquie]
    et martyr, et disciple de Saint Jean.

    « Dans sa jeunesse, il connut l’apôtre Saint Jean [à Ephèse]
    dont il est devenu le disciple.

    Evêque de Smyrne, il transmettra la tradition johannique
    au jeune Irénée, le futur évêque de Lyon.
    Lorsqu’éclate la persécution commandée
    par Marc-Aurèle, l’empereur-philosophe,
    Saint Polycarpe est très âgé.
    Il est plein de noblesse devant le proconsul:
    « Voilà bientôt quatre-vingt six ans que je sers le CHRIST,
    et Il ne m’a fait aucun mal.
    Comment pourrais-je outrager mon ROI et mon SAUVEUR? »
    Il est alors brûlé vif, « comme un pain dans le four »
    selon son expression. »

    « SEIGNEUR DIEU tout puissant,
    PERE de JESUS-CHRIST Ton enfant bien-aimé,
    de qui nous avons reçu connaissance de Ton Nom,
    Toi, le DIEU des anges, des puissances et de toute la création,
    ainsi que de la race des justes qui vivent en ta présence,
    je Te bénis de m’avoir jugé digne de ce jour et de cette heure
    afin de me faire prendre part au nombre de Tes témoins,
    et de participer au CALICE de Ton CHRIST
    pour la résurrection de la vie éternelle de l’âme et du corps »

    Paroles de saint Polycarpe au moment de sa mort »
    nominis.cef

    Fêté le 23 février dans l’Eglise catholique
    et dans l’Eglise orthodoxe

    • Espérance dit :

      Aussi Fêté le 23 février dans l’Eglise catholique.
      et le 17 novembre dans l’Eglise orthodoxe.

      Saint Lazare, 9ème siècle
      « Moine de Constantinople [actuelle ville d’Istanbul en Turquie]
      Peintre d’icônes, victime des iconoclastes
      qui avaient déclaré la guerre aux saintes images.
      *A ne pas confondre avec
      Lazare de l’Evangile fêté le 29 juillet,
      en même temps que ses sœurs Marthe et Marie. »
      Prions en Eglise

      « Il défendit avec ardeur la sainte FOI orthodoxe
      dans le temps de la fureur iconoclaste de l’empereur Théophile.
      Exilé sur les bords du Bosphore, il peignit,
      à son retour à Constantinople,
      une grande icône du SAUVEUR
      qui fut placée à la porte du palais impérial.
      Il fut envoyé deux fois à Rome auprès du Pape
      pour s’entretenir avec lui sur les moyens
      de restaurer la paix et l’unité. »
      nominis.cef

      « Saint Lazare aurait peint les anges
      de l’Icône de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours
      avant de montrer cette image au Pape Nicolas 1er. »
      Wikipedia

      • Espérance dit :

        « Le mot icône vient du grec eikon qui signifie image.
        L’icône rend présent ce qu’elle rappelle,
        elle est le point de rencontre entre le mystère de DIEU
        et la réalité des êtres humains.
        L’icône est le fruit de la prière,
        les artistes qui les peignaient
        le faisaient dans un climat de pénitence et de prières.
        L’icône est un lieu de méditation,
        les icones ont été peintes pour être contemplées
        et pour aider à la contemplation. »
        Sanctuaire NOTRE-DAME des Trois Épis (Alsace)

        « L’icône, née en Orient,
        est un lien privilégié pour l’œcuménisme.
        Le pape Jean XXIII proposait au Patriarche orthodoxe,
        l’icône de LA VIERGE de Vladimir
        comme l’image de l’unité des chrétiens. »
        http://iconruss.e-monsite.com/pages/qu-est-ce-qu-une-icone.html

  12. Merci père Guilhem, pour vôtre méditation; c’est une flamme qui vient réchauffer et éclairer notre parcours de foi dans la grisaille de la vie de notre pays. Merci, mon espérance est renforcée; ma prière à Marie, notre Mère et notre bouclier, prend plus de force. Grand merci, père, et au diable la tiédeur pour sauver la France! Respectueusement et amicalement : toujours dans la fidélité en Christ. Marie-Paule.

  13. Espérance dit :

    « …mettre à nouveau un feu de Foi,
    un amour Rédempteur dans notre CŒUR et notre VIE. »
    Abbé Guilhem Lecoq

    « Tu jugeras ton compatriote avec justice »
    Le SEIGNEUR parla à Moïse et dit:
    « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël.
    Tu leur diras:
    SOYEZ SAINTS,
    car moi, Le SEIGNEUR votre DIEU, JE SUIS SAINT.

    Vous ne volerez pas, vous ne mentirez pas,
    vous ne tromperez aucun de vos compatriotes.
    Vous ne ferez pas de faux serments par mon Nom:
    tu profanerais le Nom de ton DIEU.
    JE SUIS Le SEIGNEUR.

    Tu n’exploiteras pas ton prochain, tu ne le dépouilleras pas:
    tu ne retiendras pas jusqu’au matin la paye du salarié.
    Tu ne maudiras pas un sourd,
    tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle:
    TU CRAINDRAS TON DIEU.
    JE SUIS Le SEIGNEUR.

    Quand vous siégerez au tribunal,
    vous ne commettrez pas d’injustice;
    tu n’avantageras pas le faible,
    tu ne favoriseras pas le puissant:
    tu jugeras ton compatriote avec justice.
    Tu ne répandras pas de calomnies contre quelqu’un de ton peuple,
    tu ne réclameras pas la mort de ton prochain.
    JE SUIS Le SEIGNEUR.

    Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur.
    Mais tu devras réprimander ton compatriote,
    et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui.
    Tu ne te vengeras pas.
    Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple.
    TU AIMERAS TON PROCHAIN comme TOI-MEME.
    JE SUIS Le SEIGNEUR. »

    Livre des Lévites 19:1-2,11-18

    • Espérance dit :

      « Quand T’avons-nous vu?
      La Gloire de DIEU, c’est le poids de SON AMOUR,
      et JESUS ressuscité jugera les hommes
      sur la façon dont ils ont aimé.
      Car ce que nous avons fait à l’un de nos frères,
      c’est à LUI que nous l’avons fait »

      « Louange à Toi, SEIGNEUR, ROI d’éternelle Gloire! »
      Voici maintenant le moment favorable,
      voici maintenant le jour du Salut.
      Louange à Toi, SEIGNEUR, ROI d’éternelle Gloire! »
      2 Corinthiens 6:2

      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « JESUS disait à ses disciples:
        « Quand le Fils de l’homme viendra dans Sa Gloire,
        et tous les anges avec Lui,
        alors Il siégera sur Son Trône de Gloire.

        TOUTES LES NATIONS seront RASSEMBLEES devant LUI;
        IL séparera les hommes les uns des autres,
        comme le berger sépare les brebis des boucs:
        IL placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

        Alors Le ROI dira à ceux qui seront à Sa droite:
        « Venez, les bénis de mon PERE,
        recevez en héritage le Royaume
        préparé pour vous depuis la fondation du monde.
        Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger;
        j’avais soif, et vous m’avez donné à boire;
        j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli;
        j’étais nu, et vous m’avez habillé;
        j’étais malade, et vous m’avez visité;
        j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi! »

        Alors les justes Lui répondront:
        « SEIGNEUR, quand est-ce que nous T’avons vu…?
        tu avais donc faim, et nous t’avons nourri?
        tu avais soif, et nous t’avons donné à boire?
        tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli?
        tu étais nu, et nous t’avons habillé?
        tu étais malade ou en prison…
        Quand sommes-nous venus jusqu’à Toi? »

        Et Le ROI leur répondra:
        « Amen, je vous le dis:
        CHAQUE FOIS QUE VOUS L’AVEZ FAIT
        A L’UN DE CES plus petits DE MES FRERES,
        C’EST A MOI QUE VOUS L’AVEZ FAIT. »

        Alors IL dira à ceux qui seront à sa gauche:
        « Allez- vous-en loin de moi, vous les maudits,
        dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
        Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger;
        j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire;
        j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli;
        j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé;
        j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. »

        Alors ils répondront, eux aussi:
        « SEIGNEUR, quand t’avons-nous vu
        avoir faim, avoir soif, être nu, étranger,
        malade ou en prison,
        sans nous mettre à ton service? »
        IL leur répondra:
        “Amen, Je vous le dis:
        chaque fois que vous ne l’avez PAS fait
        à l’un de ces plus petits,
        c’est à moi que vous ne l’avez PAS fait. »
        Et ils s’en iront, ceux-ci au CHATIMENT ETERNEL,
        et les justes, à la VIE ETERNELLE. »

        Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu
        « Chaque fois que vous l’avez fait
        à l’un de ces plus petits de mes frères,
        c’est à moi que vous l’avez fait »

        • Espérance dit :

          « DIEU s’adresse à Moise en ces termes
          « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël.
          Tu leur diras : SOYEZ SAINTS, car moi,
          Le SEIGNEUR votre DIEU, Je suis SAINT. »

          Cette invitation pourrait nous effrayer
          si elle n’était suivie d’une énumération
          de gestes à éviter
          pour ne pas blesser notre prochain.
          Dans la Bible, sainteté et bienveillance vont de pair.
          Offrir à boire à celui qui a soif, visiter un malade,
          une personne âgée,
          c’est tout à la fois donner à voir, à entendre,
          à toucher JESUS doux et humble de cœur
          et Le servir dans celui qui nous sollicite.
          Prendre soin de nos frères et sœurs en humanité
          est un chemin quotidien de sainteté. »

          Sœur Bénédicte de la Croix.
          Prions en Eglise.

  14. Saltway dit :

    Père Lecoq,
    Sauf si vous doutez de l’infaillibilité des paroles Jésus, l’imparfait utilisé dans votre introduction ne me semble ni juste, ni approprié au surement beau message que vous souhaitez faire passer.
    En quelques lignes, cet imparfait nous suggère que le Verbe de Dieu s’estompe, s’altère et se délite au fil du temps en ne suis plus le cours de sa réalisation. Cela n’engage pas a lire la suite.
    Toute possible non infaillibilité des paroles de Jésus, nous plonge dans une logique de mise en doute de la véracité de sa résurrection.
    «Mais nous savons que toute parole de Christ est déjà accomplie et ne manquera pas son but dans notre monde et nous le proclamons »

  15. Espérance dit :

    « Le Christ est venu au milieu de nous,
    il s’est fait l’un de nous
    et nous a montré le chemin.
    Il nous a enseigné à « Le suivre », à « faire comme Lui »,
    à devenir « d’autres Lui-même »
    Abbé Guilhem Lecoq

    Sainte Marguerite de Cortone, Italie, 13ème siècle.
    « La mort tragique du jeune noble
    dont elle était la maîtresse depuis 9 ans
    incita cette Toscane à se repentir
    et à mener une vie charitable
    comme tertiaire Franciscaine. »
    Prions en Eglise

    « Tu pourrais mieux me servir,
    si ton âme n’était divisée par une foule de pensées diverses,
    dont tu ne sais pas te débarrasser…
    Si tu veux avoir la force de venir à moi,
    ne t’embarrasse pas dans les pensées du siècle, mais
    RETOURNE à la CROIX.»

    «…Là tu recevras les DONS SPIRITUELS et les VERTUS
    dont Je t’ai déjà ornée,
    c’est-à-dire LA LUMIERE de la VERITE pour toi et pour les autres
    et la FORCE INVINCIBLE contre les tentations à venir. »

    « Tant que tu me sentiras près de toi,
    aucune épine ne te déchirera.
    Quand tu me crois éloigné, tu t’affliges;
    cependant MA GRACE DEMEURE,
    bien que tu n’en goûtes pas la suavité. »

    «…Je t’ai destinée à servir d’EXEMPLE aux PECHEURS
    afin qu’ils comprennent clairement que
    s’ils cèdent à mes inspirations,
    et s’ils se préparent à recevoir de moi leur justification,
    Je suis toujours prêt à user envers eux
    de la même MISERICORDE dont J’ai usé envers toi. »

    Cité par Abbé Auguste Saudreau, Dominicain

    • Espérance dit :

      « Je te demande aussi d’honorer chaque jour
      d’un culte particulier
      la Bienheureuse VIERGE et Saint JOSEPH,
      mon très-fidèle nourricier,
      car bienheureux les cœurs purs, parce qu’ils verront DIEU »

      « …Cet ennemi suscitera bien des périls à la Sainte ÉGLISE,
      s’efforçant de lui ravir le respect des fidèles
      qui en viendront à murmurer
      contre le service divin et la prédication,
      et oseront refuser la liberté à MA PAROLE »

      « …Je demande donc que les prédicateurs de MA PAROLE
      meurent au monde et à eux-mêmes sans réserve
      afin de toujours vivre en moi de la vraie vie. »

      JESUS à Sainte Marguerite de Cortone,
      fêtée le 22 février.

      http://dafeizhontadoukoz.org/ProphetieSainteMargueriteDeCortone.htm

  16. Espérance dit :

    « Un CAREME pour la FRANCE, un Carême pour l’EGLISE.
    40 jours du deuil de ce que nous n’avons pas su faire
    et 40 jours d’espérance pour ce qu’il nous reste à faire! »
    Abbé Guilhem Lecoq

    « TES CHEMINS, SEIGNEUR,
    sont AMOUR et VERITE
    pour qui garde TON ALLIANCE. »

    SEIGNEUR, enseigne-moi Tes voies,
    fais-moi connaître Ta route.
    Dirige-moi par Ta Vérité, enseigne-moi,
    car tu es Le DIEU qui me sauve.

    Rappelle-toi, SEIGNEUR, Ta tendresse,
    Ton amour qui est de toujours.
    Dans Ton amour, ne m’oublie pas,
    en raison de Ta bonté, SEIGNEUR.

    IL est droit, IL est bon, Le SEIGNEUR,
    LUI qui montre aux pécheurs Le chemin.
    Sa justice dirige les humbles,
    IL enseigne aux humbles SON chemin. »

    « TES CHEMINS, SEIGNEUR,
    sont AMOUR et VERITE
    pour qui garde TON ALLIANCE. »

    Psaume:24(25)

    • Espérance dit :

      Ta Parole, SEIGNEUR, est Vérité,
      et TA loi, délivrance.

      « L’homme ne vit pas seulement de pain,
      mais de toute parole
      qui sort de la bouche de DIEU. »

      Ta Parole, SEIGNEUR, est Vérité,
      et TA loi, délivrance.

      Saint Matthieu 4:4b

      « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre,
      mais de toute PAROLE qui sort de la bouche de DIEU. »
      Saint Matthieu 4:4

      « Le SEIGNEUR te libère,
      IL te prend sous Sa protection. »
      Psaume 90:4

      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « JESUS venait d’être baptisé.
        Aussitôt L’ESPRIT Le pousse au DESERT
        et, dans le désert,
        il resta QUARANTE JOURS,
        tenté par Satan.
        IL vivait parmi les bêtes sauvages,
        et les anges Le servaient.

        Après l’arrestation de Jean,
        JESUS partit pour la Galilée
        proclamer l’ÉVANGILE de DIEU;
        IL disait:
        « Les temps sont accomplis:
        le REGNE de DIEU est tout proche.
        Convertissez-vous
        et croyez à l’ÉVANGILE. »

        Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Marc 1:12-15
        « JÉSUS fut tenté par Satan, et les anges Le servaient »

        • Espérance dit :

          « Quand mon serviteur m’appelle, dit Le SEIGNEUR,
          Je lui réponds,
          Je reste près de lui dans son épreuve.
          Je vais le délivrer, le glorifier,
          de longs jours Je vais le rassasier. »
          Psaume 90:15-16

          « Vivre le CAREME,
          c’est se laisser conduire au désert par l’ESPRIT.
          Un lieu de passage âpre et riche de potentialités si,
          comme Le CHRIST,
          nous consentons à ce que nous sommes:
          des créatures recevant leur être de DIEU,
          marquées par le manque et aspirant à la plénitude. »

          « SEIGNEUR, enseigne-moi TES voies,
          Fais-moi connaitre TA route. »
          Psaume24(25):4

          « SEIGNEUR, dirige-moi par TA Vérité,
          Enseigne-moi, car TU ES Le DIEU qui me sauve »
          Psaume 24 (25):5

          Sœur Emmanuelle Billoteau, Ermite Bénédictine
          Prions en Eglise

          • Espérance dit :

            « Que l’ESPRIT qui poussa JESUS au désert
            s’empare radicalement de nous
            et nous fasse prendre résolument la direction
            que JESUS a prise avant nous et pour nous.

            Que chaque jour de notre CAREME
            soit un jour où le Tentateur recule,
            jusqu’à ce qu’aucune pensée « des hommes »
            ne nous séduise plus,
            jusqu’à ce que nous soyons capables
            de toujours préférer les pensées de DIEU.

            Parce qu’IL est notre PERE,
            parce qu’IL a décidé, par AMOUR pour nous,
            de faire toutes choses nouvelles. »

            Frère Dominique
            Famille de Saint Joseph
            http://www.homelies.fr/homelie,1e.dimanche.de.careme,4119.html

  17. Mad dit :

    je viens de lire le commentaire laissé – permettez-moi de dire qu’il est bien trop long à lire – la 2°^partie avec le Carême à vivre est suffisante et nous donne de quoi vivre ce temps – Pour moi , jeûner, ce n’est pas d’abord se « priver » , mais laisser de la place , donner davantage de place à Dieu dans le quotidien de ma vie et de mes relations –
    Je suis contente de trouver une note d’espérance à la fin – je l’attendais , car « un chrétien triste est un triste chrétien » et je suis d’accord avec le Pape Jean-Paul II qui nous appelle à une responsabilité personnelle d’abord dans la notion de péché .
    Merci pour tous ces partages laissés par les lecteurs – un lieu de partage riche et donnant une vision souvent plus positive et d’espérance – car si Christ est venu nous sauver, c’est déjà la Résurection à l’œuvre pour chacun et pour notre monde d’aujourd’hui .
    merci et bon dimanche à vous, Père et à tous les lecteurs et priants . Mad

  18. Lavergne21 dit :

    voici un commentaire qui décoiffe ; on peut y voir une approche trop négative, qui pourrait décourager les bonnes volontés chrétiennes. Mais j’ai fait le rapprochement avec le chapitre 20 de l’Apocalypse de Jean : il y est question des 1000 ans où Satan est enchaîné , permettant le développement de l’Eglise . Mais nous entrons dans les derniers temps où il est dit que Satan est « relaché de sa prison » (v. 7) et se déchaîne contre l’avènement du Règne de Dieu et des malheureux chrétiens qui restent fidèles ; oui je crois que nous en sommes là( précisément depuis la 1ère guerre mondiale et les horreurs du 20 ème siècle) ; mais le feu brûle encore sous la cendre et Satan ne tarde pas à être vaincu, définitivement (v. 10). Dans ces conditions, ne perdons pas courage ; nous sommes déjà vainqueurs ( v. 6).

    • mahona dit :

      Texte fort et combien actuel. Mais n’en n’a-t-il pas été ainsi au long de l’histoire de l’humanité ? J’ai vécu de nombreux changements dans les rites de l’Eglise catholique : messe en français – autel face à l’assistance – dépouillement des églises – abandon de l’habit ecclésiastique. création des prêtres ouvriers…..Cela a été bien ou mal accepté. bien ou mal interprété. Nous avons besoin non pas de paroles lénifiantes mais encourageantes. Il existe chez de nombreux jeunes gens une aspiration vers un renouveau dans la façon de témoigner notre appartenance à la religion et à Dieu. Nous avons besoin de trouver une oreille attentive et non pas d’être tancé pour telle action commise. Nous avons besoin de la miséricorde des hommes d’Eglise et de celle de Dieu. Il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux. Et si nous avons besoin d’un « petit troupeau et que quelques disciples acceptent la mission rédemptrice » alors les otages massacrés parce qu’ils représentent quelque chose de haïssable aux yeux de certains en sont le témoignage. Prions Marie Miséricordieuse de porter nos vœux vers le cœur de son Fils.

  19. jeannine soubaigné dit :

    pour que nous ayons assez de courage pour prier et de faire jeun pour demander à notre seigneur de sauver la France et le monde en détresse où il se trouve par manque de prières fait que nous revenons à toi père saint

  20. Emma dit :

    Merci Père Lecoq, vous avez dit, tout ce après quoi mon coeur soupire et résumé mes prières. Comme St Dominique qui se lamentait en disant « Que vont devenir les pauvres pécheurs », je suis terrifiée par la damnation qui nous guette, dans ce monde qui a perdu bien plus que ce qu’il a gagné dans sa modernité, puisqu’il y a laissé son âme. Que plusieurs brebis se relèvent à votre appel, qu’elles reforment ce petit nombre, ce petit troupeau qui dans tous les âges a obtenu l’oreille du père et qui, par un coeur profondément contrit a incliné le coeur même du Père dans des larmes de reconnaissance et d’amour renouvelé de part et d’autre.
    Amen, amen, amen !
    Dans la Joie de Dieu et dans le Paix du Christ pour tous !

  21. Espérance dit :

    « Il faut que notre carême soit l’occasion d’un feu nouveau! »
    Abbé Guilhem Lecoq

    « En ce temps-là,
    JESUS sortit et remarqua un publicain
    (c’est-à-dire un collecteur d’impôts)
    du nom de Lévi
    assis au bureau des impôts.
    IL lui dit:
    « SUIS-MOI. »
    Abandonnant tout,
    l’homme se leva; et il LE suivait.

    Lévi donna pour JESUS une grande réception dans sa maison;
    il y avait là une foule nombreuse de publicains
    et d’autres gens attablés avec eux.
    Les pharisiens et les scribes de leur parti
    récriminaient en disant à ses disciples:
    « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous
    avec les publicains et les pécheurs? »

    JESUS leur répondit:
    « Ce ne sont pas les gens en bonne santé
    qui ont besoin du médecin,
    mais les malades.
    Je ne suis pas venu appeler des justes
    mais des pécheurs,
    POUR QU’ILS SE CONVERTISSENT. »

    Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Luc 5:27-32
    « Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs,
    pour qu’ils se convertissent »

    • Espérance dit :

      « Le CAREME est un temps liturgique d’une reprise en main,
      d’un ressaisissement de tout notre être
      pour enraciner plus profondément
      notre grâce baptismale dans Le CHRIST MORT et RESSUSCITE.

      Il faut donc se mettre à l’œuvre, avec JOIE et dans l’ESPERANCE,
      en demandant à Saint Matthieu (Lévi) de nous insuffler
      un peu de la rapidité avec laquelle il s’est levé
      pour se mette à suivre JESUS.

      Les chrétiens ne sont pas des assis qui attendent,
      des vautrés qui somnolent,
      mais des femmes et des hommes debout
      qui désirent construire et partager une charité en acte. »

      Père Alexis Helg
      Prions en Eglise

      • Espérance dit :

        « SEIGNEUR donne-moi, à l’image de Lévi,
        de pouvoir m’arracher à mes convoitises,
        de pouvoir me dégager de mon égoïsme,
        afin de connaitre la JOIE et la LIBERTE du DISCIPLE.

        “Toi qui est bon et qui pardonnes,
        plein d’amour pour tous ceux qui T’appellent,
        écoute ma prière, SEIGNEUR,
        entends ma voix qui Te supplie ”
        (Psaume 85),

        et accorde-moi de croire
        que Tu es venu m’appeler personnellement,
        Toi le médecin et l’Époux de mon âme. »

        Père Joseph-Marie
        Famille de Saint Joseph
        http://www.homelies.fr/homelie,samedi.apres.les.cendres,4118.html

        • Espérance dit :

          « Ecoute-nous SEIGNEUR,
          toi dont l’amour n’est que bonté;
          en ta grande tendresse, regarde-nous. »
          Psaume 68:17

          « DIEU fort, DIEU éternel,
          regarde notre faiblesse:
          pour nous protéger,
          étends sur nous Ta main toute-puissante.
          Par JESUS-CHRIST Notre-SEIGNEUR. »
          Amen

          « C’est la MISERICORDE que Je désire
          et non les sacrifices, dit Le SEIGNEUR,
          car Je ne suis pas venu appeler les justes,
          mais les pécheurs. »
          Saint Matthieu 9:13

  22. Chenaux Patric dit :

    Merci Père Lecoq, tout est dit.
    Nous ne manquons heureusement pas de modèle. Nous avons un Pape qui nous montre l’exemple. Les catholiques ne peuvent pas se contenter de vivre comme si tout allait bien, en s’occupant de leur salut personnel, ce qui d’ailleurs est une erreur. Travailler à son salut comprends le témoignage autour de nous de l’Evangile de Jésus Christ pour le salut du plus grand nombre. Et l’évangélisation n’est pas réservée aux sectes évangéliques, surtout pas. Soyons donc des ouvriers de paix en annonçant avec douceur, avec conviction et fermeté l’Evangile salvateur à tous, sans exception. Offrons aussi nos peines et nos joies entre les mains de la Sainte Vierge pour le salut du monde.
    Un dernier mot. Quand je lis « un prêtre de la tradition », mais tout prêtre est de la Tradition et le Saint Concile Vatican II s’inscrit dans la Tradition. Si nous ne le croyons pas, nous manquons de foi et affaiblissons notre témoignage. La division est un grave péché.

    • Espérance dit :

      « On n’a pas le droit de présenter comme produit du concile
      tout ce qui a bouleversé l’EGLISE en ces années »
      « Il faut prendre conscience
      que la crise post-conciliaire de l’EGLISE catholique
      coïncide avec une crise spirituelle globale de l’humanité,
      tout au moins dans le monde occidental. »
      Joseph Ratzinger (Principes de la théologie catholique)

      « Le fait de savoir si, en dernière analyse,
      il [le concile VATICAN II]sera compté
      parmi les points lumineux de l’histoire de l’ÉGLISE,
      dépend des hommes qui transformeront la parole en vie. »
      Messe d’ouverture de l’Année de la FOI

      http://benoit-et-moi.fr/2012%28III%29/la-voix-du-pape/la-reception-du-concile-vatican-ii.php

      • Espérance dit :

        « Dans son discours inaugural,
        celui-ci [le Bienheureux Jean XXIII]
        présenta le but principal du Concile [VATICAN II]
        en ces termes :
        « Voici ce qui intéresse le Concile Œcuménique:
        que le dépôt sacré de la doctrine chrétienne
        soit défendu et enseigné de façon plus efficace.(…)
        … Il est nécessaire que cette doctrine certaine et immuable,
        qui doit être fidèlement respectée,
        soit approfondie et présentée de façon à répondre
        aux exigences de notre temps »

        http://www.annee-de-la-foi.fr/ouverture-annee-foi-benoit-16.aspx
        Homélie du Pape Benoît XVI
        pour l’ouverture de l’ANNEE de la FOI, 2012-2013

        • Espérance dit :

          « Enfin, Marthe a eu « le sens de l’avenir de l’EGLISE »
          L’EGLISE est le grand cadeau de DIEU.

          C’est une famille de frères et de sœurs
          animés de l’ESPRIT de JESUS.
          Marthe a voulu le renouvellement de l’EGLISE
          et annoncé une nouvelle PENTECOTE d’AMOUR
          qui se répandrait ensuite sur toute l’humanité.

          Dans l’EGLISE, par son baptême, chacun a une place.
          Le sacerdoce baptismal des fidèles
          se joint au sacerdoce ministériel des prêtres.
          Ainsi, il y a une complémentarité des vocations qui,
          quand elle est bien vécue, donne un témoignage
          de vie et d’amour
          auquel les hommes ne sont pas insensibles.

          Chaque chrétien est appelé à cette vie et,
          quelle que soit sa vocation, joue un rôle en vue
          de la nouvelle PENTECOTE d’AMOUR
          voulue par le concile VATICAN II »

          Dernière page de « Vie de Marthe Robin »
          Père Bernard Peyrous

          • Espérance dit :

            « Marthe Robin a vécu la « sainteté », à sa manière, simple, humble, amicale.
            Elle a été la première sur une longue route
            qu’ont empruntée ensuite les membres de Foyers,
            laïcs et prêtres,
            les retraitants, tous ceux qui l’ont aimée
            et ont reçu son message….
            C’est une femme aimante, qui a vécu du CHRIST
            et voudrait que tous les hommes Le connaissent.

            Elle invite non à participer à ses états mystiques, mais à la suivre dans son amour de JESUS.
            Cela n’est hors de la portée de personne,
            si on veut bien faire CONFIANCE à DIEU
            et se laisser faire par LUI. »

            Dernières lignes de « Vie de Marthe Robin »
            Père Bernard Peyrous

  23. jean dit :

    je sent la un discours un peu trop culpabilisant sur la France qui… que… et les fidèles qui ne le sont pas assez ou qui le sont imparfaitement etc
    L’église et les prêtres pourraient ils déjà se poser la question de leur responsabilité dans cet affaiblissement de la foi.

  24. wojak sylvain dit :

    L’amour permet de pardonner, se pardonner, enlever toutes
    charges négatives, la honte, la jalousie, la possession et le pouvoir
    sur l’autre.
    Il est à lui seul votre seule remède à la guérison de l’esprit. Il
    est avec le temps votre seul récompense, votre seule vérité.
    « Le seul chemin qui mène au bonheur est celui du coeur » Il y a des êtres sur Terre qui sont là pour vous rappeler qui vous êtes lorsque les ténèbres vous entourent, ce sont les anges, ils vous guérirons uniquement si vous d’abord vous avez repris et rallumé votre foi. Les ténèbres ne seront plus et restera votre âme, vous, dans la lumière, resplendissant, ce que vous êtes, nous sommes tous…
    Extrait du livre  » journal spirituel d’un ange sur la terre  » Journal spirituel d’un ange sur la terre de Sylvain Wojak

    • Espérance dit :

      Merci pour votre lien AVE MARIA,
      magnifiques Chants Grégoriens chantés par des religieuses bénédictines,
      on entend les CLOCHES! Merci
      https://www.youtube.com/watch?v=YKndmUHPPvU&list=LLQXRZjRD1gj1O8hPwPZLhow&index=17

      * La prière du ROSAIRE, méditation de La VIE de JESUS-CHRIST.
      http://apotres.amour.free.fr/page6/rosaire.htm

      « Saint Padre Pio était très proche de son ANGE GARDIEN. »
      Il disait « Répétez souvent cette magnifique prière » :
      * « ANGE de DIEU, mon GARDIEN
      à qui la bonté du PERE Céleste m’a confié,
      PROTEGEZ et GUIDEZ-MOI maintenant et à jamais.» »

      « Ce qui manque à l’humanité aujourd’hui, c’est la PRIERE.»
      «Essayez de pratiquer la prière mentale,
      c’est à dire la méditation sacrée,
      et qu’elle porte le plus possible sur
      LA VIE, LA PASSION et la mort de JESUS.»

      «Nous cherchons DIEU dans les livres,
      mais c’est dans la PRIERE que nous Le trouvons.
      La PRIERE est la clé qui ouvre le CŒUR de DIEU.»

      «Je souhaiterais avoir une voix assez forte
      pour dire à tous les pécheurs du monde d’aimer MARIE.
      Elle est l’océan que l’on doit traverser pour atteindre JESUS.»

      Au-dessus de la porte de Padre Pio se trouvait ces mots:
      «MARIE est la raison de toute mon espérance.»

      «Vivez par la FOI !»

      Paroles de Saint Padre Pio

      • Espérance dit :

        Confiez-vous à la prière de MARTHE Robin et de Padre Pio
        et demandez lui de vous accompagner sur votre chemin.
        Vous êtes invité à détruire tout
        ce qui ne vient pas de DIEU
        (cf. votre livre « Etudes sur les Nombres Occultes »
        et autres du même genre)
        et avec confiance aller voir un prêtre
        qui vous aidera sur votre chemin.

        Dans la Bible, il est dit :
        « Qu’on ne trouve pas chez toi, aucun astrologue,
        personne qui pratique divination, incantation, mantique,
        ou magie, personne qui use des charmes,
        qui interrogent les esprits, invoque les morts,
        car quiconque fait ces choses est en abomination
        à YAHWE ton DIEU. »
        (Deutéronome 18-10)
        http://www.netprodeo.net/OCCULTES.htm

        • Espérance dit :

          INFORMATION IMPORTANTE

          Le Reiki est totalement INCOMPATIBLE avec le Christianisme
          http://pncds72.free.fr/807_therapies_reiki/807_2_reiki_despert.pdf
          http://sciencesetreligions.com/upload/1424729003-le-reiki-est-il-compatible-avec-le-christianisme.pdf

          « Pour le praticien reiki, le pouvoir de guérison est mis à la disposition de l’homme,
          alors que pour les chrétiens, l’accès à la guérison divine se fait
          par la PRIERE au CHRIST,
          SEIGNEUR et SAUVEUR ».
          http://fabienne.guerrero.free.fr/nouvel_age_005.htm

          * « Les gens tombent parfois dans la superstition par ignorance,
          aussi est-il de la responsabilité
          de tous ceux qui enseignent au nom de l’ÉGLISE
          d’éliminer une telle ignorance »,
          conclut le Comité des évêques, USA. »

          Nouvelles croyances, thérapies alternatives, livre à lire de Bertran Chaudet

          « …fossé qui sépare « le disciple du Nouvel Âge »,
          qui évolue dans le même, le fusionnel,
          du disciple de JESUS-CHRIST,
          qui est saisi dans une altérité ouvrant à la relation,
          à l’alliance et à l’amour, jusqu’au don de sa vie. »
          http://jacques.steiger.pagesperso-orange.fr/Harmonie%20et%20bonheur.htm

          http://jacques.steiger.pagesperso-orange.fr/Harmonie%20et%20bonheur.htm

          • Espérance dit :

            Sylvain, que DIEU continue de vous bénir dans SA Vérité

            JESUS a dit « Je suis avec vous pour toujours »
            Saint Matthieu 28:20

          • Espérance dit :

            « Il est TRISTE qu’aujourd’hui,
            beaucoup de CATHOLIQUES
            soient en train de perdre confiance
            dans les grandes pratiques spirituelles et mystiques
            pour la PRIERE et la DISCIPLINE
            qu’ils ont reçues de grands SAINTS
            comme Ignace de Loyola, François d’Assise,
            François de Sales, Sainte Thérèse d’Avila,
            etc… et que désormais, ils suivent
            des spiritualités et mystiques orientales
            qui proviennent de l’Hindouisme et du Bouddhisme »

            « ( …Ces tentatives de se tourner vers autre chose
            ne seraient-elles pas une PERTE DE FOI,
            tout simplement, une recherche inconsciente
            d’autre chose pour compenser,
            une dispersion vers autre chose,
            au lieu de s’acharner
            dans la même direction et de persévérer?). »

            http://benoit-et-moi.fr/2012-I/0455009fcb0e2340d/0455009fed122a417.html

        • Espérance dit :

          « Au nom du PERE, et du FILS, et du SAINT-ESPRIT. »
          « Ainsi soit-il. »

          « SAINT MICHEL ARCHANGE
          défendez-nous dans le combat;
          soyez notre secours contre la perfidie
          et les embûches du démon.
          Que DIEU exerce sur lui Son empire,
          nous le demandons en suppliant;
          et Vous, Prince de la Milice Céleste,
          refoulez en enfer, par la Vertu Divine,
          Satan et les autres esprits malins
          qui errent dans le monde
          pour la perte des âmes. »
          Amen

        • Espérance dit :

          A propos de Marthe Robin, se référer aux commentaires
          http://www.laneuvaine.fr/en-quoi-la-patrie-est-elle-chose-sacree/

          « BENI soit celui qui met sa CONFIANCE dans le SEIGNEUR
          et dont le SEIGNEUR est le recours.
          Il est comme l’arbre planté au bord des eaux,
          qui allonge ses racines vers le ruisseau;
          il ne craint pas lorsque vient la chaleur,
          son feuillage reste vert. »

          (Livre du prophète Jérémie 17:7)

  25. ODE dit :

    premier commentaire: « cela se voit qu’on a à faire à un prêtre de la tradition » => le premier commentaire divise… bravo!
    Je vais indifféremment à des messes « ordinaires » ou « extraordinaires », et je suis toujours effarée de voir les commentaires des Chrétiens les uns sur les autres, dans un sens ou dans l’autre… Pour les tradis, les « ordinaires » vont à la messe comme à pique nique; pour les « ordinaires », les tradis veulent voir « revenir les années 30 ».

    Voilà un sermon comme on aimerait en entendre plus souvent. Voilà un vrai pêcheur d’hommes! Et non, désolée, on n’en entend pas que « dans la Tradition » des prédicateurs de cette sorte! Heureusement! Mais il est vrai qu’on languit après eux…
    Ne vous en déplaise, pour ma part, j’ai soif qu’on me parle de l’Amour du Christ et de l’Amour du prochain. Les règles du Carême me semblent parfois très « inhabitées ». Nous Chrétiens passons beaucoup de temps à juger ceux qui ne sont pas comme nous, et à passer notre vie au milieu d’un petit monde dont nous ne sortons jamais. Je ne nous trouve pas souvent dignes de la flamme du Christ. Je connais beaucoup d’hommes non Chrétiens qui brûlent d’une flamme d’Amour bien plus grande que nous. Et beaucoup de Chrétiens si attachés à la règle, la norme et la tradition qu’elles en perdent leur sens profond et qu’ils en perdent cette flamme brûlante de charité pour leur prochain. Moi la première.

    Merci pour cette très belle exhortation que je vais faire lire autour de moi. Nous avons un très grand besoin de tels élans.

  26. Espérance dit :

    « Lorsque Le Fils de l’homme reviendra:
    retrouvera-t-IL la FOI sur la terre? »
    Saint Luc 18:8
    Cité par Abbé Guilhem Lecoq

    La VIERGE MARIE est apparue à 3 petits bergers,
    Francisco et Jacinta Marto [fêtée aujourd’hui, 20 février]
    et leur cousine Lucia dos Santos
    à 6 reprises, de Mai à Octobre 1917,
    alors qu’ils gardaient leurs brebis à la Cova da Iria.
    (Portugal)

    « Selon le dessein divin, « une femme vêtue de soleil »
    (Apocalypse 12:1)
    est venue du Ciel sur cette terre,
    à la recherche des tout-petits préférés du Père.
    Elle leur parle avec une voix et un CŒUR de MERE:
    Elle les invite à s’offrir comme victimes de REPARATION,
    se disant prête à les conduire, de façon sûre, jusqu’à DIEU.
    Et voilà que ces derniers voient sortir
    de Ses mains maternelles
    une LUMIERE qui pénètre en eux,
    si bien qu’ils se sentent plongés en DIEU
    comme lorsqu’une personne… »

    « Le désir était grand chez cet ENFANT [Franco]
    de réparer les offenses des pécheurs,
    en offrant dans ce but l’effort d’être bon,
    les sacrifices, la prière.
    Jacinta, sa sœur plus jeune que lui de presque deux ans,
    vivait également animée par les mêmes sentiments. »

    « Le message de Fatima est un RAPPEL à la CONVERSION,
    en faisant appel à l’humanité
    afin qu’elle ne joue pas le jeu du « dragon »,
    qui avec la « queue balaie le tiers des étoiles du ciel
    et les précipite sur la terre » (Apocalypse 12:4)
    Le dernier objectif de l’homme est le Ciel, sa véritable maison
    où Le PERE céleste, dans son amour miséricordieux,
    est en attente de tous… »

    « La petite Jacinta a partagé et vécu cette douleur de la MADONE,
    en s’offrant héroïquement comme victime pour les pécheurs…
    … Jacinthe était restée tellement frappée
    par la vision de l’enfer,
    qui avait eu lieu lors de l’apparition de juillet,
    que toutes les mortifications et pénitences
    lui semblaient peu de choses pour sauver les pécheurs. »

    «…La VIERGE a besoin de nos prières et de nos sacrifices…
    … VOUS INSCRIRE à l’ « ECOLE » de la MADONE,
    afin qu’elle vous enseigne à devenir comme les pastoureaux,
    qui cherchaient à faire ce qu’Elle leur demandait.
    Je vous dis que « l’on progresse davantage en peu de temps
    de SOUMISSION et de DEPENDANCE à MARIE
    que durant des années entières d’initiatives personnelles,
    reposant seulement sur soi-même »,
    Saint Louis-Marie Grignion de Montfort …»

    Saint Jean-Paul II
    Extraits de l’Homélie du samedi 13 mai 2000
    de la Béatification des Vénérables Jacinta et Franco Marto
    au sanctuaire de NOTRE-DAME du ROSAIRE de Fatima (Portugal)

    http://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/travels/2000/documents/hf_jp-ii_hom_20000513_beatification-fatima.html

    • Espérance dit :

      JÉSUS a dit:
      « A moins que vous ne vous convertissiez
      et que vous ne deveniez comme de petits enfants,
      vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. »
      Saint Matthieu 18:3

      « Le pauvre Saint Père,
      tout le monde doit prier pour lui. »
      Jacinta

      « Si seulement je pourrais placer
      dans les cœurs de tout le monde
      tout autant du feu que j’ai dans mon cœur
      en aimant le CŒUR de MARIE! »
      Jacinta

      FATIMA VU PAR UN ENFANT:
      http://www.fatima.org/french/exclusives/pdf/fr_fatimachild2.pdf

      LES TROIS VISIONAIRES, UNE BIOGRAPHIE BREVE
      http://www.fatima.org/french/essentials/facts/seersFR.asp

      • Espérance dit :

        SALUT O REINE
        SALVE REGINA

        « SALUT, Ô REINE, MERE de MISERICORDE:
        notre vie, notre douceur et notre Espérance, Salut!
        Enfants d’Ève, malheureux exilés,
        nous élevons nos cris vers Vous;
        nous soupirons vers Vous,
        gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
        O notre Avocate, tournez donc vers nous Vos regards miséricordieux;
        et au sortir de cet exil, montrez-nous JESUS,
        LE FRUIT BENI de VOS ENTRAILLES,
        ô clémente, ô charitable, ô douce VIERGE MARIE! »

        « Priez pour nous, sainte MERE de DIEU »
        « afin que nous devenions dignes
        des promesses de JESUS-CHRIST. »
        Amen.

        • Espérance dit :

          Prions Le SEIGNEUR:

          « DIEU, notre refuge et notre force,
          regarde favorablement Ton peuple qui crie vers Toi et,
          par l’intercession de
          LA GLORIEUSE et IMMACULEE VIERGE MARIE, MERE de DIEU,
          de Saint Joseph Son Bienheureux Epoux,
          des bienheureux Apôtres Pierre et Paul
          et de tous les Saints,
          écoute avec miséricorde et bienveillance,
          les prières que nous T’adressons
          pour la conversion des pécheurs,
          et pour la liberté et l’exaltation
          de notre Mère La Sainte ÉGLISE.
          Par Le CHRIST, Notre-SEIGNEUR. »
          Amen.

          Cette Hymne mariale qui remonte au 13e siècle,
          est récitée tous les jours au bréviaire
          par les prêtres, les religieux et les religieuses.

          Prions le ROSAIRE unis avec les Chrétiens du monde entier,
          et unis avec tous les Saints dans La Lumière,
          dont Jacinta et Francisco

          COMMENT PRIER LE ROSAIRE
          http://apotres.amour.free.fr/page6/rosaire.htm

          • Espérance dit :

            « SAINT MICHEL ARCHANGE
            défendez-nous dans le combat;
            soyez notre secours contre la perfidie
            et les embûches du démon.
            Que DIEU exerce sur lui Son empire,
            nous le demandons en suppliant;
            et Vous, Prince de la Milice Céleste,
            refoulez en enfer, par la Vertu Divine,
            Satan et les autres esprits malins
            qui errent dans le monde
            pour la perte des âmes. »
            Amen.

            « Ô MARIE conçue sans péché,
            priez pour nous
            qui avons recours à Vous »

            Merci MARIE et Saint JOSEPH
            et tous les Saints
            Merci SAINTE TRINITE,DIEU UN, Toute Gloire à Vous

          • Espérance dit :

            A propos de Marthe Robin, se référer aux commentaires
            http://www.laneuvaine.fr/en-quoi-la-patrie-est-elle-chose-sacree/

            « BENI soit celui qui met sa CONFIANCE dans le SEIGNEUR
            et dont le SEIGNEUR est le recours.
            Il est comme l’arbre planté au bord des eaux,
            qui allonge ses racines vers le ruisseau;
            il ne craint pas lorsque vient la chaleur,
            son feuillage reste vert. »

            (Livre du prophète Jérémie 17:7)

  27. Pierre-Marie dit :

    Nous sommes arrivés à la fin de ce monde terrestre car nous abordons cette période d’apostasie que Marie nous a annoncée au cours de ses apparitions et comme Jean l’a prophétisée .Nous sommes fautifs,nous chrétiens ,de cette situation car nous n’avons pas su transmettre à nos descendants cette foi qui soulève les montagnes….Notre prière ne peut que préparer ce monde à cette dernière échéance.

  28. quilichini dit :

    Merci Père Guilhem pour cette méditation musclée qui change des ronrons moralistes et lénifiants de tant d’homélies barbantes…
    Oui, c’est un temps réaliste de réveil et de combat que ce temps de Carême et au-delà! Notre pays et notre culture chrétienne ne survivront que si nous nous enracinons dans la prière, le chapelet, la communion des saints grâce à l’intercession de Marie et de tous les anges et les saints par Jésus Christ notre Seigneur qui est victorieux du Mal et de la mort à tout jamais.

  29. MARGUERITE dit :

    C’est la Foi qui sauve et votre médidation, mon cher Père est plein de vérité.

    C’est réjouissant de lire votre lucidité et votre espérance non feinte.

    Merci pour remettre dans nos cœurs l’amour du Seigneur.

    Marguerite

  30. Ryllas dit :

    Comme cela se voit, s’entend et se lit que l’on a à faire avec un prêtre de la tradition.
    Merci Monsieur le curé.
    Il semblerait que nous soyons dans la grande apostasie prophétisée par Jean. Il ne reste qu’à sauver le maximum d’âmes et ce ne sera pas par la persuasion mais par la prière. La prière du Rosaire notamment.

    • colombe dit :

      Union de prière avec vous Ryllas. par le rosaire .

    • LE COZ, Michel dit :

      Ça fait chaud au cœur, enfin un père qui analyse dans la vérité, merci mon Père. Porter ce message auprès de tous est pourtant un vrai parcours d’obstacle, tant notre pays est devenu INDIFFÈRENT de DIEU, comment faire pour rompre cette folie.

  31. Pauvre pécheur que je suis dit :

    N’hésitons pas à prier avec le rosaire et l’Eucharistie +++

    • Joieprière dit :

      ça y est nous on a démarré avec 5 autres personnes la récitation du rosaire tous les mardis après la messe de 08.30, à Obernai (Alsace) dans la chapelle de la maison de retraite. Comme cela les personnes âgées qui le désirent peuvent aussi venir. Pas facile de recruter mais demain nous y allons aussi avec les enfants.
      Le Seigneur n’a -t-il pas dit « là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je suis là au milieu d’eux. »
      Réveillons nous et soyons des témoins joyeux et actifs.

  32. Espérance dit :

    Le SEIGNEUR nous appelle:
    « LEVE-TOI ET SUIS MOI ! »
    COURAGE J’AI VAINCU LE MONDE!
    Abbé Guilhem Lecoq

    « Le jeûne,
    expression d’une attente.
    Jeûner,
    c’est se rendre disponible à l’inattendu de DIEU.
    Tant que JESUS est avec Ses disciples,
    ils goûtent Sa Présence.
    Un jour viendra où ils L’attendront,
    alors ils jeûneront. »
    Prions en Eglise

    • Espérance dit :

      « En ce temps-là,
      les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de JESUS
      en disant :
      « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons,
      tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »

      JESUS leur répondit :
      « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil
      pendant le temps où l’Époux est avec eux ?

      Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé;
      alors ils jeûneront. »

      Évangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9:14-15
      « Des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé;
      alors ils jeûneront »

      • Espérance dit :

        « …il existe un lien si intime
        entre le JEUNE et la PRIERE.

        Jeûner facilite la prière, car il nous parcourir
        un itinéraire intérieur à la recherche de JESUS,
        dont nous goûtons la présence retrouvée dans la prière.

        Mais à l’inverse, prier est indispensable au jeûne.
        Sans la prière qui nous montre le but de notre quête,
        nous le savons bien, le jeûne devient
        un simple exercice d’hygiène ou d’ascèse. »

        Frère Dominique, Famille de Saint Joseph
        http://www.homelies.fr/homelie,vendredi.apres.les.cendres,4117.html

        • Espérance dit :

          JEUNER pour mieux DONNER

          L’Epoux, bien qu’IL soit là,
          nous ayant été « enlevé » (Matthieu 9:15),
          nous sommes invités à jeûner!
          Demandons au CHRIST
          que nos privations puissent être vécues
          comme des OFFRANDES spirituelles ou matérielles.

          Ne pas se priver pour se prouver à soi-même
          qu’on en est capable ou incapable,
          s’enorgueillir de cela ou s’en affliger,
          voilà ce qu’il vaut la peine de transformer
          « dans le SECRET ».

          Que ce dont nous nous privons
          vienne creuser en nous, par la GRACE,
          un espace qui soit justement celui du DON:
          ainsi nous ne nous priverons pas pour nous-mêmes,
          mais pour mieux rejoindre DIEU et les autres
          vers lesquels IL nous envoie.
          A ce qui « manque »,
          substituons alors ce qui sera donné:
          et dans le SECRET du CŒUR, c’est plus beau encore! »

          Père Alexis Helg
          Prions en Eglise

          • Espérance dit :

            « Le SEIGNEUR m’a entendu et m’a pris en pitié.
            Le SEIGNEUR est venu à mon aide. »
            Psaume29:11

            « SEIGNEUR,
            enseigne-moi TES chemins,
            fais-moi connaitre TA route.»
            Psaume 24:4

            « Que Ta bienveillance nous accompagne, SEIGNEUR,
            durant ces jours de privation,
            pour que la discipline imposée à notre corps
            soit vraiment pratiquée avec amour.
            Par JESUS-CHRIST notre SEIGNEUR »

            Prions en Eglise

            en UNION avec les Chrétiens du monde entier
            et que le monde entier soit béni
            à travers la Neuvaine pour la France

  33. Béatrice K dit :

    ‘Oui ! Nous voyons le mal se répandre et, semble-t-il, triompher. Le Bien n’est pas aimé, le mal est applaudi.’
    Merci, Père de nous entrainer avec vous dans cette si utile méditation !
    Mais pourriez-vous me dire pourquoi, lorsque des hommes se réunissent pour faire une oeuvre belle, qui nous ramène à Dieu et nous fait réfléchir, ils n’ont aucun succès ? Il me semble que cela dépend aussi de chacun d’entre nous !… J’ai enfin, cette semaine, réussi à voir le beau documentaire de Pierre Barnérias : M et le 3e secret. Une seule salle le propose dans toute l’Ile de France ! Et pourtant, il nous fait découvrir – la plupart même des catholiques ignore des miracles comme celui de Lanciano, ainsi que la plupart des apparitions de la Sainte Vierge ! Pourquoi les paroisses ne se réunissent-elles pas pour voir ce superbe documentaire, et ensuite réfléchir et prier ensemble ?

  34. Véronique dit :

    Oui, le carême est un temps d’effort et ne peut apporter un réconfort à Dieu que s’il est vraiment offert de grand coeur à Dieu.
    Mais comment ne pas s’étonner du peu de fruits quand l’homme a pris la place de Dieu dans toutes les cérémonies religieuses?
    Ce n’est plus qu’une religion de l’homme et on n’entend de moins en moins parler des droits de Dieu.

  35. pichot anne marie dit :

    ouahou!! ça c’est un discours qui nous réveille, merci il y en a encore qui ne baissent pas les bras. En avant avec tous ceux qui croient que Jésus est le seul bien véritable à chercher et que son église n’est pas tout à fait morte.

  36. luciani geneviève dit :

    Ouf!Voilà qui secoue et qui met du peps dans le sens du Carême!
    De bonnes vérités bien dîtes !
    Trop de compromissions avec le monde ont affadi notre foi.
    Carême soft prêché par nos curés, petits arrangements avec la prière et les sacrements,l’eucharistie bafouée et piétinée etc..
    Oui prière et RÉPARATION pour nous tous !On a perdu le sens du sacré. Du beau du vrai du bien pour se fourvoyer vers des idoles qui ne comblent pas notre désir d’absolu et d’infini.
    Prier.Réparer.Offrir nos croix chaque jour en lieu et place de nos amis et ennemis qui ne le font pas .Pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde.
    « La Parole convertit.Mais c’est la Souffrance offerte qui SAUVE .  »
    Et c’est la Prière fidèle et insistante (casse-pieds)qui obtient le Salut du monde .
    On a du boulot!!

    • colombe dit :

      Oui Geneviève, la souffrance offerte nous sauvera .Union de prière avec vous.Au boulot comme vous dites…………..Et RÉPARATION pour ceux qui s’enfoncent dans le péché.

  37. Henri de Palmas dit :

    Merci,Monsieur l’abbé Lecocq, pour votre méditation de feu.
    Oui, « ces crises mondiales sont des crises de saints » (saint Josémaria). C’est à nous, à chacun de nous, à moi donc, de vouloir prendre le Christ au sérieux et de vouloir le laisser régner sur mes pensées, mes réactions, mes actions. Il faut se décider à fréquenter le Christ assidument dans la Parole et les sacrements et lui demander d’agir par chacun de nous.
    Avec l’assurance de ma prière unie à la vôtre.
    Respectueusement vôtre
    Henri de Palmas

  38. Couderc dit :

    Lisons avec attention ce que Notre Seigneur nous dit dans ses « lettreschristiques » . Il nous parle à nous êtres humains du vingt-et-unième siècle avec les mots qui nous touchent et résonnent dans notre coeur. Lisez ces lettres si édifiantes et nourrissantes pour l’âme. Google vous permet d’y accéder aisément. Ses mots réveillent notre ferveur si affadie depuis longtemps.

  39. colombe dit :

    Tu es poussière et tu retourneras en poussière. Voila ce que j’entendais a l’époque de ma jeunesse et ce mot poussière était impressionnant a entendre.En lisant votre beau texte Père Lecoq il est question de cendres ; en effet autour de nous plus de feu ou très peu une étincelle par ci par la. La foi, notre foi s’éteint doucement et il est difficile pour les petits qui restent de survivre dans ce monde avec une épaisseur de couche de cendres qui les entoure.Alors petit troupeau creusons dans ses cendres noircis par le péché, le désordre, et comme ceux qui veulent survivre et respirer creusons.Seule notre Foi profonde aura la force de lutter contre ce fléau, avec l’aide des saints de l’église souffrante, de notre bonne mère, et de son fils qui a donné sa vie pour cela.Relevons nous, petit troupeau et soyons assures que notre combat durant ces 40 jours sera celui avant tout de JÉSUS notre Sauveur. Vivons de cette espérance que seule les enfants de DIEU auront. Et malgré la déchéance, croyons que nous serons maintenus par le feu de l’amour qui purifie. DIEU fait silence mais il regarde sa création meurtrie et il voit son troupeau qui peine mais qui tiendra par la force du Saint-Esprit, par nos prières nos jeunes nos sacrifices. Je le crois, j’ai foi je prie et j’attends l’heure de notre DIEU qui viendra redonner le souffle de vie a notre terre et notre pays qui lui sont si cher.

  40. Pierre BARBIN dit :

    Si les religieux se sont faits rares, c’est peut-être que les laïcs n’ont pas bien entretenu la foi; mais s’il n’ont pas bien entretenu leur foi c’est peut-être que les religieux n’ont pas su les aider à entretenir leur foi. Une Eglise hypercléricalisée n’est certainement pas la solution et il ne semble pas que notre pape actuel aille dans ce sens, il n’y a pas que les religieux qui donnent leur vie !

  41. odile dit :

    Quel constat d’échec, Père. Et nous sommes tous coupables…

    Vous dressez un listing tellement précis,rigoureux,implacable que cela me glace (et pourrait m’écraser), tellement tout cela est hélas, vrai.

    Votre but est bien sûr de secouer nos torpeurs, pas de nous écraser!… J’espère seulement que certains d’entre nous, déjà affaiblis et démoralisés par tout ce que nous voyons, ne vont pas désespérer complètement… Courage, Foi en Dieu, en l’homme!

    Moi, je veux croire qu’en donnant Sa Vie, Jésus a déjà sauvé le monde des ravages du Mal, d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

    Alors, ne baissons pas les bras. Même très petit peuple, nous sommes le levain dans la pâte, le sel de la terre, et nous devons garder confiance; nous devons témoigner avec force et courage de l’Amour de notre Dieu pour sa Création, sa Créature, comme le font déjà tellement de nos frères chrétiens au prix de leur vie, dans le monde.
    Non, le feu n’est pas éteint; il couve sous la cendre. Il faut continuer, chacun à notre place, à souffler dessus , souffler, souffler, sans nous lasser, jusqu’à l’Embrasement…

    Il est venu, Il est là, Il reviendra… dans la gloire
    Amen

  42. Mariateresa dit :

    Alors qu’au lendemain de l’approbation de la loi Macron, les mauvais politiques et les mauvais journalistes affirment que la priorité pour les français c’est l’économie (!), restons en communion de prière pour la France et tachons de bien vivre ces quarante jours de careme avec l’aide de Jésus le Sauveur et de Marie qui mène à lui.

  43. LOUZE Monique dit :

    Méditation bouleversante ……. qui réveille ! Avons nous encore la force ou plutôt le courage de nous remettre en route ? Le commentaire précédent témoigne de la profondeur de nos blessures …… Merci Père de nous ouvrir les yeux sur ce que nous sommes devenus. Merci Père de nous rappeler le but et surtout le chemin …… Merci Père !

  44. Christiane dit :

    Merci pour cette magnifique méditation mon Père.
    La paix du Christ

  45. Marie dit :

    Oui mon Père, votre appel à tourner notre Carême pour le Salut de tous avec une force sans cesse renouvelée par Dieu me touche et je l’espère sera mon fil conducteur pour les 40 jours à venir et les suivants sous le feu de l’Esprit Saint ! Par contre, il est impossible de se permettre comme le suggère un commentaire de juger ainsi le Concile Vatican II qui n’est en rien responsable de l’abandon par beaucoup de français de la pratique religieuse, ce serait si simple !! Le coupable idéal est donc trouvé ? Pourtant cette méditation renvoie bien à notre tiédeur personnelle et non à un rejet pur et simple du Concile.
    Dieu souffle sans cesse sur son Église qui est Une Sainte et Apostolique mais aussi multiple par ses membres et Dieu la veut unie en son Nom et en son nom nous devons tous nous accueillir et nous tourner ensemble vers Lui. Être aimer servir unir …

  46. aurelie dit :

    …MERCI! 🙂

  47. tardiveau dit :

    Vous faites bien de raviver la flamme de notre Foi. La tièdeur que nous affichons, , nous les chrétiens , conduit la France vers une absence , une négation de l’ Espérance. « N’ayez pas peur ! « . Toutes les occasions sont bonnes pour afficher notre Foi.

  48. Christine dit :

    Que voilà une bien belle méditation ! Mais qui aura le courage, un jour, de dire que cette mort lente de l’Eglise, cette raréfaction de la pratique religieuse, des vocations, des enfants confirmés, des jeunes gens mariés à l’église, que tout cela sont les fruits empoisonnés du Concile Vatican II ? Voilà plus de 50 ans que ses réformes recouvrent le feu de cendres amères et on continue sur cette lancée… Qui aura le courage de dire qu’il faut retrouver un catéchisme qui soit autre chose que des mièvreries, des écoles catholiques qui soient autre chose que des boîtes à fric, etc. ? Qui ? Vite ! Il y a urgence !

    • Jacques dit :

      Que c’est vrai : Vatican 2, nous sommes si nombreux à le penser …

      C’est l’église elle même qui s’est égarée sur les chemins de traverse.
      Et pourtant l’église , persévère.

      Errare humanum est, perseverare diabolicum.

    • Debruyne dit :

      Ce n’est pas Vatican Ii qui est cause mais nous les chrétiens qui ont perdu la saveur du sel et qui mettent la lumière de leur foi dans la cendre

    • Mulliez dit :

      Je suis en désaccord profond avec la référence à Vatican II et ses « fruits empoisonnés ». Ecoutons plutôt le pape François qui incarne pleinement la beauté des fruits de Vatican II.
      Ne soyons pas comme ceux qui ont refusé d’entendre les humanistes du 16ème siècle, y compris la légitime protestation initiale de Luther; ne soyons pas comme les jansénistes qui se sont opposés aux jésuites dans leur volonté d’acculturation du catholicisme en Chine.
      Non le catéchisme mis en œuvre n’est pas une mièvrerie.
      Faisons confiance à nos évêques
      Jacques 74 ans

    • nonolimit dit :

      Madame,
      Je ne peux pas être d’accord a vous et je ne pense pas que cela soit la vision de l’abbé Lecoq non plus. Remettre en cause ce que nous a donné un concile, c’est remettre en cause l’Église et son unité. Nous pouvons remettre en cause ce que nous (et particulièrement l’Église de France) en avons fait, c’est plutôt en cela que je comprends cette méditation. Pour ma part, je proposerai de relire personnellement les textes de ce concile, de les faire notre et d’en vivre comme de tout l’enseignement que l’Église nous donne depuis 2000 ans.

    • Pardon dit :

      Il faut cesser de diviser l’Eglise sur le concile Vatican II qui bien interprété est une merveille pour notre Eglise qui est sans cesse dans les douleurs de l’accouchement
      Notre devoir devant un tel désastre est de s’unir, de s’offrir et de prier.

      • Chenaux Patric dit :

        Vous avez raison. Surtout que le Saint Concile Vatican II est le concile pour notre temps. Et si nous prenons le temps de réfléchir nous voyons que le Seigneur nous a donné des Papes qui ont ce feu pour le salut du monde.

  49. de cornière dit :

    Cher abbé Lecoq,
    ce fût un réel plaisir de lire votre méditation, merci.
    Que nous puissions effectivement, avec l’aide de la Très Sainte Trinité, et de la Vierge Marie, rallumer ce feu.
    Que revienne la lumière, afin de nous conduire à celui qui est le chemin, la vérité, la vie !!

  50. Nicole dit :

    Cher Père Lecoq, vous dites ce que je ressens profondément, merci !
    Mais après cela, je ne sais pas ce que Dieu me demande de plus, de mieux, d’autre… à l’âge où ma fatigue est plus grande.
    Je crois que, dans n’importe quelle condition, il faut Le laisser nous conduire, tout en Le rejoignant dans une prière et une disponibilité incessantes. Avec l’aide de Marie.

  51. flourens dit :

    Merci monsieur l’abbé , de nous réveiller , de nous redire que Le Seigneur nous attend pour redresser le monde , que nous sommes le feu ,minuscules flammèches , prises une à une ,mais feu ardent, rassemblées toutes ensemble .
    Merci de nous encourager dans la prière oblative ,comme celles des moniales et des moines .
    Merci de nous remettre dans notre vocation de Chrétien :PRIER POUR LE SALUT DU MONDE.
    Titane

  52. der agobian dit :

    Enfin.
    Enfin un appel à retrouver la vocation de l’église dans le monde.
    Enfin, un appel pour retrouver le sens d’être chrétien.
    Enfin un appel à nous convertir, certes, mais surtout à sortir de nous-même pour aller dire en dehors de nos églises la bonne nouvelle. Et sûrement que le Christ agira en cela.
    Enfin, des mots vrais sur la souffrance du monde.
    Cette neuvaine, prêtre après prêtre, en plus de l’immense qualité de ses contenus est une respiration, merci.